en haut du forum
en bas du forum



Le Garde égaré - PV Blackwall

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3
Tullia E. Von Raijer
Garde-Commandeur d'Orlaïs
- Gardes des ombres -
Messages : 588
Sam 25 Aoû - 19:47

Le Garde égaré


Le garde était bien assoiffé, et si je mangeais avec grand appétit lui buvait comme un pilier de bar vétéran. Mais moi, la nourriture m'aidait à rester un minimum sobre d'esprit, me redonnant une contenance que j'avais quelque peu perdu. Cependant, j'étais également consciente que ce ne serait que temporaire, et que bientôt je ne pourrais plus que parler histoires gravasse et commencer à défier tout le monde à la Grâce Perfide, avant de disparaitre on ne sait comment cuver mon vin quelque part accompagnée par une bouteille de tord-boyaux chipée à une table. Je mangeais donc, et la boisson rendait Blackwall plutôt loquace à mes questions. Je voyais à ses yeux un léger trouble, mais ses gestes restaient très sûrs pour le moment. Je me demande à quel instant il va basculer... Mais vu ce qu'il venait de me complimenter, sans doute qu'il n'en était plus très loin. Surprise, je me mis à rire avec franchise, manquant de m'étouffer avec le morceau de fromage que je mangeais.

"Ha ha ha ! J'ai ma propre conception de l'honneur, mais on peut dire que j'ai le sens de la famille... "

Je lui jetais un regard piquant et malicieux, appuyant ainsi ma propre conception des Gardes par rapport à la sienne. Il continua de parler, me donnant quelques explications qui éclaircissaient ce que j'avais entendu. Enfin, amenait plus de flou en fait. Il disait que les gardes n'avaient pas été contrôlés, sous entendant plutôt une manipulation. Il parlait de choses horribles à voir, que je ne pouvais pas comprendre sans y avoir été. Sans pour autant m'offusquer de cette annonce et restant très froide et stoïque, je réfléchissais en même temps à comment interpréter ces informations.

"Je n'ai pas vu, en effet. Et si Corypheus n'avait pas le contrôle total, alors c'est qu'une véritable réforme est nécessaire pour la prochaine garnison d'Orlaïs. "

Si la peur les avait paralysé et rendu inepte à penser, il faudra remédier à cela. Sans doute que ma formation de Corbeau sera utile, car on apprend à ne plus avoir peur de la mort, ou du moins de ne pas la considérer de façon à assombrir notre jugement. Je savais que l'Appel était une chose, les cauchemards et autres que l'on voit dans notre sommeil. Mais s'ils avaient correctement enquêté, comme je l'ai fait depuis Férelden, ils auraient vu les nombreuses incompréhensions et informations défectueuses. Trop de choses ne collaient pas pour que ce soit un autre Enclin. Blackwall lui, en était terriblement affecté. Au moins parce qu'il avait vu. Se rapprochant de moi, comme pour énoncer un secret, il raconta ce qu'il avait vu, la boucherie et les sacrifices, les démons. J'étais en colère, en colère que la Garde-Commandeur ait put laisser faire cela. Mais également outrée qu'aucun n'ait eu la présence d'esprit ou le bon sens de remettre en question ses ordres. Sans doute qu'il y avait de multiples raisons, et que les enquiquineurs ont été éliminés proprement.

"La peur et le désespoir font ressortir le pire de nos êtres, c'est bien connu. Mais je reste étonnée que les Gardes se soient si facilement fait manipulés. A leur place, j'aurais déserté. Mais sans doute qu'ils ont éliminés les éléments perturbateurs. "

C'est la meilleure marche à suivre, pour éviter la division et la dissension. Mais pourquoi en arriver jusque là ? Je me demandais qui pouvait être le saligaud qui avait manipulé Clarel de la sorte. Ce fumier méritait pire que la mort, et dans mon esprit j'imaginais déjà mille et unes tortures de mon cru et de mon expérience de corbeau. Un plaisir infini de cri et de lamentation, juste pour faire frémir mon sang et satisfaire ma colère. Mais je ne l'avais pas sous la main, et je ne sais même pas si une telle personne existe ou a été appréhendée. Son récit terminé, Blackwall ajouta d'une voix quelque peu tendue son insistance sur le fait qu'il fallait un Garde-Commandeur digne de ce nom. Il semblait un peu calmé, et portant une chope à mes lèvres j'essayais de le rassurer comme je pouvais, avec un calme et une froideur typique de quand je suis en affaires sérieuses.

"Je vois... Et je comprends également que vous manquez de sang-froid et de distance par rapport à cela. Mais rassurez-vous de ce que la garnison d'Orlaïs n'est pas la seule. Amaranthine, Les Anderfels... des gardes seront toujours là, et la Légion des Morts veille toujours dans les Tréfonds. "

Je souriais, étant plus optimiste que mon comparse, et allait en son sens en donnant également mon point de vue à ce sujet. Je le remerciais ainsi de toutes ces explications, qui m'apportaient un point de vue différent et complémentaire.

"Mais le choix du Garde-Commandeur est vraiment primordial, c'est un fait. Cependant, ce que vous me dites ainsi que ce que j'a pu entendre de la bouche de survivant et leur comportement me conforte dans le fait que je suis la personne qu'il faut. "

Je me redressais légèrement, soupirant et allant plus loin dans mes élucubrations.

"Je ne veux pas être présomptueuse, mais c'est un fait. Après un tel traumatisme, ils ont besoin d'une personne qui saura les guider et les former d'une main de fer, les remettre sur le droit chemin et les bousculer pour les obliger à avancer. Je ne suis pas mage, et mes méthodes sont peu orthodoxes. Mais cet imprévisibilité est un avantage dans une situation de faiblesse telle que la notre. Je suis plus flexible et je m'adapte, je fais ce qui doit être fait pour protéger les Gardes restant. Même si cela ne plait pas beaucoup aux conventions et à la tradition, fu fu fu ~...."

Je riais légèrement, finissant ma chope et regardant ce qu'il restait dans mon assiette. Plus grand chose. Je sentais mon visage se réchauffer à nouveau, preuve que je n'allais pas tarder à basculer également. Blackwall s'était au passage excusé de ce qu'il m'avait dit. Mais je n'en tenais pas vraiment rigueur, tout comme toutes les remarques désobligeantes ou blessantes de n'importe qui en fait. A part Wulf, et encore, je n'écoute pas vraiment qui que ce soit. Souriant et lui donnant de bonnes tapes dans le dos, je lui signifiais avec un sourire radieux que je n'étais pas fâchée.

"Aussi, ne vous excusez pas. Vos crainte sont justifiées pour ce que vous avez vu, malgré le fait que vous ne compreniez pas ce qu'est une famille de Gardes. Déjà je ne suis pas mage, alors je ne risque pas de partir dans des rituels de sang à volo, et je n'ai pas peur de l'Appel ni de la Mort comme les autres. Ce sont déjà de bons points, non ? Ha ha ha ! A la vôtre Blackwall ! "

Je riais, alors qu'il demandait en plus d'autres chopes. C'est qu'il ne connait pas ses limites celui là... La suite va s'annoncer des plus divertissantes, je le sens !

Le Garde égaré - PV Blackwall - Page 3 Latest?cb=20150523145513

[/quote]


Le Garde égaré - PV Blackwall - Page 3 Tumblr_nsbrawpUP51rqyyd5o1_1280



code dialogue: #cc0033

Voir le profil de l'utilisateur
Cullen Rutherford
Commandant des forces armées
- Inquisition -
Messages : 209
Jeu 30 Aoû - 22:55

Le Garde Egar(d)é


Blackwall était un peu rassuré du discours de Tullia. Peut être que la Garde d'Orlaïs allait se relever, après tout. En tout cas, il avait fait sa part. Le barman apporta les bières avec un sourire, content de voir que Blackwall allait lui rapporter de l'argent. Le garde mit au défi Tullia.

« Allons, Garde-Commandeur. Il est temps de vous montrer comment un véritable Garde boit sa bibine ! »

Il prit une chope de bière, et la vida d'un trait. L'alcool commençait vraiment à lui monter à la tête cette fois. Il posa la chope avec violence, et se leva tout en écartant les bras. Il cria

« Soldats de l'Inquisition ! Réjouissez-vous, car aujourd'hui Tullia se fait dépasser par un autre Garde des Ombres ! Rejoignez moi, prenez ripaille et fêtons cela ! »


Intéressé, et peut être pris au jeu, quelques soldats s'approchèrent. Blackwall reprit une chope de bière, tandis que le barman se frottait les mains, et poussait ses assistants à apporter plus de bière et d'alcool. De la boisson coula un peu sur la barbe du Garde, mais il finit sa chope avec un puissant « aaaah » et la posa en même temps que les soldats. Certains se mirent à chanter.

« Qui c'est qui fait glou glou ? C'est la bouteille c'est la bouteille ! Qui c'est qui fait glou glou ? C'est la bouteille de chez nous ! »


L'ambiance générale de la Taverne était chaotique. Autour de Blackwall, un cercle de grand buveur
s'organisa au tour par tour, cherchant à pousser Tullia à boire encore et encore plus. De grands cris furent poussé, et de plus en plus de soldats rejoignirent la Taverne alors que l'heure de pointe approchait. Des jeux de dés furent organisés, et même un bras de fer qui cassa une chaise trop faible pour supporter le poids d'un soldat. De grands rires éclatèrent, et Blackwall ne se sentait plus. Cela faisait si longtemps qu'il avait bu comme ça, il avait oublié la sensation totale d'euphorie et de joie qui prenait, ainsi que le savoir que le lendemain ne serait pas aussi joyeux.

Il leva sa chope en l'air, et pria la foule au silence. Se levant sur le banc, il dit, complètement saoul.

« Mais d'abord, un toast à l'Inquisitrice Cordélia ! Sans qui nous ne serions probablement pas ici ! »

De grands « ouais ! » éclatèrent, et à nouveau le tintement des chopes résonnèrent, et tout le monde finit sa chope d'un coup. Blackwall descendit du banc, et rejoignit la foule. Un autre soldat monta, et leva sa choppe. Mais il ne semblait pas tenir bien l'alcool, et était très bancal.

« Ouais ! Et, et, et et Corypénis... Coryphal-euh... Corypheus on va le prendre et... et... hic »

Sa phrase ne fut pas terminée, et un petit silence régna sur la salle. Blackwall en profita pour la terminer, et rugit

« Et on lui pélera le jonc comme au baillis du limousin ! »

Reconnaissant la chanson martiale, les vétérans continuèrent la suite avec Blackwall, en choeur.

« Qu'on as fendu un bon matiiiiiiiin ! »


Se ressaisissant,les plus jeunes terminèrent le couplet en canon avec les oplus vieux, créant une véritable chorale de poivrots.

« QU'ON AS PENDU ! AVEC SES TRIPEUH ! HAHAHA ! »

Riant avec la foule, Blackwall reprit une autre chope de bière. Alors que l'alcool emplissait entièrement son esprit, il avait tout oublié de Corypheus, des Gardes, de la fin du monde, ou de Tullia.


Voir le profil de l'utilisateur
Tullia E. Von Raijer
Garde-Commandeur d'Orlaïs
- Gardes des ombres -
Messages : 588
Sam 1 Sep - 14:36

Le Garde égaré


Blackwall semblait plus que dans l'ambiance, et rapidement il se mit à me défier à la bouteille. Appelant au reste de la population de la taverne, je me retrouvais à le regarder avec de grands yeux étonnés vu son aplomb. Je me mis à rire,ne me laissant pas faire.

"C'est ce qu'on va voir ! J'ai ma réputation à tenir !"

La scène et la présence d'un Blackwall joyeux attira les gens. Se prenant au jeu, et pour le plu grand bonheur du tavernier, on commanda boisson, à manger, et l'on commença même à chanter. De façon maladroite mais amusante, il voulut rendre hommage à l'Inquisition. Je l'observais avec amusement, regardant l'effet qu'il produisait sur les gens et son affection profonde pour l'Inquisitrice et son combat. Les chansons paillardes se faisant entendre, et ayant mon lot d'agitation et de bruit, je décidais de me retirer. Ici, c'était de nouveau devenue le Bastion de l'Inquisition, et ne je pouvais que m'éclipser pour rejoindre les miens. Comme une ombre et sans que Blackwall ne s'en rendre compte, je partais de la taverne en prenant au passage et avec discrétion une bouteille d'alcool sur une table. J'étais satisfaite de cette rencontre avec ce Garde. Même si je ne comprenais pas vraiment pourquoi il avait préféré se tourner vers l'Inquisition plutôt que d'aider les siens, au moins il avait l'air sincère quant à se résolution. Que grand bien lui en fasse. Au moins, j'avais gagné plus d'information sur ce qu'il s'était passé à l'Inébranlable.

[FIN DU RP]

Le Garde égaré - PV Blackwall - Page 3 Latest?cb=20150523145513



Le Garde égaré - PV Blackwall - Page 3 Tumblr_nsbrawpUP51rqyyd5o1_1280



code dialogue: #cc0033

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Le Garde égaré - PV Blackwall
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» pour renouveler ma garde robe
» [CdA][Mirdhynn] Garde impériale
» La Garde Montée : Forum des éleveurs de Raval
» [Achat] Garde impériale - Que du tallarn !
» Un jeune garçon nommé Dylan...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Palais des perles noires :: Rps abandonnés-
Sauter vers: