en haut du forum
en bas du forum



Codex Gardes des Ombres

Créateur
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 611
Mer 9 Mai - 18:48

Codex entry :

Gardes des Ombres

Histoire

L'histoire de la Garde des Ombres est presque aussi ancienne que les engeances. Le premier Enclin surprit tout le monde et personne ne sut comment lutter contre les hordes d'engeances et l'invincible Archidémon Dumat. Cet enclin dura plus de cent ans et certains pensaient la fin du monde réellement venue. Mais un groupe de nains, elfes et humains ne laissèrent pas le désespoir prendre le dessus et ils s'unirent en -305 Ancien, à la forteresse de Weisshaupt, pour fonder un Ordre à même de lutter contre cette terrible menace.
Ils ne reculèrent devant rien et renièrent leurs titres, leurs terres et leurs patries; allant même jusqu'à boire du sang d'engeance pour les combattre plus efficacement. Cela devait également les rendre capables de tuer définitivement l'Archidémon. En effet tuer ce dernier ne suffit pas : son âme s'échappe et prend possession de la créature corrompue la plus proche après sa mort, avant de reprendre la forme d'un immense dragon. Les Gardes des Ombres étant corrompus par le sang d'engeance, si l'un d'eux tue l'Archidémon celui-ci tente de prendre possession de son corps. L'âme du Garde des Ombres empêche cette possession, et les deux âmes sont alors détruites.

Montés sur des griffons, ces guerriers rompus à l'abattage d'engeances firent très vite parler d'eux et ils parvinrent à unir des armées à travers tout Thedas, et devinrent le seul espoir d'avenir pour tous. C'est en -203 Ancien, au cours de la bataille des Plaines Silencieuses, qu'ils percèrent les lignes des engeances et mirent fin aux jours de Dumat.
Depuis ce jour et même lorsqu'elle vient à être oubliée ou méprisée, la Garde des Ombres veille sur Thedas, qu'elle a préservé de cinq Enclins successifs.
Les griffons étaient le grand atout des Gardes des Ombres et ils les utilisèrent comme emblème. Pendant des centaines d'années, ces créatures furent leurs plus grandes alliées mais à la fin du 4ème enclin (en 5:25 Exalté) tant d'entre eux furent tués que la race disparut de Thedas. Pour rendre hommage à leur sacrifice, l'emblème de la Garde des Ombres demeure inchangé.


Vie d'un Garde des Ombres

Il n'est pas nécessaire de vouloir devenir un Garde des Ombres pour en devenir un, de même que ne devient pas garde qui veut. En effet, depuis le premier Enclin et la reconnaissance par tous les pays de Thedas de l'intérêt public de la Garde, leurs recruteurs sont libres de parcourir tous les territoires des nains, elfes et humains à la recherche de recrues potentielles. Quand ils en repèrent une, peu importe son rang ou l'organisation à laquelle cette personne est rattachée, la Garde est libre de la recruter avec ou contre son gré en faisant valoir le Droit de Conscription. Ce droit leur donne même l'autorisation d'enrôler des prisonniers, condamnés à morts ou apostats.

La Garde des Ombres a également un arrangement avec la Chantrie lui permettant de recruter un mage par Cercle. Ce mage est généralement recruté alors qu'il est jeune et intègre la Garde à vie. Certains mages les envient car ils sont ainsi soustraits au contrôle des Templiers, peuvent se promener presque librement et ont un grand rôle au sein de la Garde. D'autres estiment qu'il s'agit juste d'une forme d'enfermement différente et espèrent ne pas faire partie des personnes choisies...
Pour autant, la Garde des Ombres n'est pas qu'un repère de brigands, repris de justice en tout genre ou autres recrues enrôlées de force. Beaucoup considèrent en effet comme un grand honneur d'intégrer ses rangs, notamment chez les elfes, qui estiment tout particulièrement d'être traités équitablement.

La première chose que devra faire une recrue en intégrant la Garde est de prendre part à un rituel tenu secret : l'Union. Ce rite permet de tester la recrue et de lui donner le don / la malédiction des Gardes : la corruption des engeances. Les recrues sont généralement envoyées chercher du sang d'engeance, sous la supervision d'un vétéran de la Garde. Ce premier test permet de savoir si la recrue a le courage et les capacités de faire face à ses peurs pour tuer des engeances.
Le sang d'engeance récolté est ensuite mélangé à une goutte de sang d'archidémon et avec un peu de magie et de lyrium le tout est rendu vaguement buvable. Une fois qu'une recrue a vu le rituel, il lui est impossible de faire marche arrière et elle doit le subir ou mourir. Le sang d'engeance est un poison puissant et la plupart des gens meurent à sa simple ingestion. Le sang d'archidémon ne fait qu'ajouter à la puissance du poison... Une personne capable de survivre à l'Union est considérée digne de l'Ordre.

La corruption permet à un Garde des Ombres de sentir la présence des engeances ou d'entendre l'appel de l'Archidémon pendant les enclins, un don qui leur donne un grand avantage  mais les condamne également à une mort horrible. La corruption va ronger le Garde des Ombres tout au long de sa vie et il deviendra de plus en plus proche d'un hybride : sa peau pourrit et se durcit, son sang noircit et l'appel des Anciens Dieux se fait de plus en plus fort pour petit à petit remplacer toutes ses pensées. Avant d'atteindre ce stade de corruption avancée, les gardes d'un âge avancé ou commençant à ressentir ses symptômes disent que l'heure de l'Appel est venue. Ils se rendent alors dans les tréfonds pour remplir un accord passé de longue date avec les nains. Pendant un an, le Garde combattra avec les nains, puis il se rendra seul dans les tréfonds pour un ultime combat à mort contre les engeances.
Cette mort est considérée comme noble par tous et, pour ceux qui croient au Créateur, il est dit qu'il n'existe pas de plus grand et beau sacrifice.


Hiérarchie

Les Gardes des Ombres ont beau être tous égaux, une hiérarchie se jouant surtout sur l'ancienneté est quand même en place pour diriger les troupes.

Recrue : ce ne sont pas encore des Gardes des Ombres à part entière car ils n'ont pas encore subi l'Union. Pendant cette période ils doivent se faire à l'idée qu'ils abandonnent famille et patrie pour une vie dédiée au combat. Ceux qui ne survivent pas à l'Union auront leur nom consigné dans les archives de Weisshaupt, en hommage à leur sacrifice.

Garde des Ombres : une fois l'Union passée, c'est le rang "de base". Le titre officiel est "Enseigne-Garde" mais ils préfèrent le simple titre de "Garde" ou "Gardien".

Garde senior : ce titre est attribué aux vétérans de l'Ordre et leur donne quelques privilèges. A Orlaïs, on les appelle "lieutenant-garde". Ils peuvent prendre le commandement d'un petit groupe et partir pour des missions importantes.

Sénéchal : l'appellation formelle est "Sénéchal de l'Ordre", et ils secondent leur Commandeur-Garde. Quand le Commandeur-Garde est en déplacement pour des raisons politiques ou le recrutement, l'Agent prend la relève et désigne un senior pour le seconder.

Commandeur-Garde : ou "Commandeur de l'Ordre", il est la plus haute forme d'autorité de l'Ordre pour une région. Suite à la disparition des griffons et aux difficultés de communications, ils dirigent leur branche de la Garde comme ils l'entendent et sans avoir de comptes à rendre à personne. Ils doivent tout de même faire un compte rendu-annuel au Premier Garde et peuvent être convoqués à tout moment à Weisshaupt.

Gouverneur des Ombres : c'est le plus ancien archiviste de la Garde à Weisshaupt. Outre son rôle d'archiviste, il se doit aussi d'entretenir la correspondance avec les Commandeurs au nom du Premier Garde. Même si sa position est hiérarchiquement supérieurs à celle des Commandeurs, son rôle n'est pas de diriger une armée.

Haut Sénéchal : avant la perte des griffons, il était le commandant des forces aériennes et second du Premier Garde. Il est maintenant le représentant public de la Garde de Weisshaupt et dirige le recrutement dans les Anderfels.

Premier Garde : officiellement, il est à la tête de l'Ordre et vit à Weisshaupt. Officieusement, chaque Commandeur-Garde dirige sa branche et se contente de faire un rapport au Premier Garde qui assume plus un rôle de leader politique.

Source : http://www.dragonagesaga.com/autres-dossiers/univers/engeances-et-garde-des-ombres.html

Note sur la Garde des Anderfels : La Garde des Anderfels est la plus puissante et nombreuse des Gardes des Ombres. Composée d'un millier de Gardes, elle fait face tous les jours aux raids des engeances, et couvre par sa présence la totalité de la nation, jusqu'aux villages les plus reculés. De fait, son organisation est plus stricte, et diffère un peu des autres nations. En effet, chaque avant poste est dirigé par un Second, commandant à un groupe de Gardes pouvant aller d'une poignée à une trentaine. Les Seconds répondent directement au Commandeur-Garde, basé à Weisshaupt, et ce dernier s'occupe de toutes les questions militaires et tactiques à l'échelle des Anderfels. Le Premier Garde, quant à lui, fait office de représentant de la Garde dans tout Thedas, joue un rôle politique majeur en Anderfels, et a le pouvoir de convoquer les différents Commandeurs Gardes à Weisshaupt.

Note sur les événements de 9:41 : Récemment, les Gardes d'Orlaïs, de Ferelden et des Marches-Libres ont commencé à entendre l'Appel, de manière généralisée et systématique, quelle que soit leur ancienneté. Si les Gardes de Ferelden et des Marches Libres eurent la présence d'esprit de penser que quelque chose ne tournait pas rond et de s'autoriser une période pour mener l'enquête, la Commandeur-Garde Clarel d'Orlaïs décida de faire un pacte avec un Magister Tevintide, dans l'optique de convoquer une armée de démons pour aller tuer les Anciens Dieux dans leur prison, et ainsi libérer Thédas de l'Enclin. La totalité des Gardes mages d'Orlaïs ne tardèrent pas à devenir esclaves de la volonté de Corypheus, qui cherchait par là à servir ses propres desseins, et les autres se convainquirent du bien fondé de leur cause, dans une confiance aveugle envers Clarel.

L'Inquisition s'interposa en les attaquant dans leur forteresse, et remporta la bataille. Les Gardes survivants étaient libres, mais ils étaient très peu nombreux, dépourvus de Commandeur-Garde ou même de Vétérans, et tous leurs mages étaient morts. Ils conclurent une alliance avec l'Inquisition, jurant de les soutenir dans leur combat en évitant au mieux les Venatoris, les plus à même de les corrompre à nouveau.
De fait, les personnes souhaitant jouer un Garde d'Orlaïs doivent se plier aux contraintes suivantes: cette Garde a perdu tous ses mages, et s'il est possible de jouer une nouvelle recrue mage ou un mage d'une autre Garde envoyé en renfort, il n'est pas possible d'en jouer un ayant survécu à la bataille. Il en va de même pour les Gardes vétérans.



Voir le profil de l'utilisateur
Codex Gardes des Ombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les Ombres d'Esteren, JdR en cours de réalisation...
» [Codex Levan] Chapitre 9 – Des modalités internes
» Présentation de Frère des Ombres
» Planing des nouveaux codex
» [Fan-fiction] Chronique des ombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Le temple de Mythal :: Règlement et contexte :: Codex-
Sauter vers: