en haut du forum
en bas du forum


Un verre plein est une promesse creuse | ANDRAS

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3
Anonymous
Invité
Invité
Mar 9 Oct - 23:52


the (after)life of the party

ft. andras


Alors qu'Andras réduisait à néant les chances que l'homme dans les buissons ait un jour une descendance, Ashel s'empara des Soeurs Vicieuses, jusque-là restées dans leur fourreau. La violence de l'assaut l'avait laissé pantoise, mais au moins, cette pirate était efficace. L'affrontement ne manqua pas d'alerter ses confrères, immédiatement alertés par l'immonde craquement que venait de provoquer leur désormais ex-frère d'armes.
Pour la discrétion, on repasserait. Agrippant solidement le manche de ses dagues, elle fondit sur un premier homme, profitant de l'avantage que lui offrait sa cachette. La coupure sur la gorge de l'homme fut nette et rapide - elle constata avec satisfaction qu'elle n'avait pas (trop) perdu la main.

Elle passa probablement un peu trop de temps à s'extasier sur sa propre agilité, car elle ne vit pas venir l'épée rouillée qui aurait séparé son œsophage du reste de son corps si elle ne l'avait pas esquivé au dernier moment. Un brigand particulièrement remonté lui faisait face, avec deux autres collègues tout aussi armés que lui. Elle agrippa ses dagues et tenta d'avoir l'air le plus intimidant possible.

— Si tu veux m'aider, c'est le moment, lança-t-elle vers Andras.

Le premier homme fondit sur elle, promptant Ashel à faire un rapide pas de côté pour l'esquiver. Elle tenta d'entamer son armure de cuir avec l'une de ses dagues, sans succès. Les deux autres brigands s'approchaient lentement d'elle, comme des loups resserrant un cercle autour de leur proie. Des rôdeurs, tout comme elle. Ce genre de combat pouvait durer très longtemps sans intervention extérieure...


Andras de Palencia
Navigatrice du Revanche
- Felicissima Armada -
Messages : 60
Sam 20 Oct - 14:27
Ce fut un enchaînement de sang et de tripes voltigeantes, Ashel était un tourbillon de sournoiserie, et moi je tapais dans le tas avec mon arme comme si le démon m'habitait, est-ce que c'était leurs camarades qui sortaient des bois alertés par le raffut?!
Il fallait bien se venger de mon mal de crane sur quelqu'un hein.
Mais ils étaient plus nombreux, et forts, l'effet de surprise était en train de s'amenuiser.
Ma camarade elfe était à présent confrontée à trois des brigands initiaux, dont l'un des frères.


"Si tu veux m'aider, c'est le moment"
Me lança la voleuse

"Je fais ce que je peux!"
Je me suis exclamée en évitant de justesse un coup du deuxième frère.

J'ai plongé à terre, me rapprochant de mon bâton, si seulement je pouvais l'attraper...
Une intense douleur me transperça la cuisse, dans un hurlement offusqué j'ai tourné la tète, découvrant un archer qui préparait déjà sa seconde flèche.
Avec la grâce d'un cochard je lui ai jeter une pierre dessus, l'atteignant à l’œil et le déconcentrant suffisamment pour qu'il rate son lancer.
Ignorant la douleur qui pulsait dans ma jambe j'ai boité le plus vite possible jusqu'au bâton, sentant les pas du frère qui me collait aux basques et qui criait je ne sais quoi.
J'espérait qu'Ashel pourrait tenir.

Malheureusement j'ai sentit une main se refermer sur ma foutue natte et me tirer avec force en arrière, m'arrachant sans nul doute une bonne poignée de cheveux. Mon crane sembla gémir à la traction, et sans élégance je me suis retrouvée traînée dans la poussière, comme une gueuse.
Une gueuse tenace parce que j'ai quand même réussit à abattre à l'aveuglette mon épée sur mes cheveux, laissant mon ravisseur crédule avec une poignée de boucles noires dans les mains, et une image de moi sautant sur mon bâton avec le désespoir d'une lyriumophile.

Roulant sur le dos et me rétablissant avec douleur j'ai ricané puis abattu le talon de fer de mon arme sur la terre, je me suis concentrée pour appeler la foudre, le ciel se mit à gronder et des nuages d'orage s'accumulèrent avec une rapidité suspecte. Le corps du bâton et mes bras se virent enlacés de manifestations électriques. Par Andraste, que c'était bon de canaliser.

"STOPPEZ LA...."

Quand il a comprit la raison de mon obsession, il était trop tard.
Et enfin j'ai tout relâché, dans une explosion de fin du monde la foudre s'abattit sur nos ennemis, la chair se mit à brûler, quelques uns tombèrent raides morts, d'autres fuirent avec peur, à la fin il ne restait que les deux frères nous faisant face, probablement portant sur eux quelques runes protectrices.

"Ça te va comme aide?!"


J'écris en #996666

Un verre plein est une promesse creuse | ANDRAS - Page 3 Giphy

Voir le profil de l'utilisateur
Un verre plein est une promesse creuse | ANDRAS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» « Quand mon verre est vide, je le plains ; quand mon verre est plein, je le vide » (pv)
» Panda multi élément cercle 199 en plein coma éthilique :x
» Le verre du patron
» Plaque plexi plastique verre ?
» Chevaliers de la colline creuse et +6 or de festin ou famine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Palais des perles noires :: Rps abandonnés-
Sauter vers: