en haut du forum
en bas du forum



[Mission] Blitz

avatar
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 185
Dim 3 Juin - 18:44
Mission: Blitz
Mission pour Capheus, Octave

La soirée commençait à peine et déjà dans la vaste salle de bal s'était installé un brouhaha constant, une vague hétéroclite de voix joviales et de murmures discrets. La plupart des invités était déjà arrivée, ponctuelle comme il était de coutume au Névarra. Seuls les hôtes de marque manquaient encore à l'appel, certainement à l'affût du moment parfait où marquer leur entrée triomphale. Au milieu de ce beau monde seule la célèbre duchesse Ravria Anaxas serpentait pour le moment entre les groupes de convives masqués, papillonnant pour saluer les uns et les autres avec un sourire toujours cordial.

Au fond de la salle des musiciens jouaient de lentes mélodies d'ambiance, leurs fins instruments meublant agréablement le silence sans en jamais devenir le centre de l'attention. C'était une fête fastidieuse et colorée organisée par le duc de Combrelande, figure centrale de la ville dont la richesse n'avait d'égale que l'excentricité... comme pouvaient en témoigner les masques et riches costumes de ses invités, ou ses fameux Jeux.

Ajustant son propre masque brodé d'or et de satin, Amélia se résigna à enfin quitter sa sœur cadette après de longs encouragements. Ce soir Ida serait la vedette première en tant que dame Werfel-Anaxas, future duchesse, heureuse maman à venir du premier héritier de la famille.
La fierté emplit sa poitrine parée d'un simple pendentif en améthyste. Glissant une mèche corbeau derrière son oreille, la jeune femme couvrit ses yeux avant de franchir une des petites portes latérales de la salle de bal. Soulevant ses longs jupons lavande et noirs d'une main habile, elle fit mine de ne pas remarquer les regards intrigués qui étudiaient chacun de ses gestes. En tant que membre de la famille par alliance certains privilèges lui étaient accordés, aussi il était inévitable d'aimanter certains regards curieux... Non qu'elle s'en formalise, ce n'était après tout qu'une arme supplémentaire.

D'un sourire tranquille et mystérieux Amélia se mêla aisément à la conversation de ses pairs, refusant poliment le verre de vin qu'on lui proposa, néanmoins. Pas tout de suite... Pas tant que ses chers amis ne seraient pas enfin arrivés. Trépignant secrètement d'anticipation, la diplomate attendait avec impatience le retour de son serviteur envoyé les chercher, ses yeux perçants scrutant la foule.




Amelia Werfel (GM)
• Diplomate vivement conseillée à Capheus
• Fille aînée d'une influente famille Névarrane
• Impitoyable femme d'affaires sous ses airs angéliques
• Parle en #996699  

Vous pouvez à présent commencer à poster. L'ordre établi lors du premier tour sera conservé pour la suite. Privilégiez les réponses courtes.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Venatori Mortalitasi
- Adeptes de Corypheus -
Messages : 13
Emploi/loisirs : embaumer et enterrer les morts, comploter, ..
Mar 12 Juin - 18:43

Blitz

Mission pour les Adeptes


Mes mains tremblaient déjà ; mon souffle restait court mais toute fois silencieux ; pas après pas, une forme d’anxiété prenait place en moi. Elle parcourait mes nerfs, mes craintes et jouait avec ma conscience. Les raisons de mon effroi ? J’étais seulement sur le point d’entrer dans la cour d’un duc névarran relativement influent. Je n’avais plus revécu cela depuis la cour royale, je voulais par là « être à la cour d’une puissante personne névaranne ». La dernière fois, j’y ai tout perdu, à peu près. Autant dire qu’éventuellement, j’étais nerveux. Heureusement pour moi, je n’étais pas seul. Heureusement pour moi et j’en bénis le ciel.

Il fallait que je garde un majeur élément en considération, peut-être même deux : premièrement, tout le monde ici me connaissait sous le nom de Gabriel. J’allais sans doute fortement grincer des dents à ce sujet, mais j’allais devoir prendre sur moi. Deuxièmement, j’étais un Amnach, et mon père était loin d’être apprécié par tous, ou alors au contraire, il sabota suffisamment ma réputation pour me rendre détestable. J’avais deux choix : soit je montrais ma vulnérabilité en gardant Gabriel, grattant ainsi quelques mouchoirs si l’on n’appréciait mon père, tout en prenant le risque d’être moqué et humilié à nouveau, ce qui était loin d’être un bon plan ; soit je restais Capheus, tout en niant mon lien de parenté avec ce chien galleux, ou alors le considérant comme un oncle lointain. Pour le protéger de toutes ces crapules, pour préparer ma vengeance en paix, il fallait mieux cette méthode : ce soir, je ne pouvais pas me permettre d’être vulnérable.

Bonté divine, c’était un bal masqué : cela m’aiderait grandement ; et bonté divine, je n’étais pas seul. J’avais tâché de rester sobre, discret, ou alors démarqué si tout le monde était fantasque : la tenue sombre des Mortalitasis, les cheveux attachés en une queue de cheval, et un masque qui couvrait mon regard préoccupé, ainsi que d’un blanc immaculé. Et je pensais, en observant mon comparse, que je lui aurais complimenté sa tenue si je n’étais pas autant nerveux. Je ne lui adressai aucune pique, aucun mot, aucun sourire, et soufflai en silence avant d’entrer. Il était trop tard pour faire marche arrière, et de toute façon j’avais intérêt à être là : c’était l’occasion rêvée, le retour dans les cours, une des rares opportunités que j’avais eues depuis ces quelques années de silence, pour me faire des alliés contre mon père. Je ne vivais que pour cette revanche, j’avais intérêt à venir.

Et je m’avançai ; la posture fière et droite, le rictus prêt, le regard scrutant les alentours .. Je sentis mon pouls s’accélérer, et un mauvais pressentiment m’habitait. Un très mauvais pressentiment. J’espérai trouver rapidement mon contact – qui, d’ailleurs, devrait plaire à Octave, comme toujours. Il n’était jamais vraiment difficile, ou du moins, c’était l’impression que j’avais.




"Tout va très bien ma chérie, ne t'en fais pas .."

Couleur : #333399

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baron de Vertbois
- Adeptes de Corypheus -
Messages : 169
Ven 15 Juin - 22:53

Une des choses les plus précieuses que pouvait donner un noble orlésien, loin d'un sac rempli d'or, était sa confiance ou son engagement. Ces choses étaient souvent mimées et surjouées lors des soirées mondaines de l'Empire, et on apprenait vite que la loyauté et le soutien ne résidaient pas souvent dans les sourires et les courbettes. Un noble orlésien vraiment loyal à quelqu'un, lui dévoilait une faiblesse, facilement exploitable : la chose était donc rare. Le jeune Baron de Vertbois, lui, avait appris cette leçon assez jeune, car personne ne l'avait éduqué au Jeu, mais il ne pouvait pour autant s'empêcher de se savoir indéfectiblement loyal à certaines personnes ou causes. Il n'y avait pas de mal à cela, tant que ce n'était pas dévoilé clairement, mais certaines s'opposaient, et il savait qu'un jour viendrait où il en subirait les éclats.
Ce soir était un grand soir, car Octave avait été convié à un bal mondain, au cœur de la très célèbre Combrelande, le Joyau du Nevarra. Beaucoup de choses se jouaient ce soir pour les partisans d'un nouvel ordre en Thédas, et cet événement serait un bon moyen de se faire une idée de la noblesse influente du royaume. Capheus lui avait demandé de l'accompagner pour l'occasion, sans pour autant donner toutes les explications dont il disposait. En réalité, Octave préférait ne pas savoir. Il connaissait l'identité de leur contact, savait que le Jeu aurait une place importante dans la soirée, et cela lui suffisait grandement pour le moment. Si le Mortalitasi se montrait particulièrement angoissé à l'idée de se replonger dans les affres d'une noblesse qui l'avait vu grandir, ce n'était pas le cas de l'orlésien, rompu à la joute sociale, et certainement pas impressionné par une noblesse de moindre importance que celle de la rayonnante Val Royeaux.
Octave avait profité de l'occasion pour se vêtir d'une grande cape de soie verte, qui soulignait parfaitement son costume gris et brun. Son habituel masque en forme de cigogne trônait sur son visage enjoué. Capheus lui, avait opté pour quelque chose de plus sobre, plus intimidant peut-être, mettant en valeur son appartenance à un ordre respecté dans ce royaume : une bonne idée. Il pourrait inspirer la confiance et le respect, quand le Baron endosserait le rôle du noble hautain et taquin qui lui plaisait tant. « Détendez-vous, par le Créateur, mon tendre ami ! Nous allons faire la fête ! » Un sourire en coin vint appuyer ses propos, et pour cette raison ou une autre, son ami trouva le courage de franchir les portes d'entrée, richement ornementées, pour se lancer dans la foule. A ses côtés, Octave commençait ses pirouettes caractéristiques et poignées de mains. Son regard se posa sur un jeune homme qui semblait les observer, un peu en retrait. Il ne portait pas les atours de la noblesse, et était de toute évidence un simple laquais. Le Baron inclina la tête en sa direction – ce que lui rendit le serviteur – et il comprit qu'il s'agissait probablement de l'appât au bout de l’hameçon. Il serra le bras du Mortalitasi un peu plus fermement, lui intimant de le suivre. « Je crois que nous sommes attendus par là, mon cher. »
Ils continuèrent à déambuler dans la foule quelques minutes au sein de la gigantesque demeure, jusqu'à ce que l'homme ne s'efface devant la présence d'une femme au charisme étonnant. Octave la dévisagea rapidement. Élégante, soignée, attrayante, elle savait de toute évidence comment se comporter au sein d'un cour, et jouer peut-être de ses charmes évidents. Son regard se posa sur son compagnon. Il lui avait parlé d'une Diplomate, à priori, et il se pouvait qu'il s'agisse d'elle. Aucune certitude cependant. Il fallait trouver un moyen de se reconnaître, fiable et discret, en cas d'échec. Octave s'approcha. « Excusez-moi ma Dame, ne sauriez vous pas éclairer de bons gentilshommes comme nous ? Nous cherchons une femme, voyez-vous, dont on vante le verbe des confins d'Orlaïs jusqu'aux confins de Tevinter, et qui est, dit-on, d'une beauté absolument... renversante. Je n'ai malheureusement pas encore connaissance de votre verve, mais vos attraits dépassent de loin ces histoires, aussi me-suis je dis... Que vous pourriez peut-être nous mettre sur la voie. » Il avait fait mieux. Mais de toute évidence, ils avaient de quoi être fixés. Et le jeune Baron n'en était pas à un vent près.



Octave s'exprime en DarkOrange

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 185
Hier à 23:40

Blitz

Ses deux invités ne tardèrent pas à trouver leur chemin, aussi Amelia congédia le serviteur afin de les recevoir comme il se doit. Un sourire amusé mais modeste plia les lèvres teintées de pourpre de la diplomate, qui s'inclina devant l'approche indécemment flatteuse de l'homme au masque de cigogne. Un symbole qui lui était par ailleurs inconnu, ce qui eut le don de l'intriguer. Si le style était sans nul doute Orlésien, et un choix relativement risqué au vu des tensions politiques à la frontière, il ne lui rappelait aucun héraldique de sa connaissance. Cependant à la vitesse où progressait leur fameux Jeu, difficile de dire s'il était membre d'une famille ayant émergé récemment. Lui rendant donc son salut en soulevant ses robes, elle lui répondit sur un ton cordial et somme toute plutôt enthousiaste.

« J'ignore si je suis à la hauteur de vos compliments mais je suis celle qui a eu le plaisir de correspondre avec Messerah Mortalitasi ici présent. »

Adressant un signe de tête à l'un puis l'autre, elle reconnut Capheus à la description qu'on lui avait faite, mais prit bien garde de ne pas prononcer son nom complet. Certes ils étaient bien loin des rumeurs de la capitale, mais le bon dérouler de leur mission dépendait de leur aptitude à adopter la bonne approche. En tant que tel elle réservait quelques conseils, bien qu'elle soit relativement curieuse de cet homme blond dont elle ne savait rien. Capheus était-il certain de pouvoir lui faire confiance ?

« Soyez les bienvenus en cette soirée de célébration. Je suis Amelia Werfel et aujourd'hui j'ai l'honneur d'être votre hôte. »

Son regard émeraude semblait chercher à voir à travers le déguisement du Névarran, qui n'avait encore pipé mot. Faisant signe à l'un des serviteurs serpentant entre les convives avec un plateau empli de boissons, elle laissa ses invités se servir à leur guise. Un peu de détente ne serait pas de trop en attendant que l'occasion parfaite d'approcher se profile. Se postant naturellement en cercle avec les deux hommes, elle en toucha deux mots concernant ce qui les amenait, jaugeant que son 'ami' serait rassuré de savoir que des préparations avaient été faites au préalable.

« J'aimerais vous présenter à quelques connaissances si vous le permettez, de quoi vous ouvrir de nouvelles portes en attendant que le représentant du duc soit disponible. Ou bien la duchesse Anaxas, si tant est que la chance nous soit favorable. Malgré ses excentricités cette dernière est profondément pieuse et d'après ce que je sais elle a même un parent Mortalitasi. Viuus, je crois ? Si vous utilisez cette information à votre avantage il est possible qu'elle se montre sensible à vos requêtes, si tant est que vous en ayez. »

Avec légèreté elle faisait tourner sa coupe de vin blanc entre ses doigts fins, continuant de discuter d'une voix qui était amortie par la musique en fond... L'art d'être entendue uniquement par ses interlocuteurs directs.

« Loin de moi l'idée de m'avancer mais... si vous acceptez de m'en dire plus sur vos ambitions, je pourrai sans doute vous conseiller davantage, et défendre vos intérêts plus efficacement. À moins que votre ami ne soit là pour prendre le relais ? » Ses prunelles étudiaient toujours Octave avec prudence, tentant d'imaginer ce qui justifiait un tel choix. Se pourrait-il que leur lien soit plus... intime qu'il n'était publiquement avouable ?




Amelia Werfel (GM)
• Diplomate vivement conseillée à Capheus
• Fille aînée d'une influente famille Névarrane
• Impitoyable femme d'affaires
• Parle en #996699  

Vous pouvez à présent commencer à poster. L'ordre établi lors du premier tour sera conservé pour la suite. Privilégiez les réponses courtes.

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

[Mission] Blitz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Centre de Thédas :: Nevarra :: Combrelande-
Sauter vers: