en haut du forum
en bas du forum



Lynne Lenhardt [En cours]

avatar
Messages : 2
Emploi/loisirs : Mage Guérisseuse
Mar 5 Juin - 11:51

Fiche personnage


Nom, Prénom : Lenhardt, Lynne
Âge :
30 ans
Origine et lieu d'habitation
Les Marches Libres (alentours d'Ostenburg), Golefalois
Langue parlée :
Universelle
Sexe :
Femme
Orientation sexuelle :
Hétérosexuelle
Situation amoureuse :
Célibataire
Faction et rang :
Civil - Mage
Profession:
Mage, guérisseuse
Armement/Magie :
Bâton, Magie de Création
Intérêts :
XXX
Anecdotes : Donnez lui deux choix. Si aucun des deux ne lui convient, elle essaierai d'en trouver un troisième. Elle apprécie la musique et la poésie. Elle s’essaie parfois à écrire des vers, mais ne les montre à personne. D'ailleurs, son style préféré de chansons sont les ballades.  Elle est capable de chanter, mais là aussi, elle préfère garder ce talent pour elle-même. Elle n’a jamais été en couple de sa vie.   Elle se complait davantage dans la nature que dans les environnements plus urbains. Elle n'apprécie guère le concept de "Noble Jeu".


Description psychologique :

Aux premiers abords, Lynne apparaît comme une jeune femme plutôt discrète ayant une tendance à s’effacer. Si certains sont nés pour galvaniser les foules de part leur charisme ou pour attirer aussi bien l’attention que les regards, Lynne se pose davantage comme une fugace observatrice. D’aucuns qualifieraient cela de timidité, et ils auraient partiellement raison. Mais bien qu’il lui arrive de manquer d’assurance et d’aisance, occurrence commune lorsqu’elle a du mal à cerner un individu, Lynne se complait à converser avec autrui - en témoigne son goût pour les débats. La raison de sa réserve est intimement liée à son passé au Cercle de Kirkwall.

Le contexte particulier qui l’entoure n’y est pas inconnu.  Sous l’emprise d’acier du Commandant Meredith Stannard, la vie au sein du Cercle en fut profondément affectée. Lynne apprit dès ses premières années qu’attirer l’attention d’une quelconque manière était synonyme de punition physique ou morale. Mais pire encore, toute excuse était l’occasion d’appliquer le châtiment de l’Apaisement : du jour au lendemain, il arrivait qu’une connaissance, un camarade d’apprentissage, un ami, finissait avec cette affreuse petite marque ensoleillée sur le front. Aussi développa t’elle rapidement un tempérament prudent, précautionneux. Demeurer vigilante, faire preuve de discernement, mesurer ses mots et ses actes : tels sont les réflexes qu’elle a gardé de cette sombre période de sa vie.
Pour les mêmes raisons, elle cultiva une nature perfectionniste qui se traduit, chez elle, par une tendance à vouloir se raccrocher à un maximum de détails et d’informations avant de faire face à une situation, et ce afin de se sentir en contrôle.  De la même manière, il lui est devenu difficile d’accorder sa confiance à quiconque. Cette dernière n’est pas donnée d’office : il faut la mériter en prouvant sa valeur, et ce par des actes. C'est à cette seule condition qu'elle finira par s’ouvrir complètement à quelqu’un.

Les séquelles de sa vie passée à Kirkwall ne s’arrêtent pas là. Imaginons, ensemble, que vous étiez prisonnier d’une tour pendant une vingtaine d’années. On vous qualifie de monstre. On vous fait régulièrement comprendre que si vous êtes là, c’est pour la sécurité du peuple. Vous ne pouvez réellement réfuter leur condamnation : en toute objectivité, quand vous avez découvert votre capacité à utiliser la magie, vous vous êtes rendu compte à quel point manquer de contrôle sur cette dernière pouvait être néfaste aussi bien que pour vous que pour autrui, dont vos propres proches. Même dans le cas d’un contrôle total, il est difficile de nier que les mages ont entre leurs mains une puissance qui a négativement impacté Thédas à plusieurs reprises, en témoigne l’Histoire ponctuée par de nombreux Enclins. Les chances de finir en Abomination, bien que faibles, sont tout de même existantes. Vous finissez, le temps passant, par être convaincu de ces accusations.
C’est pour ces raisons que Lynne a développé une mauvaise estime de soi-même, du moins dans son identité de mage. Bien qu’en ce sens des progrès aient été réalisés depuis sa fuite du Cercle, elle a encore du mal à accepter intégralement cet aspect de son identité. Lynne ne déteste pas la magie en soi : au contraire, elle est consciente du bien qu’elle peut apporter. Néanmoins, elle est cruellement consciente des implications inhérentes à un tel concept et du poids d’une telle responsabilité. Aussi veille-t-elle à l’utiliser avec parcimonie, à la manière d’un outil, sans pour autant la glorifier. Si Lynne devait considérer la magie comme une malédiction, ce serait davantage dans la manière dont elle affecte la manière dont les non-mages sont traités en dehors de l’Empire.

Une autre conséquence de sa vie passée à Kirkwall est sa crainte des Templiers. Bien que sa rationalité lui rappelle qu’il n'est guère logique de mettre l’ensemble des individus d’un même groupe sous une même étiquette, il n’en est pas moins qu’instinctivement, elle ne peut s’empêcher de se sentir particulièrement nerveuse à la vue d’individus portant une armure ressemblant de près ou de loin à celle d’un guerrier de cet Ordre. Aussi fera t’elle de son mieux pour les éviter si le cas se présentait. Néanmoins, une partie d’elle-même, plus sombre et plus reclue, lui murmure des pensées de vengeance : une grande rancœur à leur égard demeure en son être, sourde à tout raisonnement.

Envers et contre tout, Lynne demeure sa propre personne malgré les impacts négatifs du Cercle. Certes, la majorité d’entre eux sont enfouis en elles, tels des démons glissants sous sa peau, cachés mais existants bel et bien à travers elle ; mais toujours est-il qu'au grand jour, la brune peut également être une jeune femme amusante, souriante, parfois sarcastique à ses heures. Bien qu’il lui arrive d’être ballotée par les circonstances, quelle erreur ce serait de penser qu’elle est un être de pure passivité. Une flamme de révolte demeure en elle, ne l’autorisant pas à baisser les bras malgré les difficultés et les obstacles. Elle est convaincue que personne ne la sauvera de ses propres démons, qu’il est inutile d’attendre une main qui ne lui sera jamais tendue sans arrière-pensée.   Avant tout, Lynne aspire à une vie meilleure où elle ne sera pas esclave des conséquences de son passé – à s’épanouir, somme toute. De même, elle n’en demeure pas moins une femme de principes qui s’aligne sous la bannière de la justice. Certes, elle n’est en rien une chevaleresse sans peur qui s’interposera à chaque occasion pour sauver la veuve et l'orpheline et ce malgré les dangers évidents. Elle fait avant tout usage de sa raison, calculant les risques et les conséquences, et toute situation ne se prête guère à cela. Mais l’impassibilité n’a jamais été l’un de ses traits, et si elle a la possibilité de changer la donne d’une manière positive, elle le fera.  

Pour finir, il est important de mentionner que Lynne est quelqu’un qui cherche à mieux comprendre le monde qui l'entoure, sans doute en raison de sa captivité passée. La complexité du monde de Thédas est emplie d’une multiplicité de subtilités - choses normale avec autant de races cohabitant ensemble et des territoires aussi vastes. Elle s'intéresse à des sujets très variés, mais ce qui pique le plus son intérêt est la culture des différents peuples et l'Histoire. De ce fait, elle est par nature une femme ouverte d'esprit et tendant à l’empathie.  


Description physique :

Ce n’est ni sa taille tout à faire moyenne, ni sa silhouette fine qui frappe l’œil de l’étranger rencontrant Lynne pour la première fois. C’est cette forme de défiance farouche, non pas celle que l’on attribue à la force de caractère ou à une indépendance assumée – mais plutôt celle d’une animal sauvage acculé, une louve blessée, craintive, possédant en elle une force dont elle n’ose faire usage. Peut-être est-ce son regard qui laisse transparaître une telle impression. On dit souvent que le regard est le miroir de l’âme : celui de Lynne est composé de deux prunelles sombres qui guettent, observent, analysent silencieusement, glanant toute information à sa portée, reflet d’un esprit qui n’a que trop enduré et préférant rester sur la défensive, l’anticipation.

Si cela la met en désavantage comparé à l’assurance et la douceur des charmes de bien des demoiselles, la vénusté de la jeune femme n’en est pas amoindrie. Ses longs cheveux d’un brun sombre s’écoulent jusqu’à un peu moins de la moitié de son dos, soulignant davantage la pâleur de sa peau. Il lui arrive souvent de les attacher en une longue tresse, et ce afin de faciliter ses tâches. Dans un cas comme dans l’autre, ils encadrent gracieusement son visage ovale aux traits fins, et dépourvus d’une quelconque trace de maquillage.

L’accoutrement de Lynne est simple, n’ayant guère les moyens de s’encombrer de vêtements de la dernière mode Orlesienne. Ses tenues peuvent varier, mais restent simples et pratiques, plutôt ternes. Il n’est pas rare de la voir affublée d’une cape en lin blanche lui allant jusqu’au bas du dos, cette dernière ponctuée d’une capuche.
En déplacement, elle ne se sépare pas de son bâton de mage. Celui-ci est en bois de châtaigner traité, expliquant sa couleur particulièrement foncée. Il est taillé de manière élégante, de telle sorte à ce que le bois s’entrelace pour finalement se rejoindre en son extrémité. Quelques runes y sont gravés, ces derniers s’illuminant lorsque le bâton canalise de la magie.  
Derrière l'écran

Pseudo : Ehnila
Âge :
24 ans
Comment avez-vous connu le forum ? :
Via un site de type « top forum »
Que pensez-vous du forum ? :
Très joli design, et équipe très chaleureuse !! J’ai hâte de rp avec vous !

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 2
Emploi/loisirs : Mage Guérisseuse
Mar 5 Juin - 11:51

   
Fiche personnage


   
Histoire : [En cours]


   


Voir le profil de l'utilisateur
Lynne Lenhardt [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Le temple de Mythal :: Création de personnage :: Fiches en cours-
Sauter vers: