en haut du forum
en bas du forum



Chasse aux templiers rouges rapproche les cultures. (PV Eliwendë Katlyz)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Anonymous
Invité
Invité
Jeu 7 Juin - 1:02
Les terres d'Arbors étaient une vaste jungle méconnue des orlésiens bien qu'elle se trouve sur leur territoire. On lui attribuait toutes sortes de mythes, de personnes disparues et de bêtes fantastiques la peuplant. Bref autant dire qu'il n'était pas bon de s'y balader.

Même quand on était des templiers avec pour mission de traquer et tuer des templiers rouges et que personne dans l'équipe ne savait comment s'y retrouver en forêt.

-Mais c'est pas vrai ! Personne dans ce foutue village pour nous aider à trouver notre chemin dans cette putain de forêt ?!

Le templier qui avait parlé était un jeune homme à la barbe rousse et fortement charpenté.

-C'est plus une jungle en fait.


-Qu'est-ce que ça peut foutre Armand ?! On doit trouver ces salopards mais personne ne peut nous aider à les trouver. Bordel !


-Les gens ont peur.
Répondit Elodie. Cette forêt à une sale réputation. On l'a dit peuplée d'animaux dangereux, d'ancienne magie, de malédiction et même de dalatiens hostiles.

-Putain d'oreilles pointues
. Quelques templiers sur la dizaine présents hochèrent la tête.

-Peut importe les elfes.
Armand avait parlé d'une voix forte pour se faire entendre et ramener le calme. Ce sont les templiers rouges qui nous intéresse. On sait qu'ils se trouvent quelque part ici. Il pointa une certaine zone. On doit trouver quelqu'un pour nous y faire accéder le plus discrètement possible.

-C'est sur que ce serait con qu'ils se cassent avant qu'on leur tombe dessus.

-Ou pire, qu'ils nous prennent en embuscade. Et c'est pour ça qu'on a besoin d'un guide.


-Bonne chance avec ça. j'en ai pas trouvé un seul prêt à nous aider. Ils ont tous la trouille. De la forêt et des templiers rouge.


Armand grimaça posant son menton dans la paume de sa main et en observant la carte avec colère comme si ça allait résoudre ses problèmes. Sa mission était diriger un groupe de templier pour neutraliser des templiers rouges qu'on avait repéré opérant dans les terres d'Arbor. C'était certes un petit groupe, mis il était important de rappeler que les templiers de la chantrie étaient toujours actifs et assurant leur devoir de protection des fidèles. En particulier contre ces hérétiques qui avaient trahie l'ordre. Et ça n'avait rien d'évident vu l'éclatement des templiers loyalistes à présent. Sans parler de la présence de membres expérimentés. La preuve étant que même si Armand n'était
techniquement qu'un templier parmi d'autres, c'était à lui qu'n avait confié la mission de nettoyer ce camps. Le fait qu'il ne dirigeait qu'une dizaine de camarades qui n'étaient pas vraiment plus anciens que lui était encore une preuve dans l'état dans lequel était l'ordre.

Pourtant Armand ne pouvait pas échouer. Un échec serait non mauvais pour la réputation de l'ordre et de la chantrie, mais également pour sa réputation et ses chances d'avancement. Il fallait qu'il trouve un moyen de découvrir ce camp et de le prendre en embuscade. A force égale c'était sa meilleur chance de vaincre.

Restait à trouver un foutu guide.

Anonymous
Invité
Invité
Dim 10 Juin - 3:02
La chasse au templiers rouges rapproche les culturesEliwendë & Armand de Castillon


Voilà de bien longues minutes qu'elle les observait. Elle les avait d'abord remarqué dans le village alors qu'ils demandaient presque à tout le monde de l'aide pour retrouver leur chemin dans la jungle. Pourquoi n'avait pas proposé son aide? Parce qu'elle voyait un groupe de templier. C'était dans sa nature de se méfier et de se fondre dans la masse pour se faire oublier. Elle avait prit bien soin de ne pas se faire remarquer par eux. Elle savait qu'au fond, elle n'avait rien à craindre d'eux, étant avec l'Inquisition et ne possédant aucun bâton de mage, leur attaque serait injustifié et il y aurait de lourds conséquences. Toutefois, ce n'était pas dans ses habitudes de baisser sa garde facilement. Surtout sans être certaine qu'ils n'avaient pas de mauvaise intention. Elle était détachée de son groupe en reconnaissance, elle n'aurait pas d'aide au alentour avant bien des jours, alors il valait mieux pour elle de rester discrète.

Lorsqu'ils reprirent leur chemin, elle en fit de même en restant loin et en suivant leurs traces. Ils n'avaient démontré aucune violence envers le village, ce qui confirmait qu'ils n'étaient pas des templiers rouges et désormais, elle serait plus encline à écouter leur problématique. Pas nécessairement de les aider. Blackwall lui avait appris l'importance de l'uniforme et de ce qu'il représentait aux yeux du monde. Lorsqu'elle se baladait avec l'armure de l'Inquisition, elle la représentait. Si elle faisait tout et n'importe quoi, c'est toute l'organisation qui en serait touchée. Alors, elle n'accepterait pas d'aider n'importe qui. Lorsqu'elle rattrapa le groupe, elle sortit d'entre les arbres devant eux. Elle avait son arc à la main avec une flèche de parer à tirer, sans pour autant bander son arc et paraître trop menaçante. Malgré sa tenue légère de l'Inquisition, elle se déplaçait comme les dalatiens qui surprennent un groupe d'humain sur leur terre. Elle se trouvait trop loin d'eux pour qu'ils puissent la rejoindre dans une attaque au corps à corps, mais elle se trouvait assez près de lui pour qu'il puisse distinguer ses oreilles singulières.

- Pourquoi avez-vous besoin de guide ?

Malgré sa plus grande compréhension de la langue universelle, elle gardait un fort accent à chaque parole. On ne pouvait pas ignorer ses origines. Elle regarda chacune des troupes présentes avant de fixer son regard sur celui d’Armand, ayant trouvé leur chef avec l’énergie qui se dégageait de lui, mais aussi parce qu’il tenait la carte dans ses mains. Elle restait sur ses gardes, sans pour autant démontrer une position agressive. Ils étaient beaucoup plus nombreux qu’elle, mais elle avait appris à se fier à sa force et d’arrêter de se cacher derrière des racines en attendant que la vie passe derrière.

- Je suis Eliwendë Katlyz de l’Inquisition.

Elle changea la cible de son regard pour fixer l’homme à la barbe de feu. Elle fronça légèrement un sourcil en lui adressant la parole.

- Et je n’apprécie pas le surnom de ‘putain oreilles pointus’

Elle l'avait dit en imitant sa voix, se donnant un accent plus humain. Le petit groupe avait donc la confirmation qu'elle les suivait et les écoutait depuis un petit moment déjà pour être capable de reprendre leur conversation. Elle retourna son regard sur Armand en entendant les bruits de pas derrière elle. La semi-elfe ne tourna pas le regard derrière elle parce qu'elle savait très bien qui venait de sortir d'entre les arbres. Un énorme loup blanc avec un regard de saphir sortait de la pénombre avec un regard fixe, presque envoûtant. Pourtant, celui-ci n'essaya pas de dévorer la semi-elfe. Il marcha jusqu'à la rejoindre et se mit derrière elle en reniflant le groupe. Les gens avaient souvent vu des loups dans leur vie, que ce soit ceux qu'on trouve en forêt ou bien ceux qui dévorent les moutons, mais rarement on en voyait des semblables, bien nourris et soignés. Eliwendë lui caressa la tête d'une main en attendant la réponse du templier.

© YOU_COMPLETE_MESS

Anonymous
Invité
Invité
Dim 10 Juin - 18:37
Les templiers marchaient aussi silencieusement que possible dans la forêt se fiant à la carte et la grâce du créateur pour retrouver leurs chemins. Autant dire qu'ils n'étaient pas très optimistes. Aucun d'entre eux n'était un chasseur ou un traqueur. Malgré leurs efforts il y avait peut de chances qu'ils parviennent à trouver le camp des templiers rouges.

Le groupe s'était une nouvelle fois arrêté pour consulter leur carte qu'ils furent interrompue par une voix féminine.

- Pourquoi avez-vous besoin de guide ?

Armand releva la tête en posant la main sur son épée par réflexe, de même que ses comparses, pour se rendre compte que celle qui avait parlé était une magnifique jeune femme... elfe ? Ses oreilles étaient assez particulières. Enfin bon le reste était agréable à regarder. Même si son appartenance à l'inquisition suscitait la méfiance elle n'avait rien fait d'hostile à leur encontre.

Elle avait une flèche encoché à son arc mais pas tendue, signe qu'elle était méfiante mais pas hostile. Armand s'empressa de se tourner vers son groupe et leur fit un geste rassurant.

-Du calme, rengainés vos épées, elle ne nous veut pas de mal.

- Je suis Eliwendë Katlyz de l’Inquisition.


Après s'être présentée elle se tourna vers Gaston, le templier à la barbe rousse.

- Et je n’apprécie pas le surnom de ‘putain oreilles pointus’


Celui-ci ne répondit rien mais détourna la tête et on put noté que ses joues pales prenaient distinctement la couleur de sa barbe.

Armand s'avança alors vers la jeune femme avec un sourire amicale, les mains éloignées de son épée.

-Veuillez excuser les paroles de mon compagnon madame, il est moins malin qu'il aime le croire.

-Eh !


Alors qu'Armand allait se présenter un loup, le plus gros qu'il ait vu de sa vies sortit des bois. Par réflexe il recula pour mettre la main sur son épée mais à sa grande surprise le loup se montra tout sauf belliqueux. Au contraire il alla se placer auprès de l'elfe, il s'assit derrière elle comme un chien bien dressé. Armand fut captivé par son regard pendant de longue secondes, on avait l'impression de voir derrière ses yeux toute la beauté et la sauvagerie de la nature. les autres templiers étaient eux aussi captivés, mais plus inquiets et ne lâchaient pas la poignet de leurs épées.

Lentement Armand éloigna sa main de son arme.

-Wow...

Armand se reprit aux mots de son amie et sourit de nouveau à l'elfe.

-Pour m'a part je suis Armand de Castillon, templier au service de la chantrie. Nous avons pour mission de neutraliser un groupe de templier rouge s'était établit dans cette forêt avant qu'ils ne fassent trop de dégâts. Cependant comme vous l'avez remarqué nous ne sommes pas très doué pour le repérage en forêt.

Anonymous
Invité
Invité
Mar 12 Juin - 5:04
La chasse au templiers rouges rapproche les culturesEliwendë & Armand de Castillon


Elle fixait chaque mouvement que le groupe effectuait, sa rapidité d'exécution pourrait déterminer si elle sortait vivante de cette conversation ou non. C'est pourquoi elle fixait le templier blond aussi durement jusqu'à ce qu'il éloigne sa main de son fourreau. Bien sûr, il aurait pu reprendre son arme rapidement même en ayant éloigné sa main, mais sa flèche partirait plus vite. Pas question d'avoir une mauvaise surprise ... Bien qu'en observant de plus près le groupe, ils ne semblaient pas vouloir de mal à personne mis à part ce qu'ils recherchaient sur la carte. Peut-être des mages ? Après tout, le fait qu'ils ne soient pas des templiers rouges ne voulaient pas nécessairement dire qu'ils allaient accepter de voir des mages se promener en dehors du cercle. Elle savait qu'à leurs yeux, elle était une apostate. Même si elle était loin d'être dangereuse, eux ne penserait peut-être pas ainsi. Il valait mieux pour le moment garder ce détail pour elle. La bannière de l'Inquisition ne pouvait pas la protéger contre tout.

Lorsqu’elle vu les joues du templiers devenir de plus en plus comme sa barbe, elle ne pu retenir son sourire d'éclaircir son visage. Elle avait d’abord cru que celui-ci lui lancerait un de ses regards noirs que les humains avaient l’habitude de lancer aux elfes lorsque ceux-ci se mettent à leur répondre, mais au lieu de ça il se mettait à rougir. Le plus important est qu’il avait compris que ce n’était pas très poli de traiter les elfes ainsi. Peut-être l’avait-il seulement fait par habitudes ou bien pour impressionner les autres ? Elle essayait elle-même de ne jamais utiliser un nom péjoratif pour désigner les humains. C’était du donnant donnant. Si elle leur crachait au visage, elle ne pouvait pas s’attendre à des compliments de leur part.

Elle eut un sourire lorsque le chef templier, le beau petit blond qui parlait pour le groupe, s'excusa pour son compagnon. Son sourire trahissait sa vrai nature. Elle n'était pas du tout mauvaise au fond, elle avait simplement voulu paraître intimidante, mais en fait, elle était plutôt sympathique et aimante comme personne. Elle ne ferait du mal vraiment qu'en dernier recours et même encore là, elle préférerait l'éviter si elle le pouvait. Par contre, ce n'était pas encore le temps d'en laisser paraître autant devant les templiers, ceux-ci pourraient le prendre comme une faiblesse de sa part. D'ailleurs, elle devenue légèrement plus nerveuse en voyant que les templiers se remettaient sur leur garde avec l'arrivée de son loup. Leurs réactions devant Snow amenait exactement l'effet qu'elle avait désiré, personne ne s'était mis à hurler en paniquant et en voulant tuer le loup, mais ils avaient tous compris qu'il valait mieux ne pas rigoler avec elle.

Lorsque Armand éloigna pour la deuxième fois sa main de la garde de son épée, Snow arrêta de le fixer dans les yeux. Il se fiait aux émotions qui se dégageaient des gens et savait pertinemment que la lame pointue se trouvait là. Il bailla pour faire retomber la pression et regarda les autres avec un regard différent. La semi-elfe arrêta de lui caresser la tête lorsque le templier se présenta officiellement à elle. Elle hocha la tête par respect après sa présentation et le laissa terminer. Des templiers rouges ? Ici ? C'était vraiment de mauvaises nouvelles, même en petit nombre, ils pouvaient être redoutable. Elle devait en informer l'Inquisition au plus vite, mais en même temps, elle ne pouvait pas laisser ce groupe seul ici. Les pauvres allaient tourner en rond pendant des jours durant. Elle avait environ deux jours d'avance sur son groupe, si la situation pouvait déjà être réglé, ils seraient probablement agréablement surpris.

- J'avais remarqué votre ... manque de connaissance en forêt. Si vous pourchassez templiers rouges, nous avons donc ennemis communs. Ils doivent être arrêter avant de faire victimes. Avez-vous emplacement de campement sur carte ?

Elle voulu s'approcher lentement d'Armand en rangeant sa flèche dans son carquois. Elle n'avait pas d'autres armements sur elle que son arc, alors elle venait vraiment en paix vers lui. Tout ce qui lui restait était son loup qui la suivait de très près lorsqu'elle avançait vers le groupe d'inconnu. Il ne leur grognait pas après, mais il s'était remis à fixer l'homme blond. Eliwendë lui fit signe qu'elle voulait regarder la carte avec lui en se mettant à ses côtés. Elle replaça une mèche de ses cheveux derrière ses oreilles en regardant la carte du chef templier. Elle devait avoir au moins deux têtes de moins que lui et sans armure lourde, elle pouvait facilement disparaître de la vue des autres en se mettant à côté de lui. Elle arpenta la carte du regard en passant son doigt dessus pour se repérer.

- Nous sommes ici.

Elle pointa son doigt sur la carte.

- Ou enfin, très près.

Elle releva la tête vers Armand. Elle devait vraiment regarder vers le ciel pour croiser ses yeux. Il avait vraiment un visage agréable à regarder … et une couleur de cheveux magnifiques, ce n’était que maintenant qu’elle le remarquait réellement. Pendant qu’elle le fixait, le nez froid du loup frôla la main du templier, il essayait de le renifler en ne s’approchant pas trop de lui.
© YOU_COMPLETE_MESS

Anonymous
Invité
Invité
Mar 12 Juin - 22:16
L'elfe rangea lentement sa flèche dans son carquois pour se rapprocher d'Armand. Elle était prudente, ce qu'Armand pouvait comprendre, les templiers n'avaient pas vraiment de rapports très amicaux avec les elfes dalatiens. Bon pour être honnête personne n'avait vraiment de bonnes relations avec les dalatiens, mais tout de même.


- J'avais remarqué votre ... manque de connaissance en forêt. Si vous pourchassez templiers rouges, nous avons donc ennemis communs. Ils doivent être arrêter avant de faire victimes. Avez-vous emplacement de campement sur carte ?


-Ici. Nous estimons qu'ils doivent se trouver dans cette zone.
Indiqua Armand sur la carte qu'il présenta à l'elfe.

La jolie elfe en profita pour replacer une mèche de cheveux derrière son oreille et Armand pu une fois de plus observer ses étranges oreilles, le lobe rond comme les humains et le haut pointue comme les elfes. Des oreilles certes étranges mais élégantes.

- Nous sommes ici.

Armand reporta son attention sur la carte pour observer le point que l'elfe montrait sur la carte.

- Ou enfin, très près.

-Je vois.

Il remarqua alors que la jeune femme l'observait, ou en tout cas semblait très intéressée par son visage. Il lui fit alors un sourire charmeur mais avant de pouvoir ajouter quelque chose il sentit quelque chose éfleurer sa main, il baisa alors la tête pour voir le loup qui reniflait sa main. Encore une fois il était impressionner par sa taille et son apparent manque de férocité ou de méfiance envers la race humaine.

-Sérieusement c'est pas naturelle, il doit y avoir de la magie ou un truc du genre derrière ça.
Grommela André.

-Tu vois la magie partout.

-C'est souvent vrai.

Ignorant ses camarades Armand approcha très lentement sa main du loup pour essayer de lui gratter derrière les oreilles, comme on le ferait avec un très gros chien. Il ne craignait pas la morsure du loup, après tout sa main était gantée de métal donc aucun risque qu'il se la fasse arracher mais mieux valait tout de même éviter de s'attirer la colère de la bête. Il doutait de pouvoir remettre son casque à temps si elle décidait de lui sauter à la gorge.

Anonymous
Invité
Invité
Mar 19 Juin - 3:47
La chasse au templiers rouges rapproche les culturesEliwendë & Armand de Castillon


Il y avait vraiment que les Templiers pour voir de la magie partout. Il n'y avait rien de magique avec Snow, loin de là. Elle savait cependant que leurs esprits ne comprenaient pas qu'on puisse apprivoiser une bête sauvage ainsi. S'ils avaient toujours vécu entre quatre murs froids d'un château, ce genre de choses ne pouvait pas se comprendre. Elle avait crée un lien très fort avec son loup et il ne s'était pas gagné en quelques jours. Elle avait mis les bouchées doubles quelques fois, juste pour se faire écouter, mais elle avait bien réussi. Tellement bien réussi qu'il était devenu bien plus qu'une bête sauvage. Il avait appris à connaître les hommes et surtout, à ne plus les redouter.

Lorsque le Templier tendit la main pour essayer de la passer derrière ses oreilles, celle-ci se trouvait hors de la vision du loup et il se recula furieusement de plusieurs pas rapide en grognant. Le grognement sourd traversa la forêt, n’importe qui y aurait compris l’avertissement qu’il lançait. Il n’était pas encore prêt à lui faire assez confiance pour perdre sa main de vue derrière ses oreilles, près de son cou. La semi-elfe ne broncha pas une seule seconde lors de la scène. Elle avait déjà prédit ce qui allait se passer avant même que sa main n’essaie d’arriver derrière ses oreilles. Elle se doutait que cela mettrait peut-être le groupe sur les nerfs quelques secondes, mais il n’y avait aucun blessé. Elle prit la parole avant que les autres le fassent.

- Un loup ne veut pas perdre votre main de vue.

Elle retourna son regard sur la carte qu’elle lui avait prit des mains pour recentrer leur esprit sur ce qui était important en ce moment. Elle regarda la zone que le Templier lui avait indiqué avant que Snow ne dérange leur conversation, ce qu’il ne referait pas de si tôt.

- Cette zone est large, mais je peux vous y conduire. Une fois sur place, nous pourrons les pister. Il va faire sombre rapidement, nous devons avancer.

Elle tendit la carte au chef des Templiers en relevant le regard pour fixer ses yeux. Elle dégageait beaucoup d’assurance et de confiance, mais une Dalatienne dans une forêt était comme dans sa maison. La semi-elfe lui fit un petit sourire avant de redescendre les yeux plus à leur hauteur normal sans s’étirer le cou. Elle lança ensuite un regard derrière pour regarder le petit groupe et leur tourna le dos pour commencer à avancer, mais sans suivre le chemin … Elle allait directement entre les arbres pour s’enfoncer dans la jungle. Alors qu’elle leur tournait le dos pour avancer, le loup lui avait déjà prit de l’avance, comme s’il savait déjà la direction que le groupe désirait prendre.

- Et il n’y a rien de magique dans l’élevage Templier, mais je vous laisse imaginer ce que vous voulez.

© YOU_COMPLETE_MESS

Anonymous
Invité
Invité
Dim 1 Juil - 22:41
Le loup recula en grognant et en montrant les crocs quand Armand approcha la main. Armand se stoppa et ramena lentement sa main de peur que des mouvements trop brusques n'inquiètent la bête et ne la pousse à avoir un comportement plus ouvertement hostile.

*Bon en même temps à quoi je m'attendais ?*
Se dit-il. Il aurait du prévoir qu'un animal sauvage ne se laisserait pas autant approcher. Pour le coup il se sentait un peut bête.

- Un loup ne veut pas perdre votre main de vue.
Le prévint l'elfe.

-Je vois... Un sage comportement.
Répondit Armand avec un sourire.

Par la suite l'elfe leur expliqua qu'elle acceptait d'aider les templiers dans leur traque mais qu'il fallait avancer car il n'allait pas tarder à faire sombre. Pendant cette échange Armand observa encore une fois les magnifiques yeux de la belle elfe. Celle-ci lui fit un petit sourire mais avant qu'il ne puisse le lui rendre elle se tourna pour avancer parmi les arbres. Les templiers s'observèrent pendant quelques secondes, hésitants, puis d'un signe de tête, emboitèrent le pas de l'elfe et de son loup. Son assurance les avaient convaincu et ils n'avaient de toute manière pas de meilleur solution. Même si certains restaient méfiant envers elle.

Armand distança son groupe pour se placer à côté de l'elfe. Bien qu'il portait une armure de plate, elle pouvait constater que le jeune homme ne faisait pas autant de bruits qu'on aurait put s''y attendre, et surtout que celle-ci ne semblait pas le gêner tant que ça.

-Alors, Eliwendë c'est bien ça ?
Que fait une si charmante éclaireuse de l'inquisition dans cette forêt ? Demanda-t-il d'un sourire amicale et un ton charmeur. Je connais mes raisons pour être ici mais j'ignore tout des vôtres.

Tout en ayant l'air de badiner et d'être charmant, le jeune homme tentait d'en apprendre plus sur l'inquisition et sur ce qui les poussaient à envoyer des agents ici. Une habitude du noble jeux, comprendre les motivations de ses rivaux, voir même de ses alliés pour s'adapter et échafauder des plans.

Ps : vraiment désolé pour le temps de réponse, les choses ont été un peut chargées pour moi ces derniers temps ^^

Anonymous
Invité
Invité
Mer 4 Juil - 4:21
La chasse au templiers rouges rapproche les culturesEliwendë & Armand de Castillon


Charmante éclaireuse. Elle ne savait pas quel mot l'avait le plus surpris dans sa phrase lorsque le templier l'avait rejoint pour marcher à ses côtés au lieu de rester plus derrière pour tenir compagnie à ses hommes. Essayait-il de la charmer ? Ou bien c'était seulement par politesse ? Malgré l'effet que de tel compliment pouvait avoir sur elle, elle n'en laissait rien paraître sur son visage. Elle était en mission officielle, elle ne pouvait pas commencer à se laisser toucher par de tels commentaires venant d'un inconnu. Elle se permettait de le trouver charmant, avec sa chevelure doré et ses beaux yeux, mais elle ne se permettrait pas de le dire, alors elle se demandait pourquoi le Templier se le permettait lui. Elle les croyait beaucoup plus occupé par la Chantrie que par les femmes, mais en même temps, elle n'y connaissait pas grand-chose et pouvait bien se tromper à leur sujet. Elle n'avait pas tellement eu d'exemple jusqu'ici, à part Cullen.

Elle n’était pas une éclaireuse de l'Inquisition, mais elle pouvait comprendre pourquoi il le pensait. Devait-elle continuer ce mensonge ? Non. Mentir sur son rang n’était vraiment pas une bonne idée, surtout si un jour il venait en contact avec l’Inquisition. Elle n’aurait pas du tout de commentaire positif si elle commençait à émettre des mensonges sur son rang, elle devait corriger le tir avant qu’il se fasse d’autres idées. Malgré les mensonges qu’elle traînait avec elle, si elle pouvait les éviter elle le ferait.

- Je ne suis pas éclaireuse. J’ai seulement distancer groupe … J’aime bien me déplacer seule.

Elle s’arrêta là. Il n’eut rien d’autre de sa part. Il n’était pas tombé sur l’elfe la plus bavarde au monde. La plupart du temps il fallait lui poser les questions directement pour avoir des réponses claires. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas eu une conversation longue et fluide avec quelqu’un, vu sa barrière de la langue qui la stoppait très souvent dans ses pensées, malgré une très bonne connaissance, elle n’osait jamais pleinement se risquer. Elle regarda légèrement autour et tourna sa tête vers le Templier.

- Vous bougez rapidement pour homme en armure lourde. À mon souvenir, Templiers étaient beaucoup plus lent.

Elle se souvenait des Templiers qui arpentaient les forêts à la recherche des apostats Dalatiens. Les Archivistes. Elle se souvenait les avoir regarder du haut d'un arbre en grignotant. Elle avait tellement entendu de choses à leur sujet ... Elle s'intéressait à eux parce que son père en avait fait partie. Aussi parce qu'en tant que première d'une Archiviste, elle en aurait eu après elle toute sa vie. La situation était-elle différente maintenant ? Si elle se retournait et leur disait qu'elle était une mage, allait-elle finir directement en prison sans aucun motif valable ? Probablement. Catégoriser mage rebelle au moindre coup d'oeil.

- Vous connaissez légendes de cet endroit ?

Elle le regarda avec un petit sourire. La plupart des humains n’aimaient pas parler des légendes elfiques à la légère alors qu’ils s'enfonçaient dans une jungle inconnue et inhospitalière.

© YOU_COMPLETE_MESS

Anonymous
Invité
Invité
Ven 6 Juil - 23:25
Armand était toujours souriant quand il écouta la jeune elfe lui répondre. Il put apprendre plusieurs choses intéressantes. Tout d'abord, elle n'était pas une éclaireuse. Pas officiellement du moins, ce qui impliquait qu'elle avait une autre fonction dans l'inquisition. restait à savoir laquelle. De plus elle faisait partie d'un groupe auparavant. Mais alors pourquoi s'en était elle séparée ? Armand avait du mal à croire que l'explication "je préfère me déplacer seul". Bien que certaines personnes soient des introverties.

Il aurait aimé avoir plus de précisions mais pour l'instant il devait se contenter de ce qu'il avait, il aurait maladroit de demander simplement de plus amples précisions maintenant. Ce fut alors qu'il fut tiré de ses pensées par sa compagne.

- Vous bougez rapidement pour homme en armure lourde. À mon souvenir, Templiers étaient beaucoup plus lent.


Cette remarque fit sourire Armand, qui rarement lassé de parler de lui répondit avec plaisir à la remarque de l'elfe.

-Vous seriez surprise de la vivacité d'un homme en armure de plate et bien entraîné avec. J'avoue que je suis moi même assez favorisé sur ce point là, avant d'être templier j'ai reçut l'entrainement des chevaliers à Val Royaux. Là bas nous apprenons à considérer l'armure de plate comme une seconde peau, nous la portons pendant des jours quelque soit le temps et accomplissant nos exercices avec. L'un des plus fréquent est d'escalader les arbres avec.


Armand grimaça à ce souvenir. Combien de fois était il tombé et avait-il été forcé de monter à ces fichus arbres jusqu'au sommet avec son armure de plate et en plein été ?

Encore une fois il fut tiré de ses pensées par l'elfe.

- Vous connaissez légendes de cet endroit ?


Il se tourna vers elle, elle avait un petit sourire à l'idée d'évoquer les légendes de cette place. Armand lui n'en connaissait guère, tout au plus quelques contes de sa mère quand il n'était qu'un enfant.

-Je crains que non.
Avoua-t-il avec un petit sourire triste, même si c'était peut perceptible il y avait une pointe de regret dans la voix d'Armand. Il avait toujours voulout en savoir plus sur les légendes des elfes mais les infos sur ces sujets étaient assez rares et il craignait si il était prit de susciter les quolibets.

-Je connais quelques contes elfique sur Arlathan et les principaux dieux elfes comme Mythal et Fenra'hel mais guère plus.

Anonymous
Invité
Invité
Ven 20 Juil - 13:31
La chasse au templiers rouges rapproche les culturesEliwendë & Armand de Castillon


Le contraire l'aurait bien étonné. Que des humains connaissent des légendes sur les elfes, qu'ils s'intéressent réellement à leur culture. Elle voyait ce genre de choses vraiment rarement. Même Blackwall n'en avait rien à faire de sa culture, il ne lui avait jamais posé la moindre question. En même temps, elle ne l'avait pas fait non plus, mais leur culture du mythe du Créateur se trouvait partout autour ... Elle n'avait même pas besoin de poser la moindre question, elle en entendait parler de toute façon. Cela ne l'avait jamais vraiment dérangé, parce que personne ne l'avait jamais obligé à prier pour le Créateur, mais personne ne voulait entendre parler de ses dieux elfiques par contre. Donc, venant d'un templier, cela la surprenait même qu'il sache quelques histoires déjà. Il n'avait surement pas les bonnes parties de l'histoire sur quelques points, mais au moins, la base devait se tenir.

Elle n’avait jamais réalisé qu’elle vivait dans un monde qui n’en avait rien à faire de ses dieux et croyances. Enfin, elle le savait très bien, mais ce n’est que maintenant qu’elle le remarquait réellement, devant ce templier. Le fossé qu’il y avait entre elle et les autres. Elle le voyait comme une manière de se rapprocher, pas de les séparer. Après tout, l’important était de simplement respecter les autres. Elle aussi pouvait apprendre des contes et légendes sur le Créateur. Comprendre de la forçait pas à croire, parce qu’elle voulait bien voir le premier humain qui allait se pointer devant elle et lui réclamer qu’elle croit au Créateur.

- Cela ne m’étonne pas. Je doute que Chantrie donne cours sur notre culture. Je suis même étonnée que vous connaissez Mythal et Fenra’hel.

Elle lui fit un petit sourire avant de retourner son regard sur leur destination. Ils avaient une bonne vitesse de marche, la destination ne serait pas si lointaine à rejoindre si le groupe continuait ainsi.

- J’aimerais bien voir un templier monter à arbre, je ne suis pas convaincue de votre agilité.

Elle s’arrêta sur le côté d’un arbre en relevant un sourcil vers le templier. Elle voulait voir s’il allait rapidement changer de sujet pour se sauver de la tâche. Un templier perché dans un arbre, elle aurait tout vu. Cela allait lui prendre une éternité pour atteindre une bonne hauteur, s’il ne tombait pas en essayant. Elle regarda aussi les autres, peut-être qu’il y aurait d’autres volontaires ou bien seulement Armand allait vouloir lui prouver son agilité et sa force.

- Si cette armure ne ralenti pas templier, alors vous devriez pouvoir monter aussi vite que moi.

Il y avait une légère pointe de défi dans sa vie. Elle avait passé sa vie dans la forêt et les arbres, alors elle était curieuse de voir comment un homme de la Chantrie, enfermé entre quatre murs la plupart du temps, pouvait vraiment escalader un arbre avec rapidité et prétendre que son armure ne le ralentissait pas.

© YOU_COMPLETE_MESS

Contenu sponsorisé

Chasse aux templiers rouges rapproche les cultures. (PV Eliwendë Katlyz)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Chasse rapide aux ballasts.
» La chasse au trésor de l'été
» 4 led rouges
» La chasse à l'ours
» L'Ordre des Templiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Palais des perles noires :: Rps abandonnés-
Sauter vers: