en haut du forum
en bas du forum



Mission ~ Baptême du feu ~ Eliwendë [TERMINÉ]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Créateur
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 651
Mer 13 Juin - 13:22

Baptême du feu

Le jour se levait à Fort Céleste. De son habituel pas vif et alerte, Harding se dirigeait vers les écuries pour les derniers préparatifs. Sœur Rossignol tenait à avoir le cœur net sur certaines activités suspectes dans les Marches Libres, mais ses ressources humaines commençaient à s'amoindrir. L'Inquisition avait déjà envoyé des agents dans de nombreux recoins de Thédas, et il était grand temps de former de nouvelles recrues, qui, potentiellement, pourraient être utiles. La naine s'arrêta au niveau de la grange, et toisa les quelques silhouettes déjà présentes. Faren et Lya, des agents fiables. Trois têtes inconnues étaient également là : Krun, un pisteur chasind, Marriell, une chasseuse dalatienne, et une certaine Eliwendë, une jeune blonde assez étrange. Elle avait entendu du bien de chacun d'entre eux cependant, et était prête à leur confier une première mission d'essai. A eux de lui montrer qu'elle avait raison de placer sa confiance en eux. Harding donna ses instructions et leur fit signe de préparer les montures. Ils allaient partir dans quelques minutes.
« Non, pas toi, Eliwendë. » Sa voix était ferme mais calme et polie. Elle arriva à la hauteur de la jeune femme, et reprit. « Je voulais te voir avant. On sait que tu sais utiliser un arc, que tu peux te faire discrète. On sait aussi que tu voulais te rendre utile, vu que, d'après nos rapports... Eh bien tu ne fais pas grand chose d'utile ici. » Son regard se posa sur le loup, et un sourire crispé se dessina sur son visage. « Leliana semble vouloir vous faire confiance. Moi, j'ai besoin de plus que ça. J'ai deux questions, et je veux des réponses claires et rapides : nous allons partir pour les montagnes de Vimmark, et j'ai besoin de pouvoir me fier à vous. Pour commencer, qu'est ce que vous faites exactement depuis votre arrivée ici, et pourquoi cet intérêt pour le renseignement ? Et ensuite... Votre loup là. Il a l'air de vous obéir. Mais qu'en sera-t-il en mission ? Sera-t-il discret ? Il n'y a vraiment aucun risque pour les autres agents ? » Harding croisa les bras dans son dos, bien droit, et attendit une réponse.


Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
Ven 22 Juin - 3:14
Baptême du feuEliwendë & Maitre joueur~Harding


Elle se mordit l'intérieur de la joue. La semi-elfe ne faisait rien d'utile ici. Même si elle en était venue à le croire, elle n'appréciait pas vraiment que son travail avec le commandant passe ... inaperçue. Elle n'eut aucune réaction faciale distinctes, mais ses paroles pouvaient beaucoup plus la toucher que ce qu'elle laisserait paraître. Elle n'était pas là pour ça, pas là pour débattre si elle avait réellement fait un travail jugé inutile pour qui que ce soit dans les derniers mois. L'important c'est qu'aujourd'hui, elle avait la chance de pouvoir faire ses preuves. Fixant la naine devant elle, elle l'écoutait avec respect et hochait de la tête pour suivre la conversation. Suivant son regard lorsque celle-ci regarda Snow à ses côtés, elle prit soin de redresser son dos pour avoir une meilleure posture devant elle. Le loup restait calmement à ses côtés, sans donner plus d'attention à la naine qu'à n'importe qui d'autres dans les parages.

Des réponses claires et rapides n’étaient vraiment pas la tasse de thé de la semi-elfe, Blackwall en savait quelque chose, mais elle allait vraiment faire un effort pour rentrer dans les demandes de Harding, c’est pourquoi elle sembla plus qu’attentive aux paroles de la naine pour s’assurer de ne laisser paraître aucune difficulté avec la langue commune. Elle attendit patiemment son tour de parole pour enchaîner sur sa réponse immédiate, sans laisser de délais ou de silence s’installer.

- Depuis mon arrivée à l'Inquisition, je travaille avec le commandant Cul-Len.

Elle se racla la gorge, c'était la nervosité qui la faisait hésiter sur ses mots, mais elle se reprit rapidement pour chasser ses vieilles habitudes de prononciation.

- Cullen. Je l'aide à trouver et classer des documents dans son bureau. Même si cela reste travail honorable, je crois que je peux faire bien plus. Je suis douée pour déplacement en terre sauvage, je peux passer inaperçue si cela est mon but. J'ai aussi une bonne mémoire du chemin que je parcours, pour identifier sur une carte.

Elle arrêta de parler, l'éclaireuse Harding lui avait demandé des réponses claires et rapides, elle ne devait pas commencer à trop parler. Encore une fois la nervosité se faisait sentir, mais en se concentrant sur sa respiration lente, elle arrivait à la maîtriser. Elle se laissa une petite pause avant de continuer sa réponse, pour se rappeler sa demande exacte sur son loup. La semi-elfe caressa la tête de son compagnon. Ses inquiétudes étaient louables, mais inutiles. Il était difficile de décrire précisément le lien qui les unissait tous les deux, mais une chose était sûre, son loup causerait bien moins de problèmes qu'elle-même pourrait en faire.

- Je vous rassure tout de suite, il n'y a aucun danger pour autres agents. Je l'entraîne depuis sa naissance à la chasse, à la discrétion et à n'attaquez que sur commande. Il peut sentir danger de beaucoup plus loin que nous et m'en avertir. Nous travaillons en équipe.

Elle espérait que sa réponse conviendrait à sa supérieure, parce qu'elle doutait qu'elle aurait une seconde chance pour mieux s'exprimer.

© YOU_COMPLETE_MESS

Créateur
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 651
Lun 2 Juil - 11:19

Baptême du feu


Harding dévisagea la jeune femme en silence. Elle n'était pas certaine de la totalité de ce qu'elle avançait, mais Leliana voulait lui faire confiance, et le terrain serait le meilleur juge possible. Elle acquiesça. « Dans ce cas, prépare ton cheval, Eliwendë. Nous verrons bien sur place. » Il était temps de partir désormais, et la naine se détourna pour retrouver sa monture. Elle avait sciemment donné le moins de détails possibles aux recrues, et elle garderait cette politique jusqu'à ce qu'ils en aient besoin. En attendant, un long trajet les attendait, et les échéances à venir ne leur laissaient pas le temps d'attendre plus longtemps. Harding porta son regard sur la troupe ainsi constituée au petit matin, puis sur Snow, et ordonna le départ. Rapidement, leurs cheveux descendaient à vive allure le long des pentes rocheuses et escarpées des Dorsales de Givre.
Le trajet était long de plusieurs jours avant d'arriver aux montagnes de Virmark. Une première occasion pour juger des recrues, et de leur endurance. Il n'était pas donné à tout le monde de chevaucher une journée durant, et certains corps, meurtris de douleur, risquaient d'en pâtir. Mais c'était la dure vie des éclaireurs, qui se devaient d'être rapides et opérationnels partout. Les recrues ne se plaignaient pas encore, et c'était une bonne chose. Elle même avait parfois envie de se lamenter sur son dos trop rigide ou ses épaules en feu. La troupe ne fit que deux courtes pauses dans la journée pour boire, laisser respirer les montures, et se restaurer un petit peu. Au coucher de soleil, ils arrivaient à la lisière d'une forêt dense et humide. Harding fit à nouveau signe à ses hommes de s'arrêter. Elle bascula avec aisance et mit pied à terre. « Bien, on va camper ici ce soir. Hors de question qu'on se risque à camper dans la forêt cette nuit, et on ne la passera pas à temps. Faren, Lya, vous allez montrer aux autres comment on monte un campement, s'il vous plaît. Je vais faire un tour de repérage. » Rapidement, la naine disparut, laissant ses deux agents s'occuper des nouveaux. Il faudrait monter des tentes, faire un feu de camp et s'occuper de débarrasser les montures. Il faudrait ensuite que les jeunes recrues se répartissent les tours de garde, trouvent à manger, et il n'y aurait ensuite plus qu'à prier pour que la nuit soit calme et paisible.

Note : Tu es libre de faire intervenir les PNJ en dehors d'Harding qui n'est pas là. Tu peux choisir deux choses à faire entre monter des tentes, s'occuper des chevaux et faire un feu. Ensuite, proposer un ordre tour de garde. Je prendrai le relais quand Eli commencera sa garde, à moins que tu n’ai des idées autres (comme mettre le feu aux tentes, par exemple.) Bon courage !


Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
Ven 6 Juil - 2:22
Baptême du feuEliwendë & Maitre joueur~Harding


Quelques heures après leur départ, elle se lançait des fleurs. Pourquoi ? Pour avoir été si dure envers elle-même depuis son arrivée à l'inquisition. Même si son train de vie c'était calmé au Fort, elle avait continué de courir chaque matin et de rester en forme. Si elle ne l'avait pas fait, elle ne savait pas comment elle aurait pu survivre à des journées pareilles. Ses cuisses avaient depuis longtemps abandonné le navire. Elle n'avait pas l'habitude de monter à cheval, alors le faire toute la journée était un vrai calvaire. Par contre, elle n'en dit pas un piètre mot. Avant d'entendre la semi-elfe se plaindre de quoi que ce soit, il fallait vraiment être à l'article de la mort. Déjà, elle n'était pas la plus bavarde des camarades et passait la plupart des voyages dans le grand silence, en regardant les paysage autour. Le loup suivait, quelquefois il disparaissait de leur champs de vision, puis il finissait par revenir. À partir d'un moment, on oublierait presque qu'il était présent avec eux, sa présence étant aussi perceptible que leurs ombres.

Une fois arrêtée, pour ce qui semblait être pour la nuit, la semi-elfe descendit de sa monture et prit quelques minutes pour se dégourdir les jambes et être capable de bouger sans trop de douleurs. On pouvait deviner qu'elle avait encore quelques difficultés à endurer le mal, mais cela ne l'avait pas empêché d'aider les autres dans les diverses occasions du voyage jusqu'à présent. Écoutant Harding et puis ensuite leurs chefs, elle se proposa immédiatement pour s'occuper des chevaux. La semi-elfe était bien plus à l'aise à interagir avec des animaux. Ce n'est pas qu'elle évitait complètement le contact avec les autres, mais elle n'était pas celle qui allait le plus discuté dans tout le groupe. Elle placerait quelques mots si elle en voyait l'envie. S'occupant à chacun de leur retirer la selle, Eliwendë plaçait les pièces d'équipement méthodiquement pour ne pas mélanger les différentes pièces ensemble. Elle aurait moins l'air maligne si le lendemain matin, ils passaient tous 30 minutes de trop à chercher quel mord va sur quel cheval.

Suite à cela, elle approcha l'équipe des tentes dans le désir de les aider, mais elle se fit rapidement rediriger. Il y avait déjà bien assez d'aide ici. Krun et Marriell étaient déjà à la tâche. Lya l'envoyer chercher du bois pour faire un feu. Un feu. Elle se mordit l'intérieur de la joue, mais elle partie rapidement se mettre à la tâche. Le feu ne devait pas l'arrêter. Il y avait d'autres moyens de faire un feu que de faire de la magie. Elle se dépêcha d'aller chercher les morceaux de bois qui serviraient au feu et de les ramener au campement. La semi-elfe approcha légèrement la lisière de la forêt pour trouver son bois, mais elle n'y entra pas. Une fois de retour au campement, elle installa ses morceaux en essayant de rester le plus calme possible. Cela faisait un bon moment qu'elle ne s'était pas occupée d'un feu ... Avec de bonne raison.

- Tu viens de quel clan ?

Elle se releva brusquement pour regarder la chasseuse. Elle s'était perdue dans ses pensées pendant un bon moment et son interruption l'avait surprise.

- Du … du clan Lahemior.
- Jamais entendu parler.
- C’est un petit clan.

Elle lui tourna le dos pour se rabaisser à la hauteur des bûches et commencer à allumer son feu. Pas besoin de magie. Le feu ne serait pas magique. Il ne serait pas destructeur et ravageur, juste un simple petit feu de campement.

- Si cela ne te dérange pas, tu fera le premier tour, ensuite tu viendras me réveiller.

Elle lui répondit par un bruit pour acquiescer à sa demande. À vrai dire, elle semblait si concentrer à faire son feu qu'elle aurait probablement pu avoir son approbation sur n'importe quoi. Marriell repartit en haussant les épaules, elle se chargeait d'aller chasser et leur trouver à manger pour ce soir. Malgré un conflit interne, Eliwendë s'occupa de partir le feu sans laisser le moindre doute sur sa nervosité. Ils purent manger ce que Marriell avait chassé et tous allèrent se coucher sous les tentes pour se reposer de leur longue journée.

La semi-elfe resta assise à l’extérieur, au côté du feu, qu’elle regardait ardemment brûler. Elle semblait hypnotisé par celui-ci. Heureusement, il y avait Snow à ses côtés, prêt à l’avertir au moindre signe de danger.
© YOU_COMPLETE_MESS

Créateur
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 651
Mer 25 Juil - 8:23

Baptême du feu


La nuit laissa tomber sur le camps son plus profond voile d’ombre, sans autre lumières que celles du feu de camps et des étoiles, les montagnes se déformaient au loin, prenant la forme de géants, de dragons endormis ou de forteresses distordues. Les tours de gardes s’enchaînèrent mais rien ne vint troubler la paix des hommes et des femmes de l’Inquisition.

L’avant poste s’agita à nouveau peu avant l’aube. On pouvait entendre des conversations menées à voix basse, des bruits de pierres à aiguiser qui chantaient sur le métal des lames, quelques crépitements de feu de bois. Harding était déjà en train de discuter avec Marriel et Krun près de la table des opérations. Lorsqu’elle aperçut Eliwendë approcher avec Snow, elle tourna le regard vers elle puis hocha la tête en direction des deux autres avant de s’avancer vers la semi-elfe.

- « Tu es levée, c’est bien, vous allez pouvoir partir aux premières lueurs. La mission peut paraître simple mais je te préviens, je ne veux pas d’écarts. Il y a trois campements à l’est, au nord est et au nord de notre position, d’après nos premiers renseignements nous soupçonnons des pillards ou des bandits. Nous avons besoin de savoir de quoi il s’agit exactement avant de décider quoi demander comme renfort au Commandant Cullen. Vos ordres sont de vous rendre à chaque campement sans vous faire repérer. S’ils sont occupés vous devez recenser les effectifs en place, si le campement est inoccupé vous devez le fouiller et ramener tout ce qui peut être utile à l’inquisition. Courriers, armes si elles ont quelque chose de particulier et qu’elles sont facilement transportables, cartes, croquis, livres …. bref, ce qui peut nous en apprendre plus sur leur groupe et la région. C’est suffisamment clair ? »

Elle attendit à peine une confirmation avant de continuer.

- « Tes équipiers seront Marriel et Krun, qui se préparent là bas. Ils sont à la fois chargé de t’apprendre les ficelles du métier et d’évaluer ton potentiel. Tu peux prendre ce qu’il te faut comme affaires et les rejoindre, adresse toi à eux si tu as des questions. »

Sur ce, elle se tourna vers l’autre côté du camps où se trouvaient les corbeaux messagers et alla relever les rapports arrivés durant la nuits. Près de la lisère est du camps, Marriel et Krun discutaient calmement. Ils avaient leurs paquetages prêts à leurs pieds. La dalatienne avait des cheveux d’un roux flamboyant qui tombaient en une tresse lâche sur une de ses épaules, elle avait les pieds nus et son arc était court, son carquois pendant à sa ceinture. Krun était petit mais costaud, le crane rasé, la barbe noire et fournie, la moustache épaisse. Il était torse nu, le visage couvert de tatouage ses vêtements de cuirs brut laissaient apparaître ses cuisses entre son pagne de fourrure et ses bottes. Tous deux se tournèrent vers elle pour la saluer.


Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
Lun 30 Juil - 13:49
Baptême du feuEliwendë & Maitre joueur~Harding


Dormir dans une tente, comme avant. En pleine nature, avec le bruit réconfortant d'un feu, le hurlement du vent, les quelques pas discrets qui passaient autour de la tente en espérant ne réveiller personne. Le petit chant des oiseaux, si pure et enivrant. Pas le genre de chant qu'on entend autour des forteresses ou des villes. Le chant sauvage, celui des oiseaux qui chantent à pleine gorge. Lorsqu'elle se réveilla, elle resta plusieurs secondes complètement immobile pour écouter le chant. Cela lui rappelait de lointain souvenir et ceux-ci lui faisait un grand bien, sans aucune nostalgie, elle était seulement bien.

Lorsqu'elle sortit de sa tente, après s'être étiré dans tous les sens qu'elle le pouvait, Eliwendë avait déjà revêtue son équipement et ses armes. Elle avait prit le temps de tresser une partie de ses cheveux avant de les ramener vers l'arrière dans une longue queue de cheval ondulé. Pas question qu'ils se mettent au travers de sa vue aujourd'hui. Snow avait passé la nuit à l'entrée de la tente, alors il se leva dès qu'elle sortit pour la suivre. Elle balaya le campement du regard pour faire le décompte des personnes présentes et se dirigea immédiatement vers Harding quand elle croisa son regard.

Elle la salua respectueusement d'un signe de tête en arrivant à ses côtés et écouta son discours sans broncher. Elle devait se concentrer pour comprendre chacune de ses paroles, alors elle ne fit absolument aucun commentaire. Les consignes étaient très claires pour elle et c'était le genre de travail qu'elle pouvait réaliser. Elle devait simplement leur montrer. Cela lui rappelait l'épreuve des chasseurs dans son clan, qui devait ramener une proie tuée par eux seul pour prouver leur valeur. C'était exactement la même chose. Elle refit une salutation avant de tourner les talons pour aller se chercher de la nourriture avant de partir.

En rejoignant ses compagnons, elle essaya d'avoir l'air le plus calme possible lorsqu'elle les salua. Elle avait confiance en ses capacités, mais elle savait qu'il pouvait toujours arriver des imprévus qui venaient tout gâcher le travail. Elle partit en forêt avec eux dès qu'ils furent prêt avec leur équipement sur eux. Se servant du soleil comme une boussole, elle porta attention au vent aussi en restant immobile à l'entrée de la forêt. Elle se retourna vers ses deux compagnons.

- Je vérifie le sens du vent … pour éviter que leurs chiens nous sentent.

Elle savait qu'elle parlait à des gens expérimenter sur le sujet, une chasseuse Dalatienne et un pisteur Chasind savaient parfaitement ce genre de choses, mais elle ne savait pas si elle devait leur dire ce qu'elle pensait et faisait pour pouvoir donner une meilleure évaluation. Selon la direction du vent, elle décida de commencer par le campement au Nord en premier. Elle ne savait pas la distance nécessaire pour s'y rendre, alors elle commença tout de suite la marche d'un pas rapide. Si jamais il y avait un chemin tracée dans la forêt, elle ne l'empruntait pas et préférait de loin avancer dans le hors piste. S'il y avait des bandits, ils risquaient d'utiliser le chemin et elle ne voulait surtout pas tomber sur eux alors que leur présence devait passer inaperçue pour le moment. Snow suivait le petit groupe, mais Hazel lui parlait dans sa langue natale. Marriel pouvait comprendre qu'elle lui disait de rester discret, qu'il y avait un danger.

Comprenant les mots importants de son entraînement, Snow changea immédiatement d’attitude pour celui d’un loup à la chasse. Il reniflait souvent le sol et restait beaucoup plus proche du groupe, il arrivait à se déplacer dans un silence des plus totales. La semi-elfe resta silencieuse durant le voyage, elle ne chercha pas à communiquer avec ses compagnons, sauf une fois arriver au campement. Vérifiant le vent une deuxième fois avant de trop s’approcher, elle en conclut qu’il pouvait s’approcher pour voir de quoi il en retournait. Elle se servait de la végétation pour se cacher et observer ce qu’il y avait à l’intérieur du campement. Snow restait en retrait et reniflait le sol, ils ne se feraient pas prendre à revers avec un loup qui surveillait leur arrière.

© YOU_COMPLETE_MESS

Créateur
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 651
Mer 1 Aoû - 11:07

Baptême du feu

Marriel regarda arriver Eliw en roulant des yeux, manifestement pas tellement ravie de servir de jury à un examen d’entrée ? Mais son regard se tourna vers Snow. Elle ne sembla pas oser s’approcher de lui mais restait détendu par sa présence. Krun lui, tomba immédiatement accroupi et appela le loup avec enthousiasme. Lorsqu’elle fut à leur hauteur, le chasind lui sourit chaleureusement.

- « C’est une belle bête, est ce qu’elle est sauvage ? »

Marriel soupira et se mit en marche sans leur adresser la parole. Une fois que le loup s’était mis en mouvement et cherchait une piste elle se contenta de faire ce qu’elle savait faire. Elle connaissait suffisamment bien son travail pour ne pas avoir à compter sur les autres. Marchand en tête et dans le silence, elle les guida vers la première localisation.

- « Ne fais pas attention à Marriel, elle est comme ça avec tout le monde. On suit les instructions et tout se passera bien d’accord ? »

Une fois éloignés du camps le silence était en effet de rigueur, les trois éclaireurs parcoururent les bois, faisant moins de bruit que des ombres. Marriel finit par laisser Eliw prendre les rênes de l’expédition et ils se retrouvèrent après quelques heures à la lisière d’une clairière où s’étendait le premier campement. Il ne s’agissait que de quatre tentes huilées, d’un feu de camps et d’une table d’opération couvertes de papiers et de petites statuettes. Il avait l’air vide et Snow ne renifla aucune présence suspecte en dehors de deux lapins qui détalèrent d’une tente où ils s’étaient introduits pour fouiller dans les paquetages et grignoter les victuailles.

Lorsque les membres de l’Inquisition arrivèrent sur les lieux du campement, ils découvrirent que les statuettes sur la table étaient d’origine elfique. Elles étaient gravées de lettres que les deux Dalatiennes ne pouvaient lire mais qu’Eliw pouvait reconnaître en tant qu’ancienne première. Il s’agissait d’elfique ancien, elle en avait déjà vu dans les possessions de l’archiviste. Marriel se tourna vivement vers Eliwendë.

- « Ces pillards ont trouvé un temple elfique suffisamment ancien pour trouver de l’elfique écrit ! Ici ! Dans les montagnes ! »

- « On n’a pas la queue d’un indice pour nous dire où ils peuvent l’avoir trouver et on a une mission. »

- « Tu dis ça parce que ces dahn’direlan ne sont pas en train de piller le passé de ton peuple. »

- « Je dis ça parce que nous avons une mission à accomplir, c’est une question de loyauté envers l’Inquisition. Eliw, c’est toi qui tranche. Est ce qu’on fait comme Harding nous demande ou est qu’on part à la recherche d’un temple dont on ne connaît pas la localisation ? »

Ils se tournèrent tous les deux vers elle et attendirent sa réponse.


Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
Ven 10 Aoû - 4:03
Baptême du feuEliwendë & Maitre joueur~Harding


Elle regardait les petites statuettes sur la table avec la plus grande attention du monde. Cela lui rappelait de lointain souvenir. Des souvenirs pas nécessairement positif, certains qu'elle aurait préféré oublier. Son enseignement restait ancré dans sa mémoire et elle reconnu immédiatement l'origine de ses objets. Marevera les aurait voulus coûte que coûte. Elle eut presque l'envie de les mettre dans son sac de voyage rapidement pour les ramener à Fort Céleste et trouver un moyen de lui faire parvenir ses trouvailles, par contre, elle ne pouvait pas. Elle reposa la statuette à l'endroit où elle l'avait prise. Si elle commençait a dévaliser le campement de leur précédente trouvaille, elle enverrait le message clair que quelqu'un surveillait leur groupe et avait connaissance de leur position. Ils pourraient bien changer d'emplacement ou bien partir et après cela, bonne chance pour trouver l'emplacement des grottes, s'ils n'avaient pas déjà tout vider avant.

Pendant qu'elle réfléchissait en silence, l'autre Dalatienne commençait déjà son discours, elle perdait de vue leur objectif premier. Il fallait rester réaliste sur l'importance de leur trouvaille. Elles ne tenaient pas entre leurs mains la clef du savoir ancien des elfes. De plus, sans connaître la force et le nombre d'ennemis, il serait bien maladroit de mener une expédition dans le temple. Le risque était beaucoup trop élevés et pourquoi, la chasseuse était ferme sur sa décision. S'il n'en tenait qu'à elle, elle foncerait probablement dans la gueule du loup. C'est pourquoi leur clan était guidé par un Archiviste et non les chasseurs. Lorsqu'ils se retournèrent vers elle pour attendre sa décision, elle prit la parole automatiquement. Sa voix semblait beaucoup plus certaine que la nuit dernière, lorsqu'elle avait adressé la parole à la Dalatienne.

- Je sais ce que ses objets représente pour notre peuple Marriel, probablement même plus que toi. Ce temple pourrait peut-être nous offrir de maigres réponses, mais il serait bien imprudent de suivre leurs traces. Nous ne savons pas leurs nombres, ni leurs équipements. Un face à face avec eux pourraient nous être mortels. Le mieux que nous puissions faire est de rassembler le plus d'informations possibles et terminer notre mission rapidement. Le plus vite nous informons l'Inquisition sur ce temple, le plus vite elle pourra déployer la force nécessaire pour reprendre ce Temple. Nous ne devons pas nous attarder ici.

La semi-elfe avait l'impression d'entendre Marevera parler au travers d'elle. Une expérience plus que désagréable pour la jeune femme. Lui ressembler était loin d'être son but. Elle jeta un regard vers Marriel en espérant que celle-ci n'y est pas entendu un discours d'Archiviste de sa part. Tous ses mensonges commençaient à la faire paniquer et elle espérait ne jamais se tromper dans ses mots. Pour donner l'exemple, elle commença à chercher une correspondance dans les papiers qui traînaient sur la table, dans le but de mieux identifier la provenance des troupes présentes. Dès qu'elle en trouva une, elle ne prit pas le temps de la lire et la mit dans son sac rapidement. Elle se doutait qu'un campement de ce genre ne resterait pas désert bien longtemps et comme mentionné, elle n'aurait aucune idée des forces qu'elle pourrait affronter en traînant la patte ici.

© YOU_COMPLETE_MESS

Créateur
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 651
Dim 12 Aoû - 3:05

Baptême du feu

Le visage de Marriel se ferma comme une porte qui claque, ses yeux se rétrécirent et ses lèvres se pincèrent. Elle empoigna vigoureusement les statuettes et les fourra dans son sac avec un regard de défi envers Eliwendë et d’un ton froid comme l’acier elle s’adressa à elle.

- «  Mieux que moi ? Venant d’une enfant qui n’a même pas été digne de recevoir ses vallaslins, j’en doute fortement. Je les prends avec moi, si l’Inquisition ne s’y intéresse pas alors je les amènerai à un des clans avec lesquels nous sommes en contacts. » 

Elle ajusta son sac sur son épaule et alla explorer les tentes sans attendre de réponse. Pendant ce temps Krun avait l’air de chercher quelque chose en dehors des lignes du camps. Il se rendit jusqu’à la lisière de la petite clairière dans laquelle ils se trouvaient puis revint vers eux avec un sourire…. Et un panier de provisions qu’il avait trouvé suspendu à un arbre.

- « Je pense que des pilleurs de tombe ne méritent pas leur pitance. Moi j’emmène tout ça pour le camp ce soir. » 

Il fourra les fruits, le fromage et le pain dans son bardas et se releva avant de vérifier lui même la table des opérations en attendant que Marriel finisse son petit tour dans les affaires personnelles des brigands. Une fois la dalatienne satisfaite de sa fouille, elle ne prit pas la peine de leur demander s’ils étaient prêts. Elle regarda le ciel et prit la direction du second camps d’un pas vif mais qui restait discret. Krun soupira.

- « Vous les Dalatiens vous êtes pas sensé être un peuple uni ou quelque chose comme ça ? »  Il posa une mais sur son épaule. « Ne t’occupes pas d’elle, finissons la mission et tout ira bien. Tu as peu de chances d’être affectée à nouveau avec elle dans une équipe de toute façon. » 

Le chemin vers le second campement se fit à nouveau dans le silence, en effet, si la forêt leur offrait un couvert, elle était aussi celle qui posait des pièges sur leur chemin, il fallait de la concentration pour être pisteur ou chasseur, et aucun des trois ne pouvait risquer de se faire repérer sans une raison valable.

Il leur fallut deux heures, dont quelques minutes d’arrêt à une chute d’eau pour remplir les gourdes, pour atteindre le second campement. Ce dernier semblait également vide. Snow ne détectait aucun danger particulier, Là encore l’installation était assez rudimentaire. Une table d’opérations, trois tentes, un coffre en bois et un feu de camp entouré de pierres et au dessus duquel avait été laissé une marmite.



Objets de quête du premier campement


-Lettre:

Evan,
Les recherches dans l’aile ouest n’ont rien donné, il doit y avoir quelque chose derrière ce mur mais je ne comprends pas ce que je dois faire pour le faire bouger. On a ramassé pas mal de trucs dans ce temple mais s’il y a quelque chose d’important, c’est là ! Si ça continue je vais demander à Derek de s’en mêler.
R

- Des Statuettes elfiques

- Des vivres





Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
Ven 17 Aoû - 12:56
Baptême du feuEliwendë & Maitre joueur~Harding


Ce n'était pas la première fois qu'elle recevait ce genre de remarques à cause de l'absence de Vallaslins dans son visage. C'était l'attaque la plus commune qu'un Dalatien pouvait lui lancer dès qu'elle avait un désaccord. On la remettait à sa place d'enfant au lieu d'écouter ses paroles. Elle tenu son regard, sans pour autant rendre le sien agressif. On aurait plutôt dit celui d'une brebis qui fixait le vide. Elle n'avait jamais vraiment l'air très agressive de toute façon. La regardant prendre les statuettes, elle ne dit pas un mot, même si elle était en désaccord. Maintenant, les pilleurs de tombes allaient remarquer que quelqu'un était déjà passé par ici et serait probablement bien plus sur leurs gardes lorsque l'Inquisition enverrait ses agents. Par contre, la forcer à remettre en place les statuettes semblaient être une pire idée que celle des prendre. Elle avait confiance en ses capacités, mais elle se doutait de tout le bruit et le tapage que cela ferait si elle osait essayer de lui reprendre. Autant en rester là pour le moment.

Lorsque le chasing revenu près d’elle, elle observa un moment la prise du chasseur avant de voir celui-ci se rendre près d’elle et poser une main sur son épaule. Elle était dure comme un roc, mais surtout très crispé, trahissant le calme dont elle faisait preuve jusqu’à maintenant. Pourquoi était-elle si tendu ?

- J’ai cet effet sur la plupart des gens de mon peuple.

Elle lui fit un sourire pour cacher l'inconfort qui flottait pour elle dans la conversation. Elle s'en sortait avec une petite blague pour déplacer le sujet, ne mettant pas la faute sur Marriell, mais bien sûr elle. Parce qu'après tout, c'était de sa faute si elle n'avait pas eu l'honneur comme elle de passer à l'âge adulte, selon les coutumes Dalatienne. La voyant justement quitter sa tente et continuer leur chemin, le petit groupe se remit en route. Eliwendë siffla Snow pour qu'il revienne dans les parages et commence à la suivre, bien qu'il ne serait jamais resté loin d'elle bien longtemps.

Arrivant au prochain campement, elle avait l'impression que le petit deux heures de silence dans le groupe avait quelque peu désamorcer la conversation entre elle et Marriell, enfin, elle l'espérait. Elle alla en premier lieu voir l'état du feu, pour constater s'il était encore chaud ou pas. Puisqu'il était froid, elle devinait que les occupants du campement n'était pas dans les parages pour un bon moment. Snow arpentait les limites du campement pendant que la semi-elfe s'intéressait au coffre en bois. Elle le prit pour le mettre sur la table d'opération au lieu de rester accroupie au sol. Il y avait un cadenas dessus, alors peut-être qu'il recelait des informations importantes à l'intérieur, sinon quelque chose de valeur.

Avec la magie, elle aurait surement pu faire fondre le cadenas pour l’ouvrir ensuite. Avec du feu elle aurait fait chauffer le métal pour ensuite le tordre, mais commencer a jeter du feu sur un coffre en bois était loin d’être une bonne idée, si elle manquait de précision, elle risquait de détruire le contenue du coffre.

- Krun ?

Dès qu’elle eut son attention, elle lui montra le coffre qu’elle tenait dans ses mains. Elle lui laissa la place pour travailler sur le coffre et qu’il puisse déjouer la serrure. Pendant ce temps elle jeta un coup d’oeil à la table d’opération sous le coffre.

© YOU_COMPLETE_MESS

Contenu sponsorisé

Mission ~ Baptême du feu ~ Eliwendë [TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Baptême de Flore de Lendelin [Terminé]
» Baptême de Shuya [Terminé]
» Baptême de Khaleesi et Rocco [Terminé]
» Baptême de Mélodie de Sélènes [Terminé]
» Baptême de Laureen et Tidole [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Palais des perles noires :: Rps abandonnés-
Sauter vers: