en haut du forum
en bas du forum



La requête du cercle d'Hasmal. [Cullen, Cordélia, Rita]

avatar
Templière
- Chantrie Andrastienne -
Messages : 127
Dim 24 Juin - 16:29
Dans la cour devançant la tour du cercle d'Hasmal, Rita et le chevalier-capitaine Brycen guettaient l'arrivée des membres de l'inquisition, dont l'imminence avait été annoncée par un de leurs agents. Soucieux de ne pas pouvoir protéger les mages loyaux résidant au cercle de l'animosité grandissante des habitants à leur égard cumulée au soutien de plus en plus timide du maire en plus de tous les périls auxquels un mage doit faire face chaque jour, Brycen avait pris la décision de demander leur transfert aux forces de l'Inquisition.
En quête d'une quelconque échappatoire à son anxiété, Rita observait son entourage. Le ciel teinté de son gris habituel, les pavés ardoise de la cour, les murs gris clairs l'entourant et le blanc jauni de la tour rappelait à Rita la recrue qui avait une fois qualifié la ville d'Hasmal de « trou du cul du monde ». Elle se senti une fois de plus déglutir nerveusement et poussa un grognement.

« Caporal Aelesia ?
- Mes excuses, capitaine, répondit Rita avant de reprendre sur un ton assez joueur pour tromper quelqu'un d'autre que son supérieur, je suppose que le concept d'accompagner des camarades dans un long voyage a un brin trop de similitudes avec la dernière fuite d'Ostwick qui m'a fait arriver ici en petits morceaux.
- Et en dépit de cette contre-indication flagrante, j'ai accepté de vous mettre à la tête de cette opération, faisant même l'impasse sur votre explosion de protestations suite à ma décision alors que vous saviez pertinemment que les jours des mages à Hasmal étaient comptés. »

Rita baissa la tête, ravalant un peu de sa bravade. L'idée de faire rejoindre une armée aux mages pour lesquels elle avait enduré un traumatisme en les escortant avec ses collègues hors d'Ostwick lui avait été insupportable, et elle avait incendié la décision du capitaine dans un échange musclé avant qu'il ne lui fasse prendre conscience de l'impasse dans laquelle ils étaient.

« Votre fidélité à l'ordre en menant la force d'escorte des mages et templiers loyaux hors d'Ostwick pendant l'insurrection m'a fait juger que vous étiez capable de vous comporter en interlocutrice exemplaire, garante du bon traitement des mages jusqu'à leur arrivée à Fort Céleste. Tâchez de ne pas vous ratatiner maintenant et de faire honneur à vos serments. »

Au premier abord, Brycen était un homme droit comme un piquet. Droit dans son attitude envers ses subordonnés et supérieurs, droit dans sa prise de décisions, droit dans ses croyances aux dogmes de la Chantrie et du rôle de la magie dans Thédas. Et puis, à force de le fréquenter, Rita avait observé que cette droiture empêtrait rarement son sens du pragmatisme, au point de juger qu'envoyer des mages sous la bannière de l'Inquisition - Une force ouvertement condamnée par la Chantrie - constituait le meilleur moyen actuel de protéger le peuple de Thédas des mages et les mages d'eux-même. Une décision qui certes restait dans la cohérence des croyances d'un templier, mais nécessitait tout de même plusieurs sauts intellectuels dont Rita ne pensait pas tous les membres de l'ordre capable. Elle avait développé un certain respect pour cette ligne de raisonnement, et ce nouvel échange lui rappelait une fois de plus pourquoi elle n'avait jamais réussi à aller au delà de son grade de caporal et ce malgré ses performances techniques saluées à plusieurs reprises.
Elle ajusta sa posture et releva la tête.

« Oui, capitaine. » Un silence s'installa brièvement, avant qu'elle n'ajoute :
« Merci. »
Brycen hocha la tête, son regard droit toujours fixé vers l'horizon. Au loin, on pouvait apercevoir un groupe approcher.




#7caa5c
#60609c

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Commandant des forces armées
- Inquisition -
Messages : 173
Mar 26 Juin - 15:48




◇ La requête du cercle d'Hasmal ◇





La mission du jour s’annonçait simple aux premiers abords : Se rendre dans la ville d’Hasmal,  récupérer quelques mages et les ramener en sûreté à Fort Céleste. Le Schéma n’était pas compliqué, seulement les habitants se montraient hostiles et il fallait agir en toute discrétion. Le Commandant était donc arrivé aux aurores dans les environs des marches libres en compagnie d’une escorte officielle et de l’inquisitrice, qui avait souhaité l’accompagner dans sa mission. Son aide n’était pas de refus, surtout qu’elle était templier, elle savait comment les gérer en cas de débordement.

Sur le chemin, le ciel tapissé de nuages donnait quelques gouttes alors que le jour se levait lentement sur les terres assombries des marches libres. La rivière Minanter avait été traversée et le village n’était désormais plus très loin.  Comme d’accoutumé, Cullen ouvrait la marche – en partie parce que son cheval attaquait celui de Cordélia – Et aussi parce qu’il s’était déjà rendu dans les environs après la chute de Kirkwall. Il connaissait ainsi la route et pouvait guider le convoi jusque là.





《 - Encore navré, Inquisitrice. Je m’assurerai que Balthus n’attaque pas votre monture durant le trajet du retour… Quelle tête de mule ce cheval … 》

Aux portes de la ville, l’inquisition traversa les rues qui commençaient à s’agiter pour rejoindre le cercle situé en hauteur. Le Commandant aperçu deux personnes à la porte qui semblaient les attendre : Deux templiers pour être exact.





《 - Salutation, Messere. Vous devez être le Chevalier-Capitaine Brycen ? Commandant Cullen Rutherford de l’inquisition. Je viens vous apporter notre aide, comme convenu dernièrement dans nos échanges. 》

Le cercle de Kirkwall était connu pour être un des plus grands de la région, et Cullen avait dû envoyer quelques templiers dans des cercles comme Hasmal. Il avait déjà eu quelques échanges par le passé avec cet Homme. Aussi, il le connaissait de nom et de réputation. C’était un homme droit et fier, toujours à servir la chantrie avec une main de fer. Et en vertu de son âge avancé, Cullen lui vouait une certaine admiration.

Il descendit de son cheval et s’approcha alors d’eux, saluant d’un hochement de tête la templière aux côtés de son contact. Il prit la peine de présenter Cordélia qui était avec lui : Beaucoup avaient entendu parler d’elle, mais peu connaissaient véritablement le visage de la jeune femme. Ne sait-on jamais, c’était aussi une manière de politesse.





《 - L’inquisitrice Trevelyan tenait à faire partie de cette mission, aussi a-t-elle décidé de m’accompagner jusqu’ici pour vous rencontrer. 》

Une fois les présentations faites, il regarda le bâtiment de toute sa hauteur, presque nostalgique de ne pas avoir mit les pieds dans un cercle de puis longtemps. Il en avait passé des années à servir la chantrie et cela lui manquait presque aux premiers abords.





《 - Expliquez-moi : La situation dans votre cercle semble préoccupante. 》

#a52b2b

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Inquisitrice de la Divine
- Inquisition -
Messages : 201
Lun 2 Juil - 16:56


La requête d'Hasmal

ft. Cullen et Rita


Elle en avait surpris quelques-uns en déclarant vouloir accompagner Cullen aussi loin, mais quelles que soient ses opinions vis-à-vis des Templiers maintenant, il lui restait un sentiment de loyauté envers l'institution dont elle n'était pas prête à se débarrasser. Malgré ce qu'elle avait pu vivre, ils restaient en quelque sorte sa première famille, sa jeunesse. Elle n'avait pas le coeur de laisser les Templiers d'Hasmal isolés et sans aide. Ca, et la perspective de pouvoir redorer son image vis-à-vis de l'Ordre, image qui avait quelque peu terni depuis que la nouvelle de son alliance avec les Mages avaient traversé Thédas.

Le chemin avait été long, mais pour Cullen et Cordélia, c'était un voyage familier qui les ramenait tous les deux vers leurs pénates, si l'on pouvait dire. Elle aimait toujours revenir aux Marches Libres. Le reste du trajet sur terre avait été plutôt sans événements, mis à part le cheval de Cullen qui semblait irrésistiblement vouloir planter ses dents dans le derrière du sien. Une preuve de plus que les chevaux étaient des animaux malsains tout droit sortis des Tréfonds, mais elle s'était abstenue de partager cette opinion-là à Cullen par peur de le vexer.

- Vous connaissez la ville, Commandant ? Elle baissa le ton, sentant les regards méfiants des habitants posés sur eux alors qu'ils traversaient l'axe principal. L'Inquisition n'avait que très peu de pouvoir ici, un minimum d'infrastructures et quasiment pas de pied-à-terre. Les Marches n'avaient jamais été amatrices de pouvoirs extérieurs venus s'installer chez eux.

C'est avec soulagement que ses pieds quittèrent enfin les étriers pour retourner au sol. Par le Créateur, qu'elle détestait ces trajets interminables à dos de cheval. Elle s'avança après que Cullen se soit présenté, pour regarder les deux Templiers venus les accueillir, d'égal à égal. Les traits du Capitaine Brycen lui étaient inconnus, mais elle replaça immédiatement la femme qui l'accompagnait. C'était Rita Aelesia, mais elle ne l'aurait jamais appelée simplement comme ça.

- Templier-Capitaine Brycen, je suis honorée de faire votre rencontre. Et Caporal Aelesia, je ne pensais pas vous revoir un jour ! Les traits de Cordélia s'illuminèrent, souriant sans mal en regardant les traits du visage de son ancienne entraîneuse.
Elle tenait de Rita la plupart de ses bottes et techniques de Templier, et revoir celle-ci après tout ce temps faisaient revenir beaucoup de souvenirs du Cercle, les rares qui lui évoquaient quelque chose de positif.
Les événements s'étaient enchaînés rapidement après son renvoi, trop rapidement pour qu'elle ait le temps de se demander et de rechercher ce qu'étaient devenues toutes ses connaissances des Marches Libres après la guerre des mages et des templiers. Elle était réellement soulagée de revoir Rita, mais les chaleureuses retrouvailles pourraient attendre pour le moment.

- Ce que Cullen dit est exact, j'ai voulu faire partie de l'escorte de mon plein gré. Je ne pouvais pas laisser mes camarades Templiers dans une situation si compliquée. Nous vous écoutons : de quoi s'agit-il ?







modest in temper, bold in deed


#ffcc99

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Templière
- Chantrie Andrastienne -
Messages : 127
Jeu 5 Juil - 19:55
Toute la concentration que Rita avait réussi à invoquer pour cette rencontre était en train de s'effondrer tranquillement tandis qu'elle constatait bouche bée qui exactement faisait partie du cortège.
Revoir d'anciens élèves avait presque toujours été une vraie source de bien-être pour Rita. D'abord, parce qu'elle avait formé bon nombre de relations amicales avec eux, et qu'il était toujours bon de revoir un ami. Et puis, dans un recoin plus sombre de son esprit, revoir des élèves en vie lui donnait l'impression d'avoir bien effectué son travail. Entre les affrontements d'apostats, d'abominations et les interventions purement militaires, souvent était-ce une affaire de survie pour un Templier, et Rita aimait se dire qu'elle avait contribué à les aider. Encore plus depuis l'insurrection, période qui avait été difficile à estomaquer pour l'entraîneuse - sûrement n'était-elle pas la seule.
Si elle avait assimilé intellectuellement que Cordélia Trevelyan était toujours en vie - c'était, après tout, l'Inquisitrice de la Divine - voir la jeune femme à cheval, à l'aise et aux commandes, submergeait tout le corps de Rita d'un frisson chaud et réconfortant, comme si un rouage resté bloqué en elle depuis la rébellion venait de se remettre en place.

Elle souriait d'une oreille à l'autre quand les invités commencèrent à se présenter.

« Salutation, Messere. Vous devez être le Chevalier-Capitaine Brycen ? Commandant Cullen Rutherford de l’inquisition. Je viens vous apporter notre aide, comme convenu dernièrement dans nos échanges.
- Templier-Capitaine Brycen, je suis honorée de faire votre rencontre. Et Caporal Aelesia, je ne pensais pas vous revoir un jour !
- Contente de te revoir aussi, Marmotte. »

Cette dernière réponse eut l'effet de rompre la posture stoïque de Brycen le temps d'un haussement de sourcil envoyé à la caporal, qui était maintenant d'une bien trop bonne humeur pour en prendre compte. Il enchaîna :

« Inquisitrice Trevelyan, commandant Rutherford, votre présence nous honore. »
Le capitaine prit un instant pour demander si le voyage n'avait pas été trop pénible, et expliqua brièvement les aménagements qui avaient été faits dans la tour pour accueillir le groupe. Le commandant et l'inquisitrice semblaient pressés d'en venir au sujet de leur visite, aussi les invita-t-il à entrer et commença son rapport tout en se dirigeant vers son bureau.

« Le contenu de ma missive résume assez bien l'enjeu. Le cercle d'Hasmal n'est plus en état de se proposer en tant que refuge pour les mages loyaux de Thédas. Nous en hébergeons actuellement une trentaine, et pas un n'a été exempt de violences verbales ou physiques de la part des habitants. J'ai réussi à modérer leurs gesticulations par le passé avec le soutien du maire, mais il entame la dernière partie de son mandat et cherche à récolter des faveurs du mieux qu'il peut, aussi m'a-t-il fait comprendre que nos mages étaient une épine dans son pied. Récemment, nous avons été forcés de tuer l'un d'entre eux, qui souffrait le plus des réactions des habitants, et avait succombé aux charmes d'un démon. »

Il déverrouilla la porte de son bureau avant d'inviter l'inquisitrice, le commandant et Rita à rentrer. Il s'installa à son bureau, Rita debout derrière lui, et suggéra aux invités de s'assoir sur les deux chaises en face d'un signe de la main.

« La situation est donc critique, et je ne vois pas d'autre issue que de transférer nos charges à une force plus à même de fournir aux mages ce dont ils ont besoin. D'où ma missive. »



#7caa5c
#60609c

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Commandant des forces armées
- Inquisition -
Messages : 173
Lun 9 Juil - 13:24




◇ La requête du cercle d'Hasmal ◇





A première vue, les deux templières semblaient se connaître. Bon point pour l’inquisition à ce niveau-là. Cullen observait simplement la conversation.







《 - Templier-Capitaine Brycen, je suis honorée de faire votre rencontre. Et Caporal Aelesia, je ne pensais pas vous revoir un jour !  》






《 - Contente de te revoir aussi, Marmotte. 》

Il se répéta le mot « marmotte » avant de se retenir de rire un peu trop bruyamment. Il reprit rapidement contenance pour éviter de devoir énerver la jeune inquisitrice.






《 -  … navré… *tousse* 》

Même Brycen semblait perturbé par cette remarque, que d’ailleurs Cullen allait sagement garder cela au creux de sa mémoire. Il en garda un énorme sourire bloqué sur son visage qui se voulait rester sérieux à son grand regret. Manquait plus que Bull entende ça et elle s’en rappellerait pendant des jours. Heureusement qu’elle n’avait pas prit ses compagnons de route. Dans une certaine mesure.






《 - Inquisitrice Trevelyan, commandant Rutherford, votre présence nous honore. 》

Ils prirent le temps d’échanger quelques futilités sur le voyage et les formalités d’accueil. C’est après qu’il les invita à entrer dans la tour, un endroit si familier pour le Commandant qui regardait les environs comme un enfant.






《 - Le contenu de ma missive résume assez bien l'enjeu. Le cercle d'Hasmal n'est plus en état de se proposer en tant que refuge pour les mages loyaux de Thédas. Nous en hébergeons actuellement une trentaine, et pas un n'a été exempt de violences verbales ou physiques de la part des habitants. J'ai réussi à modérer leurs gesticulations par le passé avec le soutien du maire, mais il entame la dernière partie de son mandat et cherche à récolter des faveurs du mieux qu'il peut, aussi m'a-t-il fait comprendre que nos mages étaient une épine dans son pied. Récemment, nous avons été forcés de tuer l'un d'entre eux, qui souffrait le plus des réactions des habitants, et avait succombé aux charmes d'un démon. 》






《 -  Ah je connais que trop bien les réactions désespérés des mages… Une fois le dos au mur, ils font recours à la magie du sang, quand il ne sont pas déjà possédés par des démons. 》

La tour du cercle, Kirkwall… Partout où il avait mit les pieds les mages étaient devenus fous et les démons coulaient à profusion. Il était content pour ces templiers que ce cercle était calme ou du moins, semblaient encore sous contrôle. Le Chevalier-Capitaine les invita à entrer dans son bureau et Cullen, qui avait ouvert la marche, laissa ses compagnes passer avant lui avant de fermer la porte. Il suivi alors Cordélia pour s’asseoir à côté d’elle, en face du grand bureau.







《 - La situation est donc critique, et je ne vois pas d'autre issue que de transférer nos charges à une force plus à même de fournir aux mages ce dont ils ont besoin. D'où ma missive. 》






《 -  Je vois. Pour notre part, nous avons les infrastructures et l’aide des mages nous est précieuse. Que certaines personnes issues de l’ordre essaient de réparer les dégâts causés dans le passé en formant une alliance avec les mages, les mettent d’avantage en confiance. 》

#a52b2b



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Inquisitrice de la Divine
- Inquisition -
Messages : 201
Ven 13 Juil - 15:36


la requête du cercle d'hasmal

ft. cullen & rita


Cordélia ne put s'empêcher de hausser un sourcil en entendant le légendaire surnom. Elle avait presque oublié que la Caporale l'appelait comme ça... Pour le coup, elle aurait bien aimé que le surnom reste enfoui là où il était. Mais cela voulait dire que l'affection que son mentor lui portait n'avait pas changé. Elle sourit à Rita, et tourna la tête un instant pour constater que Cullen... se fichait allègrement de sa tête ! Ah, le rustre, le rustre, le rustre ! Elle qui n'avait rien dit lorsqu'elle avait entendu le surnom "Commandant Bouclettes", par respect pour lui... Et tu, Cullen ?

Ils entrèrent à l'intérieur du Cercle, les deux représentants de l'Inquisition regardant curieusement autour d'eux tandis que Rita et le Templier-Capitaine Brycen menaient la marche. Se retrouver entre des murs de cette nature ne lui avait pas manqué. Elle regardait tout de même chaque petit détail, comparant l'atmosphère à celle du Cercle d'Ostwick.
Ils entrèrent dans un large bureau et le postérieur de Cordélia put enfin se reposer sur quelque chose qui n'était pas un cheval.

- Nous avons de la place à Fort-Céleste, opina-t-elle. Nous pouvons vous garantir qu'ils seront bien traités, et ne subiront pas de maltraitance ou d'attaques verbales de la part des habitants du Fort. Et si certains d'entre eux le veulent, nous avons toujours besoin de mages sur le terrain ou dans les camps de l'Inquisition à Orlaïs ou Ferelden.

Elle s'installa un peu plus confortablement dans son siège, la présence de Rita la rendant déjà plus à l'aise. Elle sentait qu'elle pouvait faire confiance à son supérieur, la Caporale ne serait jamais -ô grand jamais- au service de personnes malveillantes.

- D'ailleurs, qu'en pensent-ils, eux ? Sont-ils tous d'accord pour être transférés à nos charges ?







modest in temper, bold in deed


#ffcc99

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Templière
- Chantrie Andrastienne -
Messages : 127
Mar 17 Juil - 23:35
Un oeil attentif aurait pu observer Rita prendre une inspiration un peu plus brusque que d'habitude lorsque l'inquisitrice s'enquit de la position des mages sur toute l'affaire.
Cela aurait pu être pire. La manière dont le capitaine Brycen avait pris la décision de contacter l'inquisition seul, sans demander l'avis des mages qu'il s'apprêtait - qu'ils s'apprêtaient tous en tant que templiers - à abandonner à une force de guerre, avait été mal reçue, à raison. Mais compte tenu des autres options, il avait su se montrer persuasif.


« Certains de nos mages sont plus enthousiastes que d'autres à l'idée de rejoindre l'Inquisition. Le sentiment reste majoritairement positif, et ceux qui y étaient totalement opposés ont bénéficié d'une escorte hors de la ville afin qu'ils puissent prendre la route. Vous ne devriez pas avoir de problèmes à les escorter jusqu'à Fort Céleste. »

Rita rompit à nouveau son rythme normal de respiration. Bien consciente qu'il lui suffisait d'attendre un peu plus pour que Brycen sorte de son champ de vision, cette discussion avait cependant pour effet de lui rappeler tout ce qui l'horripilait chez son supérieur : bien sûr qu'il venait de rassurer l'inquisitrice sur l'aspect logistique du voyage qui les attendait, plutôt que de répondre à ses craintes sur l'état intellectuel et émotionnel des mages. Sûrement allait-il ensuite leur expliquer comment il avait réussi à faire tenir un mage dans un sac à dos magique en lyrium. Sûrement Rita était-elle tellement exténuée par la gestion de la situation à Hasmal que peu importe ce que son supérieur pouvait dire, elle aurait eu envie de frapper un mur quand même. Et sûrement allait-elle faire exactement ça, après que Brycen ait terminé et sans aucun doute réussi ses négociations en tant que bon capitaine, et qu'ils allaient tous se retirer dans leurs quartiers, et que personne n'allait pouvoir l'entendre. En attendant, elle fixait droit devant elle, concentrée sur le petit bout de pierre d'un gris un peu plus clair que le reste des murs.

« Nous sommes vos hôtes aussi longtemps que vous le souhaitez, continua Brycen, bien que le maire ne risque pas d'apprécier la présence d'autres forces armées dans son village, aussi vous encouragerais-je à ne pas trop tarder. J'ai chargé le caporal Aelesia de m'informer de l'issue de votre voyage, mais d'autres templiers sont prêts à prendre la route avec vous si vous pensez avoir besoin d'une plus grande force armée. Cela vous semble-t-il correct ? »



#60609c

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Commandant des forces armées
- Inquisition -
Messages : 173
Mar 31 Juil - 21:39
Comme convenu avec Rita, je saute mon tour sur ce RP Wink



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

La requête du cercle d'Hasmal. [Cullen, Cordélia, Rita]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Centre de Thédas :: Marches Libres-
Sauter vers: