en haut du forum
en bas du forum



Mission - Le coup du siècle – Yémir, Andras, Zuan

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4
avatar
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 403
Mer 29 Aoû - 17:26
Le membre 'Yémir' a effectué l'action suivante : Faire appel au hasard...


'Destin' :

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 403
Ven 31 Aoû - 18:42
Le membre 'Kaldenis Tehvenan' a effectué l'action suivante : Faire appel au hasard...


'Destin' :

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Navigatrice du Revanche
- Felicissima Armada -
Messages : 48
Ven 31 Aoû - 18:48

Le coup du siècle


L'elfe de malheur en question se trouvait déjà sur les lieux apparemment. Je l'ai vu atterrir souplement au centre de la pièce après mon échec avec le soldat cobaye.
Comment un gringalet pareil pouvait porter autant d'arrogance et de flegme sur lui sérieusement? Rien que de le voir se déplacer en traînant des pieds sur le sol jusqu'au coffre me donnait envie de lui casser les allumettes qui lui servaient de jambes.
Cuisse de grenouilles qu'on l'aurait appelé au pays.
Enfin.

Après ce qui me sembla être une attente interminable et absolument non nécessaire il finit par s’accroupir devant le coffre et sortit son attirail de voleur. Au moins on pouvait lui faire confiance pour ouvrir un coffre c'était certain.
Et effectivement au bout de quelques minutes un clic distinctif s'est fait entendre et nous avons pu observer, avec une certaine admiration pour ma part, le mécanisme complexe se délier devant nous.
C'était une merveille d'artisanat nain, recouvert de runes incrustées de lyrium et imposant, c'était un trésor inestimable. Je me suis presque sentie coupable de le dérober.
Comment donc Elysio avait-il pu "trouver" une beauté pareille?

 Bien joué ! Maintenant embarquons ce foutu marteau et tirons-nous d'ici.
Retentit la voix puissante de la Qunari.

J'ai manqué de m'étouffer de rire en voyant l'accolade qu'elle a asséner à l'elfe narquois. Ah Yémir, une véritable perle.
Le marteau lui seyait bien, dommage que nous ayons à le remettre à la nobliaute.
Au dehors nous pouvions entendre les renforts des pauvres gardes que nous avions massacrés un peu plus tôt. Je n'ai pas trop eu le temps de réfléchir avant de voir la capitaine abattre l'arme sur le mur du fond.
Je compris qu'elle cherchait à détruire l'obstacle pour nous permettre de sortir. L'idée me plaisait tout à fait, aussi j'ai fait signe à mes camarades de se pousser et ai pointé mon bâton vers la fissure, accumulant l'énergie afin de lancer un éclair tonitruant.
Le mur explosa dans une formidable décharge d'énergie, des morceaux de pierres volant dans les quatre coins de la pièce. Fière de moi je me suis élancée dans le nuage de poussière en incitant les deux pirates à me suivre.



J'écris en #996666


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Second du Revanche
- Felicissima Armada -
Messages : 56
Dim 2 Sep - 14:24

Le coup du siècle

L’argent est la religion du sage
Euripide




Le moment de grâce fut pleinement savouré : devant lui était posé le marteau recouvert de runes, le coffre au couvercle ouvert le portant tel un écrin. Le contenant de l’artefact n’était pas une réelle facilité, surtout lorsque le crochetage se déroulait en plein milieu d’une fuite doublée d’une fin de bagarre. Mais l’elfe avait été à la bonne école : celle qui ne laissait pas le choix. On réussissait, on s’améliorait, ou l’on échouait et on mourrait.
Bien joué ! Maintenant embarquons ce foutu marteau et tirons-nous d'ici.

Une claque dans le dos l’interrompit dans son auto satisfaction. Un grognement mal camouflé accueillit la congratulation de Yémir, qui ne pouvait pas s’empêcher d’être bourrine jusqu’au bout. Et… La qunari ne cessait de le surprendre l’assassin par sa manière de faire si… peu délicate. Un rire non pas moqueur mais tout simplement incrédule sortit des lèvres de l’antivan. Casser le mur… vraiment ? Rangeant son attirail de cambrioleur, Zuan sortit son arc et commença à se planquer dans un recoin. Si les renforts pénétraient la maison, il se faufilerait dans la foule en se faisait le plus discret possible. Tant pis pour ses si bruyantes camarades.
Une autre pensée l’effleura : alors qu’il mettait un de ses crochets dans la sacoche à sa ceinture, un petit objet rond d’apparence inoffensive se rappela à lui. Somnifère.
Un regard pour les gardes qui venait lui tira un sourire. Ces imbéciles s’approchaient en cohue.
Mais Andras s’était révélée aussi fine que sa collègue guerrière. Un bruit sourd le tira de ses pensées et le mur s’effondra. Sort de foudre. Typique.
S’apprêtant à s’engouffrer dans le point de fuite ainsi créée, il ne put s’empêcher de tenter sa chance : après tout, même si la poudre somnifère était seulement pour un ou deux adversaires, peut être ferait-elle des miracles ?
Saisissant alors l’objet, il se mit entre les pirates et les gardes et jeta la précieuse arme. Advienne que pourra. Au pire, ils courraient.
Mais finalement, l'outil s'avéra efficace, sans pour autant faire des miracles. La première ligne de soldat tomba de manière plutôt humoristique, faisant trébucher la seconde ligne. Au final, ils avaient gagnés du temps.


[size=18]Brotherhood[/size]:

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 403
Dim 2 Sep - 14:24
Le membre 'Zuan Taenarel' a effectué l'action suivante : Faire appel au hasard...


'Destin' :

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Mission - Le coup du siècle – Yémir, Andras, Zuan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 4Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Centre de Thédas :: Nevarra :: Combrelande-
Sauter vers: