en haut du forum
en bas du forum



[Mission] Le signe du Triomphe - Tullia, Blackwall, Wylliam [Terminé]

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
Tullia E. Von Raijer
Garde-Commandeur d'Orlaïs
- Gardes des ombres -
Messages : 588
Mar 16 Avr - 1:28


Le Signe du Triomphe


Mon coup d’éclat avait eu pour avantage de lui faire lâcher son arme, mais pas de diminuer sa férocité. Sans doute plus en colère et voyant le danger de me voir autant à proximité, il détacha une de ses rares protections pour m’envoyer bouler avec violence plus loin. J’accusais le coup, me retrouvant presque le souffle coupé et éloignée de deux bons mètres. Mais j’étais une Garde des Ombres. Et s’il y a bien une chose que l’expérience m’a appris, c’est d’anticiper ces coups lourds pour protéger les zones de mon corps sensibles et repartir à l’attaque. J’avais senti mes côtes se fêler, la douleur irradier ma poitrine et mes poumons me brûler alors que l’air y était forcé en dehors. Mais par automatisme, par instinct et par habitude des nombreux entrainements face à des hommes plus lourdement armés que moi, je ne restais que l’espace de deux secondes au sol, et me ruais de nouveau sur lui. Je grimaçais de douleur, mais mes yeux étaient rivés sur lui, comme un prédateur sur sa proie. Sa lance était à terre, lui restaient son bouclier et son filet. Je devais l’empêcher de reprendre sa lance, et SURTOUT l’empêcher d’utiliser son filet. Tout en courant vers lui, j’avais décroché plusieurs dagues volantes que je lançais vers son visage. N’ayant pas de protections ni sa lance pour bloquer ces dagues, il fut obligé d’utiliser son bouclier pour parer l’attaque. Celle-ci ne porta pas, les dagues ricochant sur le bouclier et retombant en une pluie éparse. Je n’étais pas assez proche, et lui lançais de nouveau des dagues alors que je le voyais vouloir se saisir de son filet. De nouveau il fut obligé d’utiliser son bouclier, et j’étais assez proche pour effectuer ma véritable attaque. Il faut savoir que quand on attaque un ogre, ce ne sont pas les bras, le cœur ou bien la tête qu’il faut viser en premier. Mais les jambes. Sectionner les tendons, tailler leurs muscles pour les faire tomber et les empêcher de charger, et ensuite sauter dans leur dos pour atteindre la nuque et la tête. La peau juste derrière les jambes, à la base du mollet et sur les côtés des tendons d’achille était en général plus fine et plus tendre. Mes lames pouvaient pénétrer plus facilement dans ce cuir, et vu le bébé ogre que j’avais devant moi je voulais tenter la même technique. Elle n’avait pas marché tout à l’heure, mais là il fallait tenter le tout pour le tout. Assez proche et ayant suffisamment d’élan pour donner plus de force à mon coup, je ne bondissais pas sur lui mais roulais-boulais au niveau de sa jambe pour atteindre la fameuse zone sensible. Moins attentif à cause des dagues de volé, il n’eut pas le temps de prévoir cette réaction et de s’écarter assez vite de moi. J’avais dégainé ma véritable dague de garde des ombres, plus solide et plus tranchante que celle de volée, et d’un coup sec taillais dans la chair non protégée. Cette fois ci, je fis mouche. La lame avait coupé le cuir, et en ressortait teintée de sang. Bien vite je m’écartais d’un bond pour éviter la moindre représaille, me retrouvant debout, trottinant légèrement tout en levant bien haut la dague preuve de ma victoire. Il se trouvait que pendant notre combat, nous nous retrouvions devant le gradin des Gardes des Ombres. Souriante sous les bravos des hommes qui n’étaient pourtant pas de ma garnison, j’exprimais ma satisfaction de la meilleure façon possible, en criant la partie la plus pertinente de notre motto pour cette occasion.



"Dans la Guerre, la Victoire !! "



Ce n’était peut être pas une vraie guerre, car il n’y avait pas eu de morts, mais cela restait une victoire. Et je me retrouvais étrangement exaltée, alors que je n’avais pas rompus le moindre fil de vie tout au long de ce tournoi. Une sensation étrange… peut être le fait d’avoir autant de soutien de la part d’autres Gardes des Ombres qui ne me connaissent pas. Peut-être le fait d’être reconnue sur mes compétences plutôt que sur mon étrangeté. Il y avait beaucoup de peut être et de si dans cette histoire. Mais peu m’importait, car j’avais gagné et il était grisant de se dire que les Gardes d’Orlaïs pouvaient enfin ne plus rougir de leur Garde-Commandeur. L’honneur allait sans doute être de nouveau au goût du jour à Térébinthe.



[Mission] Le signe du Triomphe - Tullia, Blackwall, Wylliam [Terminé] - Page 12 Latest?cb=20150523145513



[Mission] Le signe du Triomphe - Tullia, Blackwall, Wylliam [Terminé] - Page 12 Tumblr_nsbrawpUP51rqyyd5o1_1280



code dialogue: #cc0033

Voir le profil de l'utilisateur
Créateur
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 655
Mar 16 Avr - 1:28
Le membre 'Tullia E. Von Raijer' a effectué l'action suivante : Faire appel au hasard...


'Destin' :
[Mission] Le signe du Triomphe - Tullia, Blackwall, Wylliam [Terminé] - Page 12 Eachec11 [Mission] Le signe du Triomphe - Tullia, Blackwall, Wylliam [Terminé] - Page 12 Reauss11

Voir le profil de l'utilisateur
Créateur
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 655
Ven 26 Avr - 21:16

Le signe du triomphe



La clameur de la foule se tût progressivement envoyant Askanat ployer le genou et ne pas se relever. Il y eut quelques secondes de silence, puis une ovation à en faire trembler le stade s’éleva, avec comme point de départ les Gardes des Ombres, regroupés sur leurs gradins. Certains avaient sorti les bannières -normalement destinées aux opération officielles – pour les brandir au dessus d’eux.

Le cri de colère du Qunari, encore arrivé second cette année là, passa complètement inaperçu au milieu du tumulte de la foule. Une équipe médicale se précipita sur lui tandis qu’une autre se tenait prête pour accueillir Tullia lorsque ses supporters auraient fini de scander le slogan de leur ordre en réponse à son cri de victoire.

Sur ce, les grilles qui menaient à la tribune d’honneur s’ouvrirent et laissèrent le champs libre pour accéder aux escaliers de marbre. En haut de cette longue ascension se trouvait le grand fauteuil dans lequel était assis Elyséo et derrière lui tout le gratin du Nevarra et des royaumes voisins venus assister au tournoi.

Elyséo, à son crédit, faisait bonne figure. Malgré qu’il eut manqué d’emprisonner le vainqueur du tournoi, il semblait relativement heureux si ce n’était que de voir le dénouement de son tournoi arriver. Il accueillit Tullia sur l’estrade avec ce qui ressemblait à un sourire et leva les mains en l’air pour réclamer le silence. Lorsqu’il prit place dans l’arène, alors l’Organisateur se mit à parler, sa voix retentissant dans l’arène silencieuse.

- « Aujourd’hui est un grand jour ! Le jour où la Garde Commandeur Tullia Von Raijer, se couvre de gloire en reportant le grand tournoi de Combrelande !! »

Il laissa place au vacarme tonitruant des acclamations, alors qu’un homme s’approchait d’eux avec un coffre en bois richement décoré.

- « Nous vous remettons le prix convenu. »  dit-il avec lenteur, ses yeux fixant Tullia alors que le silence s’était à nouveau fait dans le stade. « Le Marteau du Haut Zarol, Père des Armes. »

L’homme qui tenait le coffre le remit à la gagnante sous un nouveau tonnerre d’applaudissements. Le coffre était cadenassé et son poids était exagérément lourd pour un simple marteau aussi vieux soit-il. Le bruit dans le stade était toujours trop élevé pour qu’on puisse les entendre bien loin lorsqu’Elyséo s’adressa à Tullia directement.

- « Le marteau nous a été volé durant le tournoi, la Garde commence à croire que le meurtre de Bereral était une distraction pour pouvoir perpétrer ce vol… Vous avez dans ce coffre tout l’or que nous avons pu rassembler pour vous dédommager et acheter votre silence. Veuillez s’il vous plait ne pas faire d’esclandre. »

Elyséo l’encouragea à faire face au stade avant de lever à nouveau les mains pour pouvoir parler.

- « La Garde des Ombres a encore une fois prouvé sa valeur aujourd’hui, maintenant, mes chers amis, laissons les se regrouper et fêter dignement cette victoire, et faites de même !! »

Sur ce, les organisateurs, les délégations et la garde quittèrent la tribune officielle, laissant Tullia à la foule et à la Garde des Ombres qui était descendue dans l’arène pour la rejoindre par les escaliers, Elijah en tête de file. Sans plus attendre, ils hissèrent Tullia sur leurs épaules et l’emmenèrent hors du stade pour féter sa victoire.



Voir le profil de l'utilisateur
Tullia E. Von Raijer
Garde-Commandeur d'Orlaïs
- Gardes des ombres -
Messages : 588
Lun 29 Avr - 19:55


Le Signe du Triomphe


La foule de Gardes répliquait dans une clameur à en faire vibrer le stade, les bannières sortant et se déployant fièrement au vent. J'étais heureuse et fière. Je n'entendais même pas le cri de frustration d'Ashkanat, n'écoutant que l'ovation des miens. Une étrange fierté et euphorie me prenait. Je comprenais enfin ce que cela voulait dire d'être ouvertement soutenu. Et bruyamment en plus. C'était étrange... et je pouvais vite y prendre goût. Mais le temps n'était pas à la fête de suite. Il fallait recevoir les honneurs de cet imbuvable Elyseo et recevoir ce marteau dont je n'avais rien à faire. Soit je le donne aux nains d'Orzammar, soit je leur fait payer, il faut que je réfléchisse. Même si je n'avais pas vraiment prévu de gagner, maintenant que je l'avais en main je n'allais pas cracher dessus. Wulf allait en être vert de jalousie. Des grilles étaient ouvertes, menant sur des escaliers en marbre pompeux. A les voir, il serait plus intéressant s'ils étaient baigné de sang, pour rajouter un peu de drame. Comme dans une vraie arène quoi. Enfin, venant d'un tournoi où l'on a même pas le droit de tuer... Je montais les marches, arrivant devant un Elyseo qui semblait de meilleure humeur et une brochette de personnes qui ne m'intéressaient pas plus que le cul d'Andrastée. Là tout de suite, je voulais aller fêter ma victoire avec mes confrères Gardes en buvant des pintes et en m'envoyant en l'air toute la nuit. Peut être qu'Elijah serait disponible, il n'était pas si mal en son genre... Quand le maitre de cérémonie se mit à parler, je plissais le front en ne pouvant réprimer un tic de mécontentement. Tout ce bruit et cette voix nasillarde, j'avais l'impression d'être en plein milieu d'un marché Orlésien. Mon nom et ma victoire furent annoncés, des cris de joie etc... Le plus intéressant fut le coffre que l'on amena, et qui semblait lourd. Tiens, c'est étrange que le Marteau ne soit pas exhibé de façon plus ostentatoire devant tout le monde. Vu tout le foin qu'ils en ont fait, je m'attendais presque à ce qu'il soit paradé tout autour de l'arène sur un cheval en armure somptueuse. On me remit le coffre, de nouvelles ovations, mais je fronçais de nouveau les sourcils. Le coffre n'était pas équilibre comme il fallait. Pas pour avoir un marteau dedans. Quelque chose n'allait pas. Mes yeux étranges rencontrèrent celui qui venait de me remettre le coffre, mais il s'était rapidement détourne. C'est alors qu'Elyseo en personne s'approcha de moi pour me parler. D'une voix assez claire pour que malgré le bruit de la foule moi et les officiels derrière puissent entendre, mais pas assez pour que les spectateurs puissent comprendre quoi que ce soit. La teneur de ses paroles étaient suffisantes pour me faire comprendre cette précaution, mais également sourire. Ainsi, ils avaient été volé ? Je me retenais de rire, car tout cela n'était qu'une belle farce au final. J'étais même étonnée qu'ils aient réussi à réunir autant d'or à temps pour compenser. Il me demandait de rester discrète en plus... après m'avoir accusé à tord et ne pas avoir écouté mes arguments... Je continuais de sourire, lui répondant de ma voix charmante et voluptueuse d'antivane.

"C'est donc pour cela... Il est mort pour un Marteau... Si les nains le savent et l'acceptent, je ne dirais rien. Mais si l'on vient à me demander où est le marteau, je leur répondrais qu'il est là où il doit être ~ ... "

Un nouveau sourire pour la foule, et il pouvait être rassuré. Si on me demande où est le marteau, je dirais qu'il faudrait envoyer quelques assassins aux fesses d'Elyseo pour en avoir le coeur net. On n'emmerde pas une ancienne Corbac devenue Garde des Ombres ET Championne de Combrelande. Il annonça la fin du tournoi, mais ne se doutait peut être pas que son propre tournoi allait commencer dans les jours à venir... Les officiels s'en allèrent, et les Gardes des Ombres furent lâchés dans l'arène pour me rejoindre. Avec un grand sourire je les rejoignais, leur confiant le coffre et me faisant portée en triomphe. La fin de cette journée fu assez prévisible. Tournée des bars avec les Gardes des Ombres, nous mangions comme des ogres et buvions comme des trous. Bien entendu, avec l'argent grassement gagné par mes soins. La soirée continuais, et je sentais d'autres besoins primaires m'assaillirent. J'étais un peu éméchée, mais juste ce qu'il fallait pour me mettre en chasse. Et quoi de mieux que toute une garnison de garde des ombres pour avoir des hommes en pleine forme et bien musclés ? Ma proie était toute trouvée, et c'est en faisant boire un peu plus mon fameux Elijah que je réussis à l'avoir dans de bonnes dispositions. Un peu de flirt, le féliciter sur ce qu'il était, le faire parler de lui, de sa vie chez les Gardes et avant, pourquoi il voulait participer au tournoi, bla bla bla... Et c'est au détour de la taverne, un peu à l'écart, que je l'accostais de nouveau. M'approchant de lui de façon très... proche, je le prenais par les épaules et lui parlais avec la même verve qu'avant.

"Dommage que tu n'ais pas réussi à coincer l'assassin ! Mais si c'est un Corbeau, c'était prévisible.... "

Mes yeux se posèrent sur lui avec malice, mais aussi avec une gourmandise toute charnelle. Je souriais, me mordant un peu les lèvres en voyant ainsi mon futur repas presque prêt. Et là, caressant son armure avec volupté et roucoulant doucement des mots pleins de sous entendu, je passais à l'attaque.

"Dis moi, Elijah.... Ça te dirais de refaire la finale du tournoi avec moi ~ ? J'ai un terrain tout près qui n'attend que nous, et cette fois il est conseillé de se rouler dedans... Mhh ? "

Un nouveau sourire, puis je le tirais doucement vers moi dans l'ombre de la taverne en le prenant par sa ceinture... Puis quand aucun autre regard ne pouvait nous surprendre, je fondais sur ma proie en l'embrassant avec passion et prenant possession de tout son être. C'est que les combats, ça creuse ~....

[Mission] Le signe du Triomphe - Tullia, Blackwall, Wylliam [Terminé] - Page 12 Latest?cb=20150523145513



[Mission] Le signe du Triomphe - Tullia, Blackwall, Wylliam [Terminé] - Page 12 Tumblr_nsbrawpUP51rqyyd5o1_1280



code dialogue: #cc0033

Voir le profil de l'utilisateur
Créateur
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 655
Mar 30 Avr - 22:39

Le signe du triomphe



Elijah eut un peu de mal à croire aux avances du Garde Commandeur Orlésien dans un premier temps… Il n’avait pas eut l’impression d’avoir brillé par son efficacité dans toute cette affaire. Éliminé bien avant la finale et incapable de débusquer le coupable, encore moins de l’arrêter. Mais il fallait bien l’admettre, il était difficile de ne pas remarquer qu’elle avait une inclination pour lui.

Tullia ne flirtait pas autant avec les autres Gardes et ne s’était pas intéressé à eux de la même façon non plus. Il avait eut l’occasion de lui faire part de ses raisons d’entrer dans la Garde, car il avait rêvé depuis l’adolescence de faire partie de cet ordre et il était extrêmement fier et dévoué à leur cause commune. Il lui avait confié qu’il espérait devenir recruteur, lorsqu’on le jugerait digne d’endosser ce manteau.

La fête battit son plein une grande partie de la nuit quand elle revit vers lui. Cet air taquin dissipa la culpabilité qu’avaient provoqué les mots prononcés et Elijah lui renvoya une œillade amusée. On n’attrapait en effet pas les Corbeaux si facilement et puis l’important était que la Garde soit innocentée. Puis vint la proposition. Certes rendu un peu plus ouvert à ses propres envies par l’alcool, Elijah ne perdit pas de temps à se demander pourquoi il était aussi chanceux. Tullia était une femme magnifique, puissante, impétueuse…. Il n’allait certainement pas laisser passer sa chance.

- « Oh… Je joue le rôle du Qunari donc ? J’espère que je vais pouvoir trouver une lance qui puisse vous satisfaire... »

Son sourire fût noyé dans le baiser ardent que lui donna la Commandeur. Ils sortirent à reculons sous les sifflements et les chansons grivoises scandés par les membres de leur Ordre.

The End


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

[Mission] Le signe du Triomphe - Tullia, Blackwall, Wylliam [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 12 sur 12Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
Sujets similaires
-
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Blog] LEGO Actu 2011 : nouvelle mission, nouveaux gangsters !
» ====ORDRE DE MISSION=====
» Mission de mes carottes
» signe de geekitude...le nab's tee-shirt...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Combrelande-
Sauter vers: