en haut du forum
en bas du forum



Bagarre de taverne et autres joyeusetés [PV : Varnek]

Briala
Maître Espionne
- Felassan -
Messages : 707
Lun 15 Oct - 20:26

Ah, Denerim. Ses rues boueuses, son marché bruyant, ses rues pleines de coupe-gorges. La capitale de Ferelden est à l'image de son pays : rustique. Je suis venue régler des affaires, voir des informateurs, me renseigner sur la situation ici. Bref, la routine. Après une journée bien chargée, ne me reste qu'une personne à voir, Selina, une elfe qui travaille comme fille de joie à la Perle. Je finis toujours mes rondes par elle, pour profiter de l'endroit qui, s'il m'a semblé très étrange et malfamé au début, a fini par conquérir mon cœur. Rien de tel qu'une partie de cartes, une pinte de bière et quelques heures dans les bras de Selina pour oublier le monde extérieur, la guerre d'Orlaïs, la lutte pour mon peuple, Célène...

Je pousse la lourde porte d'entrée de la Perle, et suis accueillie par le sourire de Sanga. Elle qui peut être si sévère et ferme, je crois qu'elle commence à m'apprécier. Je l'ai aidée une ou deux fois à virer des clients problématiques, et surtout à les convaincre de ne plus jamais revenir... Si la prostitution des elfes me pose un gros problème, j'ai fini par comprendre que peu importe la race et le sexe des travailleurs de la Perle, ils sont bien mieux traités par Sanga que des domestiques orlésiens. Je la salue d'un signe de tête, et m'éloigne jusqu'à la table qui m'accueille habituellement, dans l'ombre d'un coin de la salle. Après quelques minutes d'attente, la tenancière m'apporte une pinte et m'indique que Selina me recevra dès qu'elle en aura fini avec son client précédent. Après avoir récupéré une pièce d'or pour la bière et pour les heures que je vais passer avec mon informatrice - une simple partie de jambes en l'air coûte 30 pièces d'argent, mais nous avons négocié il y a plusieurs mois déjà pour que je garde Selina plus longtemps, en retour d'une somme plus élevée - Sanga s'éloigne et me laisse en tête à tête avec ma bière. Je la sirote lentement. Je préfère largement le vin, mais aucun vin féreldien ne peut égaler le goût des vins orlésiens, alors je me suis habituée à cette boisson acre mais délicieuse pour le moral.

Un regard autour de moi, et je constate que mes partenaires habituels de cartes ne sont pas présents aujourd'hui. Je suis attristée par leur absence, surtout celle d'une certaine pirate dont la compagnie est... Rafraîchissante. Il ne me reste donc qu'à attendre patiemment que Selina se libère.


Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
Mar 16 Oct - 17:20

Bagarre de taverne et autres joyeusetés


Aucun endroit ne pouvait proposer de meilleurs services, et Varnek le savait.

La Perle, l’endroit rêvé pour passer du bon temps, dans tous les sens du terme. Que ça soit autour d’une Grâce Perfide, de ragots, de plaisirs charnels, le lieu était propice à toute fantaisie. Et quoi de mieux que reposer sa tête entre deux belles paires, après une journée dure en affaires. Mais étonnement, il n’avait pas d'envie particulière. La seule chose qui souhaitait, était de perfectionner ses tours de passe-passe. Il n’était pas le plus doué quand il fallait gagner à ce jeu, alors il s’entraînait. Inlassablement. De temps à autre, il regardait autour de lui, car le bruit des cartes pouvait gêner, surtout de tomber à répétition. Mais il commençait à obtenir la petite combine, avant qu’une entrée des plus fracassantes se fasse.
Trois types, habillés comme des contrebandiers, étaient furieux. Leur démarche, ainsi que leur visage traduisait la frustration. Sans dire bonjour, ni quoique ce soit, ils se dirigèrent vers Varnek, s’asseyant, et tapant une seule fois du poing la table.

“ Varnek, sale ordure. Tu nous as mis dans le pétrin. Et en plus de ça, on a dû improviser en se jetant dans la crasse féreldienne. C’est quoi ton excuse encore ? „

“ Une excuse ? Pour votre incompétence ? Laissez-moi rire, mercenaire, mais je l’avais dit : aucune erreur. Cependant, vous sentez comme les locaux maintenant. Peut-être que la prochaine fois... „

Le protagoniste n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il dut esquiver un coup en sa direction. Au moins, l’ennui allait s’envoler, laissant place à une tension palpable. Les trois antagonistes le suivirent, le repoussant petit à petit. Quelques ricanements, ainsi que des poings se serrant. Bref, c’était mal parti pour le roux.

“ Allez les gars, trois contre un. En plus, votre taille réunie fait six fois la mienne. Et l’honneur dans tout ça ? „
“ C’est vrai, t’as raison. Toi, va chercher du renfort. Il n’aura pas assez avec ce qu’on va lui infliger nous déjà. Quelques bras en plus ne vont pas le tuer, non ? „


Varnek soupira. Son arbalète, encore posée non loin de la table où il se trouvait, n'allait pas lui servir à grand chose pour ce combat. À mains nues, là, on pouvait rire. Avec sa taille, les parties intimes étaient la cible idéal. Mais il restait un détail : se battre contre deux personnes.
Sans attendre, il tapa dans le genou du premier, qui rétorqua avec une droite bien placée, le sonnant, et le poussant par un coup de pied. Le nain s’écrasa contre le mur, hébété.

“On fait moins le fier, Varnek Aeducan. Moi, j’apprends qui est le commanditaire avant d’accepter. Heureusement que tu n’étais pas un elfe et une femme, sinon, je t’aurais réservé une autre possibilité de te racheter. D’ailleurs, je prendrais bien mon pied une fois que je t’aurais teint en rouge, parole d’écumeur. „

“ On va dire ça. En attendant, vérifie tes angles morts. „
“ Mes quoi ? „


Varnek pointait derrière eux, avant que l’autre prit un coup magistrale, le faisant valdinguer sur le côté, sur une table. Ca, c’était de la bagarre. Sous le coup de la surprise, il en profita pour donner un coup dans ses bourses. la douleur était si intense, qu’il en tomba à genoux.
Il s’approcha de sa tête, avant de donner un coup de boule, lui brisant le nez. Il se roula par terre, ne sachant pas quoi soulager dans sa douleur.

“Au moins, tu es à ma taille. Ne t'avise pas de te relever, où je te les arrache, pour les fourrer dans ton gosier. „

Cependant, s’il devait faire attention à sa façon de s’exprimer en public, dans la situation actuelle, il s’en moquait. Ici, le parler cru était mieux vu qu’un discours de politicard. Il observa la mystérieuse sauveuse. Une elfe, elle avait peut-être réagi aux derniers mots du brigand. Le nain s’essuya le visage, crachant un peu de sang par terre, avant de sourire à l’inconnue.

“ La fête n'est pas finie, ils vont venir en force. Un petit coup de main ne serait pas de refus. Je peux même vous offrir quelque chose par la suite. Vous êtes avec moi ? „



Bagarre de taverne et autres joyeusetés [PV : Varnek]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Culture] MNOG : Matoran qui se gratte les fesses et autres joyeusetés
» [RP] De l'OHC, des babioles, des breloques et autres joyeusetés
» A vendre : Playsets modern / spoilers legacy (ravlands, bilands, foils, ...) et autres joyeusetés !
» [NEWS] Dungeon Saga, Dragon & autres joyeusetés !
» Taverne des couche-tard/lève-tot (ouvert entre 2h30 et 6h)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Palais des perles noires :: Rps abandonnés-
Sauter vers: