en haut du forum
en bas du forum



[9:33] De velours et de lames [SMJ - PV Dorian]

Katari
Gladiateur
- Qun -
Messages : 76
Mar 23 Oct - 15:27

De velours et de lames



Minerathie était en fête à la fin de ce mois de pluitanis. Les festivités de Wintersend étaient en pleine préparation, cette fête dédié au dieu de la beauté voyait partout fleurir des tournois et des concours de toutes les disciplines possibles et imaginables. Que ce soit le grand tournoi annuel des Gladiateurs, les compétition de danse, les orchestres rivalisant dans toute la ville, les théâtre affichant leurs nouvelles pièces et opéras, les expositions de peintures, les conférences, tout était un prétexte pour participer à l’effervescence de la ville et de l’empire tout entier.

C’était également l’occasion pour les magister d’organiser de somptueuses fêtes afin de trouver des partis pour leurs enfants. La grande partie de la culture Tevintide ne faisait pas grand sens aux yeux de Katari. Il ne voyait pas vraiment le rapport entre la fin de l’hiver et le besoin de frayer et de se mesurer les uns aux autres. Dans la nature les animaux profitaient de l’arrivée du printemps pour se battre et rivaliser pour les femelles, mais la plupart du temps, les affrontements dans l’empire n’avaient aucun rapport avec ça. Il était toujours question de plus d’argent, de plus de pouvoir, de plus de quelque chose en somme….

En revanche il comprenait la nécessite de trouver un partenaire digne afin d’élever la race. Les tamassrans sélectionnaient les paires à reproduire dans le but de créer des individus variés et toujours plus performants dans leur domaine. Ce n’était donc pas étonnant que Maître Albucius se prête au jeu. Lui même veuf et n’étant pas loin de la soixantaine, il n’avait plus tellement d’intérêt dans le mariage, sa situation actuelle lui permettait en outre d’accéder autrement à ses besoins et sans que personne n’y trouve à redire. Il avait après tout rempli son devoir envers l’Empire et la maison Albucius. Son fils aîné Faust avait 25 ans et était à présent marié à une superbe jeune femme qui attendait leur premier enfant, il était son héritier et bien qu’il ne fût pas un mage aussi puissant que son père, ce qu’il n’avait pas en magie il le compensait par un esprit et une langue acérés. Le second enfant du Magister avait dix sept ans et se nommait Valentina. Elle avait encore le temps de se trouver un mari mais le Maître avait déjà repéré quelques candidats potentiels.

C’était la raison pour laquelle il avait emmené Katari avec lui à une soirée de l ‘Assemblée Académique de Recherche Thaumaturgique. Un nom pompeux pour désigner une bande de mages qui cherchaient à repousser les limites de la magie. La réception était donnée dans un ancien opéra, rénové et privatisé par quelqu’un d’important dont Katari ne s’était pas fatigué à retenir le nom.

- « Bien Katari, tu commences à avoir l’habitude de ce genre de soirées publiques maintenant. » dit Maître Albucius avec un petit sourire. « Je serai très étonné qu’il n’y ait pas au moins une tentative d’assassinat. Cependant si quelque chose devait arriver, espérons que ce soit cette enflure de Danarius qui trinque…. Cette ordure infecte le Magisterium depuis trop longtemps. »

- « Oui, Mâitre. »

- « Fais voir ta tunique… Hmm il faudra que je t’en fasse faire une neuve, c’est incroyable que tu te sois encore élargi, les épaules commencent à être justes. »


- « Merci, Maître. »


- « Allons donc nous frotter à ces imbéciles qui croient sauver le monde en réussissant à faire pousser des bégonias avec la magie. »

Il roula des yeux avant de se composer un sourire et de descendre de la voiture, Katari sur ses talons. Le cocher fit claquer les rennes et les le claquement des fers des chevaux s’éloigna alors qu’ils montaient les marches de l’Opéra. L’intérieur était splendide et chaque invité était sur son trente et un, comme dans toutes ces soirées. Et comme dans toutes ces soirées, Katari eut une légère nausée à l’idée de toutes ces ressources gâchées à décorer des endroits inutiles pour des évènements frivoles….

Mais il ne dit rien, comme à son habitude. Son maître lui avait dit de chercher Alexius et de le prévenir quand il le trouverait, faire quatre têtes de plus que tout le monde était plutôt pratique pour ce genre de tâche. Maître Albucius saluait inlassablement tous les gens venant à sa rencontre depuis vingt minutes lorsque je lui signalai l’arrivée de l’objet de son intérêt ce soir là. Magister Alexius était arrivé… et il n’était pas seul.

S’excusant poliment, son maître prit la direction indiquée et salua chaleureusement le quarantenaire.

- « Aaaaah vous voilà enfin Gédéon, j’ai bien cru que j’allais devoir passer la soirée à me faire rabattre les oreilles avec des petit thaumaturges sans importance. Je vois que vous êtes venu accompagné, j’ai entendu parler de vous jeune homme… Dorian Pavus, il me semble ? Vous devez me pardonner si j’écorche votre nom, ma mémoire n’est plus ce qu’elle était autre fois. »



[9:33] De velours et de lames [SMJ - PV Dorian] O29f
Katari s'exprime en #99cccc

Voir le profil de l'utilisateur
[9:33] De velours et de lames [SMJ - PV Dorian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Sort du feu et du métal]Épées Ardentes de Rhuin et Lames...
» Ordre des Lames.
» Arrivée du Chambellan de l'Ordre des Lames
» Drazhar le maître des lames
» extension - tempête de lames

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Palais des perles noires :: Rps abandonnés-
Sauter vers: