en haut du forum
en bas du forum



Nous marcherons debout - Léah

avatar
Grande-Prêtresse du Riveïn
- Chantrie Andrastienne -
Messages : 82
Jeu 1 Nov - 16:17
Elle n'aimait pas Val Royeaux. La ville toute entière semblait avoir été construite pour étaler le faste et la richesse outrancière de l'Empire Orlésien aux yeux du monde, et on avait de fait le plus grand mal à y trouver l'authenticité de villes plus secondaires d'Orlaïs ou d'ailleurs. Elle gardait ces pensées pour elle, car une Grande-Prêtresse de la Chantrie – oui, elle portait désormais ce titre – ne pouvait pas décemment émettre une opinion critique à l'égard d'un lieu aussi emblématique pour la Chantrie. La Grande Cathédrale d'ailleurs surplombait la ville entière, et ses cloches de crécelle résonnaient aux oreilles des passants à toute heure de la journée. Un vrai miracle, un Don du Créateur. Seulement voilà : avec la situation désastreuse en Thédas, l'assassinat des plus grandes figures de la Chantrie, des templiers et des mages, l'apparition des failles, le retour d'un Magister renégat et la montée en puissance d'une soi-disante « Messagère d'Andrasté », sa place était ici, plus que jamais. Elle avait quitté Dairsmuid quelques jours à peine après sa nomination, les larmes au cœur, et le voyage avait été long et silencieux. Pénible, oui. Elle ne savait plus qui elle était vraiment, elle ne savait pas ce qu'elle pouvait faire, et le fardeau des responsabilités qui lui incombaient la faisaient fléchir. Le Créateur voulait-Il vraiment d'elle à ce poste, à cet endroit ? Qui, de toutes manières, prêterait une quelconque attention à une représentante de la lointaine Riveïn, aux rivages chantants mais hérétiques ? Ne ferait-elle pas mieux d'y rester, d'y prêcher le Cantique, d'y comprendre les réticences, de rebâtir ce qui menaçait de s'effondrer à jamais ? Mais son Devoir était son Devoir, et on la demandait ici, à faire des révérences, sourire, mentir, manigancer peut-être, envisager le pire et le meilleur, tenter de trouver une cohésion chez ses sœurs pour que bientôt, une nouvelle Divine se dresse, et tire les leçons des échecs passés. Une noble cause, probablement vouée à l'échec.
« Votre Grâce, la Grande-Prêtresse Garelle vous fait savoir qu'elle est indisposée cet après-midi, mais qu'elle pourra vous recevoir à l'endroit prévu ce soir, comme convenu. » Estrela claqua de la langue, irritée. La Grande-Prêtresse des Anderfels était fervente, certes, mais plutôt fuyante quant à un entretien avec elle. Comme si son discours risquait de la corrompre, de la détourner du chemin tracé par le Créateur. Soit, elle n'y pouvait rien de toutes façons, et à la différence de ses nombreuses homologues, elle n'avait pas avec elle un personnel assez nombreux pour tenter d'influencer les choses. « Merci, sœur Lana. Faites-lui savoir que je serai présente. » La jeune sœur inclina la tête avec révérence et s'éloigna avec empressement. C'était un bon élément, un peu trop idéaliste peut-être. L'idéalisme d'une jeune femme n'ayant pas encore vu les atrocités de la guerre. Une bonne chose. Elle avait besoin de ça, elle avait besoin de s'en souvenir. Abandonner une partie de soi à Dairsmuid, c'était un peu mourir deux fois. Elle fit signe à ses deux autres suivantes de la suivre, et les trois femmes se dirigèrent vers la Grande-Cathédrale. Elles entrèrent par une porte à l'écart, menant directement dans une petite chapelle à l'abri des regards trop curieux des passants. La chapelle était vide, une bonne chose, et l'ancienne templière prit place devant l'effigie en or d'Andrasté, prête à se recueillir. Elle aimait le calme et la sobriété (très relative, une sobriété orlésienne) de ce lieu, peu tape-à-l’œil. Agenouillée sur une dalle de marbre froid, Estrela ferma les yeux et commença à prier. Elle priait de plus en plus, cherchant probablement des signes, réponses, un chemin à suivre. Il n’avait plus de certitudes en Thédas, et son cœur en était presque dépourvu désormais. Seul le Créateur y était ancré profondément, certitude intime de sa présence derrière toute chose. Elle n'était pas seule. Elle n'était pas seule. Elle n'était pas seule.
Elle n'était plus seule. Une présence, agenouillée à ses côtés. Une suivante ? Non, elles restaient au fond de la salle. Elles savaient qu'elle n'aimait pas être perturbée par une autre présence en ces événements. Elle ouvrit les yeux à regret, et tourna poliment la tête vers sa gauche. Une femme se tenait là, de longs cheveux encadrant son visage. Une posture un peu plus rigide, affirmée, typique des... templiers. L'insigne, sur une broche, ne trompait pas. Estrela cligna des yeux. Elle avait déjà vu ce visage...

Des larmes de sang pleuvent du ciel, et d'un geste vif, Estrela s'essuie les yeux de sa manche. Le visage tordu d'une douleur indescriptible, les lèvres crispées, elle sort une nouvelle flèche et bande son arc. Explosion de lumière, une colonne prend feu. Elle attend la flamme, se prépare à la fin. Mais en rouvrant les yeux, une silhouette se tient devant elle, le bouclier brandi. Un regard, un instant. Les femmes partagent fugacement leur douleur, et le respect à l'égard l'une de l'autre, et l'inconnue se retourne. Estrela expire et lâche la corde de son arc. La flèche siffle, le mage tombe.

Ses yeux se portent à elle, un éclat de douleur vibrant en son cœur. « Vous n'étiez pas des lâches qui ont fui. C'est une bonne chose. » Sa diction parfaite et sa voix neutre ne trahissent pas son malaise. Elles ne se connaissent pas, mais elle éprouve le besoin de saluer celle qui s'est dressée face à la mort, celle qui a accompli, comme elle, son devoir, sans plaisir aucun. « Estrela, Grande-Prêtresse du Riveïn. Je suis désolée de vous déranger dans votre prière, ma sœur, mais... je n'ai pas encore eu de nouvelles de ce qu'il se passait vraiment sur le terrain en Orlaïs. Votre Grande-Prêtresse est très... sage, mais j'ai peur qu'elle élude certains faits. »

Voir le profil de l'utilisateur
Nous marcherons debout - Léah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» En fin d'aprem, nous somme allés danser le........ Kimbo!!!!!
» Raids L.I.G : Qui sommes nous ?
» Ces chansons qui nous font du bien ...
» Un nouveau Pro Tour Player est parmi nous
» Quand le passé nous tien...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Val Royeaux-
Sauter vers: