en haut du forum
en bas du forum



Quelque chose d’important [PV. Anders]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
Bryn Trevelyan
Jeune recrue
- Mages Libertaires -
Messages : 120
Jeu 21 Fév - 2:02
Quelque chose d’important
Anders & Bryn

« I stopped believing there was a power of good and a power of evil that were outside us. And I came to believe that good and evil are names for what people do, not for what they are. »
À vrai dire, Bryn comprenait assez ce mutisme. Ça ne lui était pas arrivé personnellement – bien qu’il avait toujours été un garçon discret et timide – mais autour de lui, il l’avait déjà vu. Une fois, tout du moins, mais c’était déjà bien assez. Un autre garçon de son âge, qui de mémoire ne parlait pas beaucoup plus depuis qu’il avait été apaisé.

« Et… enfin, je veux dire… vous avez une préférence ? »

Après tout, c’était lui qui portait le nom, il avait l’occasion d’en choisir. Anders était un nom qui avait une réputation et un fardeau à porter, mais s’il avait été le sien pendant si longtemps… peut-être qu’il préférait cela à son nom de naissance. Ou peut-être préférerait-il changer. Bryn n’avait pas à donner son avis là-dessus. Il finit par sourire en essayant d’imaginer un Anders plus jeune, mais tout aussi passionné. Qui sait, s’ils faisaient partie de la même tranche d’âge et s’ils avaient fréquenté le même Cercle, ils seraient peut-être amis à l’époque !

« Ma mère n’était pas quelqu’un de très affectueuse, elle passait beaucoup de temps à planifier l’avenir de mon frère. C’est lui l’aîné après tout. Mais j’avais ma grande sœur. C’est elle qui prenait soin de moi quand j’étais petit. »

Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas évoqué Cordélia, et ce souvenir le laissa un instant pensif.

« Elle me manque… un peu… » avoua-t-il à mi-mot, songeant à voix haute. Minimisant grandement ses sentiments à ce sujet. Cordélia fut une mère pour lui, quand sa propre mère avait décidé que l’avenir du benjamin n’était pas prioritaire par rapport à son premier fils. Légitime, bien sûr, dans une famille noble, mais incompréhensible aux yeux d’un enfant. Et puis, évidemment, Cordélia partit pour l’Ordre avant même d’apprendre que la magie se trouvait dans sa famille.

Peut-être qu’il resta songeur un petit peu trop longtemps, sentir le regard d’Anders sur lui le réveilla comme s’il s’était endormi. Oh il n’était pas tant convaincu que ça qu’il ait été un bon apprenti : bien que Quellcrist ait été fière de sa progression et de sa maîtrise des sorts de base, on ne pouvait pas nier qu’il avait bien des années de retard. Tout cela, il aurait dû l’apprendre au Cercle, au lieu de s’enfermer dans une bulle comme il l’avait fait. Cela ne lui avait pas rendu service à l’époque, et maintenant il en subissait encore les conséquences.

« Oh si ça peut vous rassurer, je n’ai jamais songé à utiliser ma magie pour faire du mal aux autres ! » Il eut un rire un peu jaune en y pensant d’ailleurs. Cela ne lui ressemblait tout simplement pas. Puis il redevint plus sérieux. « À côté de ça, on ne peut pas dire que je me sois beaucoup battu contre… ce que vous appelez le ‘‘lavage de cerveau’’… Je préfère considérer que j’ai changé. En mieux, j’espère. Enfin, l’avenir nous le dira… »

Peut-être qu’on se souviendra de Bryn Trevelyan comme étant un jeune imbécile, après tout. C’était le plus probable et il en acceptait l’idée.

Sauf quand il estimait que c’était injuste. Comme ici.

Il n’en savait que trop peu sur la Garde des Ombres. Il connaissait leur réputation, mais ce qu’ils faisaient, où ils en étaient, ce qui se passait… chaque fois, il recevait les échos de Quellcrist. Mais comme elle n’avait certainement pas prévu de disparaître, ce n’était pas comme si elle irait préparer un éventuel successeur en transmettant tout ce qu’elle savait. Finalement, en quelques mots, il devait bien vite admettre qu’Anders connaissait bien mieux la situation que lui. Une partie de lui trouvait ça rageant, mais l’autre… eh bien l’autre se félicitait de ne pas avoir répondu trop vite à cette missive.

« En somme, Garde des Ombres ou Inquisition, c’est se jeter immédiatement ou plus tard dans une guerre sainte… » en conclut-il en joignant ses mains sur ses cuisses. L’idée ne lui plaisait pas, c’était évident. « Tout ce que je veux, ce qu’ils veulent aussi, c’est survivre à tout ça. Vivre en paix dans un coin, reconstruire quelque chose… Nous ne sommes pas une armée. Je… Je ne veux pas me battre. »

Il réfléchit un instant, restant sur les mots d’Anders, qui lui semblait convaincu de la marche à suivre. Ça lui avait pris si peu de temps pour trouver une solution… bien que Bryn restait encore un peu sur la défensive sur ce plan. Enfin, le guérisseur avait raison sur un point : au pire, ils reviendraient bredouille. Du peu qu’il connaissait les Dalatiens, ils n’allaient pas attaquer à vue et seraient ouverts au dialogue. Cela valait sûrement le coup de se pencher sur la question.

« Ça… vaut le coup d’essayer. »

Relevant son visage vers Anders, il semblait avoir pris sa décision.

« Je ne peux pas partir avec vous maintenant, il faut que je rentre au campement. Leur expliquer, et s’organiser pour le temps où je ne serai pas là… Je vous propose d’y aller demain, je vous retrouverai à l’entrée du village. Vous pourrez avoir le temps d’en parler avec votre compagnon. Je suppose qu’il doit vous attendre en ce moment, non ? On aura alors le temps de préparer le nécessaire, et vous pourrez m’expliquer tout ça sur la route. Qu’en dites-vous ? »

(c) DΛNDELION

Voir le profil de l'utilisateur
Anders
Ennemi public n°1
- Mages Libertaires -
Messages : 472
Mar 26 Fév - 23:30

Nouveau Départ


Une préférence ? Je me posai sincèrement la question. Willhelm sonnait faux et Anders n’était pas mon vrai nom. Je ne savais même pas si j’aimais aucun des deux….l ‘echo d’une voix près de mon oreille, chaude, haletante… le mot « mage » prononcé dans un soupir et…. Ouais non pas le moment et puis personne d’autre que Fenris n’avait le droit de m’appeler « mage » de toute façon. Je secouai la tête en chassant le début de rougissement que je savais s’étendre sur ses joues.

- « Je n’ai pas vraiment de préférence mais ‘’Anders’’ m’apporte pas mal de soucis en publique donc…. Autant le laisser de côté j’imagine. J’ai encore du mal à me retourner quand on m’appelle Will, c’est tellement étrange d’entendre ce nom après toutes ces années…. Mais il me permet au moins de pouvoir me déplacer dans une paix relative et de ne pas attirer l’attention. »

Les confidences de Bryn me nouaient l’estomac. Je savais que j’étais responsable de sa situation actuelle mais s’il était resté au cercle, il n’aurait jamais revu sa sœur. Je lui offris un sourire que je voulais réconfortant et posai sa main sur son épaule.

- « Vois le bon côté des choses, aujourd’hui tu as la possibilité d’essayer de la retrouver. Ce ne sera peut-être pas facile, mais au moins plus personne ne va t’interdire d’essayer. »

Mon sourire s’élargit lorsqu’il parla de son rapport à la magie, il n’avait jamais pensé à s’en servir pour faire du mal, si cela était vrai c’était admirable mais dans le contexte actuel cela risquait d’être un handicap plus qu’autre chose… Il décida de pousser un peu le sujet.

- « Aux autres en général ? N’avais-tu pas envie de savoir te servir de ta magie pour te défendre lorsque les templiers rouges vous ont attaqué ? Je suis désolé de devoir te le dire de cette façon, mais du mal tu vas probablement en faire, comme n’importe qui dans ce monde. Entre la guerre civile à Orlais, la guerre entre les mages et les templiers, Coryphéus et l’inquisition. Tout le monde est amené à « faire du mal » avec les armes qu’il possède. J’espère que tu fais la part des choses d’utiliser la magie pour faire du mal et utiliser ta magie pour te défendre ? »

J’acquiesçais à la suite de la conversation, le lavage de cerveau, oui je l’appelais comme ça parce que c’était exactement ce que c’était.

- « Tu n’avais pas les armes, n’importe quel enfant arrivant au cercle se bat avec ce qu’il a. J’ai toujours été très libre, on ne m’a jamais demandé d’être autre chose qu’insouciant, j’étais aimé, j’avais des parents, des amis…. Et d’un coup je n’avais plus rien, alors j’ai refusé de l’accepter, c’est tout. Dans un sens j’enviais parfois ceux qui parvenaient à s’adapter à la tour. Ils avaient presque l’air heureux. »


Je haussai les épaules lorsqu’il reprit mes mots, pensivement. Oui, pour moi avoir quelqu’un pour décider de son destin, peu importait qui, c’était déjà une prison. Je haïssais les prisons. J’en avais connu bien trop déjà. Le cercle,  l’isolement, les tréfonds… Alors la Garde des ombres et l’Inquisition non merci. Ce n’était pas ma décision cependant, je ne faisais que donner mon avis sur la question.

- « Je vais te donner un conseil en lequel je crois profondément, Bryn. Lorsque tu cherches des alliés, ne cherche pas ceux qui semblent te vouloir du bien. Choisis ceux qui te ressemblent et qui veulent les même choses. La garde des ombres veut arrêter les enclins, l’Inquisition veut arrêter Coryphéus. Je sais que tout le monde ne se bat pas dans leurs rangs mais leur raison d’être est de combattre. Les Dalatiens veulent survivre, protéger les leurs et un jour pouvoir cesser de voyager sans cesse et trouver un endroit où ils seront les bienvenus pour s’installer et vivre en paix. C’est pour cette raison que je pense que vous avez de meilleure chances avec eux. Ils connaissent l’oppression, la discrimination, l’exil. Nous avons mille choses de plus en communs avec eux qu’avec n’importe quelle faction guerrière. »

Enfin Bryn sembla prendre le taureau par les cornes et une décision. Nous allions essayer. Ensemble, de trouver un refuge pour les siens.

- « Je t’attendrai demain à l’aube à l’entrée du village. Rassure les tiens, prépares toi à marcher longuement, les Dalatiens ne sont pas faciles à trouver, surtout quand ils ne veulent pas d’humains autour de chez eux. Repose toi bien. »

Et nous nous séparâmes, moi aussi il fallait que je me prépare… avec un peu de chance Fenris ne serait pas de retour et je n’aurais pas à expliquer que je pars aider des mages à s’installer dans les tombes d’émeraudes.

To be continued
Quelque chose d’important [PV. Anders] - Page 2 Latest?cb=20150523145513


Anders s'exprime en #cccccc
Justice s'exprime en #ccffff
Vengeance s'exprime en #9999ff

Voir le profil de l'utilisateur
Quelque chose d’important [PV. Anders]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Quelque chose de motivant...
» Enfin quelque chose d'intéressant ici : MOI
» collectionnez vous quelque chose IRL?
» Quelque chose de pourri au ( Détroit de ) Danemark
» 2 diodes vertes avec nabaztag/tag

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Plaines Exaltées-
Sauter vers: