en haut du forum
en bas du forum


[Flashback] [SMJ - PV Anders] Keep calm and be a Motherhawke.

Garrett Hawke
Aimant à ennuis
- Civils -
Messages : 53
Dim 10 Mar - 22:58




Keep calm and be a Motherhawke



Sa journée avait plutôt bien commencé, si l’on considérait l’environnement hostile où il avait élu domicile pour quelques temps. En effet, il tentait de donner un coup de main aux réfugiés de la guerre mages-templiers. Tout en se faisant discret, il tentait d’apporter son soutien aux victimes du conflits, certains lui apprirent qu’ils se rendaient dans les Marches Solitaires afin de former de rejoindre un lieu appelé Croisement. A l’initiative d’une mère de la Chantrie, qui ne prenait aucun parti, les blessés recevaient des soins, et le bref espoir de se voir en sécurité… Même toute relative cette sécurité était devenue une denrée plus luxueuse que l’or. Sous un nom d’emprunt, il avait choisi d’accompagner le petit groupe, aussi parce qu’il ne voulait pas qu’il leur arrive des bricoles sur le chemin.


C’était plus compliqué pour changer le nom de Peanut, alors il continuait de l’appeler ainsi, cela faisait rire la plupart des gens. Ils se sentaient aussi plus rassurés de se savoir accompagnés par l’un de leurs fameux mabari. Les yeux du Héraut tombaient souvent sur les séquelles de la haine des deux camps adverses, des dégâts matériels aussi bien que humain, elfe… Les chaumières enflammées, ou des cendres, lui évoquaient le départ précipité de sa famille fuyant Lothering. Dans ces moments, il se saisissait d’une plume, d’un parchemin et entreprenait d’envoyer quelques lettres. Cela faisait quelques temps qu’il ne recevait plus de nouvelles de Varric, il devrait peut-être contacter son réseau d’informateurs dès qu’il le pourrait.


Il sentit une petite main se faufiler dans la sienne, il baissa la tête vers la petite Anne, surnommée Annie, elle lui tendit un livre qu’elle ne quittait jamais, et qui était très abîmé.

“... plé, siteuplé ?

Elle lui faisait le coup des yeux noisettes suppliants, avec de belles boucles couleur miel, mince il ne pouvait résister à pareille demande. Surtout qu’il la soupçonnait d’essayer de le distraire de ses pensées moroses lui correspondant si peu.

“Je vais faire mieux que cela, prête ?” Il la souleva pour la mettre sur ses épaules, il grimaça légèrement quand elle s’agrippa à ses cheveux, par curiosité elle finissait toujours par lui toucher la barbe, mais aujourd’hui il parvint à la distraire en ouvrant le livre. Elle pourrait voir les images, qu’elle connaissait sans doute par coeur. D’ailleurs lui aussi la connaissait par coeur cette histoire, alors il avait fini par lui inventer des fins différentes en interprétant les dessins. Et là il avait décidé qu’il y aurait des dragons, et que l’héroïne Anne serait celle qui délivrerait sa famille de la bête féroce.


Au fur et à mesure qu’ils se rapprochaient de leur destination, ils essuyèrent plusieurs tentatives de vol, ou escarmouches entre mage et templier… Et il ne comptait pas finir comme dommage collatéral, de même pour ceux qu’il accompagnait. Il détestait voir les yeux de la petite Anne s’assagir précocement devant les combats, et la peur qu’elle tentait de dissimuler, elle lui rappelait Bethany devant sa magie. C’est avec un certain soulagement, qu’il les amena à bon port. Dubitatif sur la sécurité du lieu, il leur recommanda de ne pas s’attarder, ou de trouver un autre refuge. Il était prêt à les accompagner  s’il le fallait. Peut-être aussi parce que des prunelles noisettes le regardaient avec insistance…


Enfin, il verrait cela après avoir filer un coup de main aux autres réfugiés… Il se dirigea vers un panneau de bois, un tableau du Cantor apparemment, une foule de souvenirs lui revenaient quand il se remémora celui de Lothering. Ses yeux consultèrent la liste du matériel nécessaire au fonctionnement du camp… Sauf qu’il ne lut jamais cette liste… Parce que… Ses yeux étaient rivés sur une mission accompagnée d’un portrait bien familier… En d’autres circonstances, il se serait probablement moqué du recherché… Ah mais il était déjà en train de rire…

[Flashback] [SMJ - PV Anders] Keep calm and be a Motherhawke. A5b67111

Une ironie si belle qu’il lui faudrait la raconter à Varric, non vraiment, absolument hilarant. Il prit l’affiche, l’image devint floue, il devait vraiment avoir un fou rire nerveux… Il déchiffrait à peine la description.

‘Abomination, a déjà fait de nombreuses victimes, extrêmement dangereux, mort ou vif.'
Le ‘vif’ avait été barré au bout de quelques temps apparemment. 'A été vu pour la dernière fois dans le bois des sorcières.’

C’était scandaleux ! Ils avaient oublié de mentionner, félinomane, pyromaturge, nul aux cartes, guérisseur à ses heures, rédacteur prolifique de manifestes, botteur de fesses de Templiers, brille dans le noir.

Et puis le portrait… Pfff… Il était certain que la petite Anne l’aurait mieux dessiné, bon il l’avait reconnu c’était un fait. Il l’avait côtoyé pendant suffisamment longtemps pour le reconnaître. Bon ok c’étaient les plumes qui l’avait trahi… Quoique il semblait penser qu’en se laissant pousser un peu la barbe ça le rendrait moins reconnaissable, ou alors… ou alors il s’était enfin décidé ! Il avait franchi le pas et était devenu un membre de la solidarité pilaire ! Hawke apposa une marque sur le tableau pour indiquer qu’il s’en occupait. Et garda l’affiche. Il ne savait pas ce qui le poussait à lui courir après… Mais peut-être qu’en s’occupant des autres demandes du tableau, il trouverait des indices…


Un coup d’oeil au soleil, la nuit ne tomberait pas avant un moment… Il passa dire au revoir à la petite Anne qui manqua de l’étrangler au passage. Il espérait vraiment que la famille s’en sortirait. Il ne pouvait veiller sur toutes les personnes qu’il croisait et se découvrait un réel déplaisir aux adieux… Avant que son humeur ne s’assombrisse davantage, il reprit la route en disant que suivre les traces d’Anders ne devrait pas être si compliqué… Suffisait de trouver des Templiers morts, ou plutôt leurs morceaux… A en juger par ce qu’il trouvait dans les coins plus reculés des forêts avoisinantes…


Trainer dans le coin la nuit tombée serait une très mauvaise idée… Il avait rempli un sac d’herbes médicinales pour les soigneurs des réfugiés, ça au moins ce serait fait… Il s’apprêtait à faire demi tour en se disant qu’il devrait peut-être interroger les gens du camp… Quand un éclair passa près de lui déchiquetant un arbre au passage… Une odeur de cheveux brûlée… Mais il l’avait échappé belle, il se coucha au sol, un combat non loin, il ne souhaitait pas s’en mêler, jusqu’à ce qu’il entende le grondement d’une voix surgit d'outre tombe… Un son implacable semblable au tonnerre. Il connaissait bien cette voix, un frisson l’agita devant l’absence d’humanité dans ce timbre. Génial, maintenant il risquerait d’être confondu avec l’ennemi, ah correction les ennemis.

Visiblement les Templiers avaient décidé une nouvelle tentative de tuer le mage blond. Hawke ressortit l’affiche pour comparer les deux, mouais Anne aurait fait un meilleur dessin. Un nouvel éclair, et les Templiers… enfin ce qu’il en restait jonchèrent le sol dans un désordre sanglant. Peut-être Anders éprouvait de la nostalgie des évènements de Kirkwall ?? Non parce que lui se rappelait parfaitement du carnage… Et peu tenté de le reproduire. Vu la menace de mort qui pesait sur sa personne, le guerrier comprenait un peu la solution radicale sous ses yeux. Il attendit patiemment qu’Anders reprenne un semblant de contrôle sur lui-même, avant de signaler sa présence, sans se mettre à découvert non plus.

“Je vois que tu es toujours aussi populaire qu’avant Anders. Comme d’habitude, pas très discret comme fugitif. J’arrive pas à croire que tu portes toujours ces vieilles plumes… Mais vu le portrait sur l’affiche… Tu peux être tranquille pour un moment…”


[Flashback] [SMJ - PV Anders] Keep calm and be a Motherhawke. Latest?cb=20150523145513


Voir le profil de l'utilisateur
Anders
Ennemi public n°1
- Mages Libertaires -
Messages : 403
Mer 13 Mar - 15:23




Keep calm and be a Motherhawke



Une voie sans issue, un cercle d’ennemis, des templiers. Nous étions pris au piège, mais nous l’avions prévu. Nous avions leurré les templiers jusqu’ici. Le bosquet était éloigné, les arbres poussaient étroitement, ce qui gênait les guerriers, et des glyphes étaient déjà en place sous les feuilles qui jonchaient le sol. Mais nous savions ce que nous faisions. Avant que nous ne prenions le contrôle, nous avions laissé l’un d’eux réduire notre magie au silence, puis nous avions surgit, notre force spirituelle, notre connexion avec l’immatériel nous donnait la possibilité de prendre le relais en leur faisant croire qu’il était impossible de nous couper de l’immatériel.

- « L’ABOMINATION ! »

Certes. Nous l’étions, mais la colère que ce mot engendrait électrifia l’air, des étincelles d’électricité s’élevèrent autour de nous et de nos opposants. Lorsque le premier attaqua, la foudre s’abattit sur lui, heurtant également le glyphe qui se trouvait sous ses pieds, il se carbonisa sur place. Nous faisions tournoyer notre bâton, il nous fallut bloquer un coup d’épée venant de l’arrière, la lumière de notre magie éclairant les bois assombris par la cime épaisse des arbres, nous déchaînions une chaîne d’éclairs qui rebondit sur nos opposants, les sonnant assez longtemps pour diminuer leur nombre. Nous plantions la lame de notre arme dans la gorge de celui qui avait levé son épée sur nous. Il allait falloir que ces boites de conserve apprennent à attacher leurs casques s’ils voulaient garder leurs têtes. L’éclair suivant rebondit sur un arbre et se perdit dans la forêt, peu importait, nous étions puissants, nous étions capable de tenir tête aux deux templiers qui restaient, nous pouvions mettre fin à ce combat avant de tomber à court de manaa.

- « Monstre…. »
Balbutia l’un des survivants, son épée tremblant légèrement dans sa main.

- « La Vengeance est une Justice sauvage. Elle s’abat sur ceux qui autrefois exerçaient leur pouvoir sur nous… Dis moi Templier… Combien de mages t’ont-ils traité de monstre lorsque tu avais le dos tourné ? » notre voix résonna  entre les arbres.

- « Ne l’écoute pas Ervin, c’est un démon, il va tout faire pour t’embrouiller l’esprit ! »

Notre bras se tendit vers notre détracteur, il voulait un démon ? Il en aurait-un. Il nous chargea en criant, le glyphe de glace qui se trouvait entre lui et nous s’activa et le captura quelques instants. La foudre s’abattit encore et la glace éclata en mille morceaux, le corps qu’elle contenait avec elle. Nous nous avançâmes vers le dernier d’entre eux, sa prise tremblante lâcha son épée et il fit un pas en arrière.

- « Qu’à tu fais pour aider ceux que tu devais protéger ? Que leur as-tu fais alors qu’ils étaient sous ta garde ? Répond... »

Aucun mor, aucune phrase ne vinrent, mais les yeux de l’humain se baissèrent sur le sol, donnant toutes les réponses du monde.

- « Alors tu sais que la Justice te rattrape aujourd’hui. »


Et nous leur brisâmes la nuque. Le cadavre s’écroula par terre, le silence se fit dans la forêt, le ciel s’assombrit, nous rentrions dans les tréfonds de l’âme à laquelle nous étions liés.

***** Anders *****

Je repris conscience au milieu des cadavres des quatre templiers que Justice et moi avions leurrés dans les bois… Quel carnage. Ma tête me tournait légèrement, le manque de nourriture et de sommeil, mais rien d’alarmant. Je n’étais pas blessé, Ser Pounce était toujours en train de dormir dans mon sac…. Incroyable ce que ce chat arrivait à supporter en dormant.

Je secouai la tête et fouillai les cadavres à la recherche d’or, de vivres ou d’objets de valeur… lorsqu’une voix bien connue m’interpella. Je me retournai vivement, le bâton à la main, le bras tendu devant moi. Une situation qui, sans les cadavres, aurait pu rappeler notre première rencontre à la clinique…. Constatant qu’il s’agissait bien de Hawke, je baissai la garde et esquissai un semblant de sourire.

- « Hier je me suis arrêté pour la regarder et quelqu’un m’a dit qu’ils avaient du mal à trouver l’homme sur l’affiche… alors que e me tenais là, juste devant… ahah. Je te serrerai bien dans mes bras mais comme tu peux le voir… Justice n’a pas vraiment appris à garder nos vetements propres pendant les combats… Qu’est ce que tu fais dans les Marches Solitaires ? »
[Flashback] [SMJ - PV Anders] Keep calm and be a Motherhawke. Latest?cb=20150523145513



Anders s'exprime en #cccccc
Justice s'exprime en #ccffff
Vengeance s'exprime en #9999ff

Voir le profil de l'utilisateur
Garrett Hawke
Aimant à ennuis
- Civils -
Messages : 53
Mar 26 Mar - 21:00




Keep calm and be a Motherhawke



Il haussa les épaules à sa question, tout en mâchonnant un brin de paille sorti de nulle part, il lui colla une belle claque dans le dos en guise d’accolade. Le genre de claque à la mesure de l’étreinte étouffante qu’il lui aurait probablement assené. Il avait eu le temps de redescendre en pression depuis leur dernière confrontation… Sans mauvais jeu de mots. Il se sentait presque nostalgique en revoyant le mage blond. Même si être un fugitif ne lui réussissait pas vraiment vu son état… A Kirkwall il l’invitait souvent chez lui pour être sûr qu’il se nourrisse, et là il pouvait voir que son remplumage était assez récent.

“Homme à tout faire le retour ! Le travail ne manque pas vu l’ambiance générale… Mais si tu veux vraiment savoir je me suis trouvé une nouvelle passion! Lieux insolites où dormir à Thédas… Et…” il lança un coup d’oeil aux cadavres. “Tu comprendras que je ne recommanderai pas cet endroit. Je vois que tu ne manques pas d’occupation non plus… Je serai d’avis qu’on ne s’attarde pas plus que nécessaire dans le coin.”


Il attendait qu’Anders finisse de récupérer ce dont il avait besoin avant de se mettre en marche sans direction précise, juste pour s’éloigner de la zone “sinistrée”. Il lui jetait des coups d’oeil soucieux. Il se rendait compte qu’il se trouvait dans une situation plutôt inconfortable. Se retrouver en présence d’un ancien ami, un passé commun, une séparation dramatique voire même catastrophique, et le présent qui lui renvoyait tout cela en pleine figure. Un étranger sans l’être vraiment. Il se demandait ce qui restait de son ami.  


“Je ne m’attendais pas du tout à tomber sur toi, enfin sur pas sur ton supposé portrait, même si ça tombe sous le sens étant donné le contexte. Je pensais que tu te ferais plus discret, cela dit. Oui oui c’est moi qui dit ça. J’ai même...” Il se mit à chuchoter avec un air de conspirateur absolument pas crédible. “...un nom de voyage…MAIS c’est pas pour ce que tu crois, la discrétion tout ça, non, non… Nan en fait, en passant par des fermes, il y avait ce coq…” Son visage afficha un profond dépit. “le genre attardé, dégarni, qui ressemblait à rien et qui chantait pour rien… Ils ont osé l’appeler … Hawk..." Il se tourna brusquement vers Anders, une ombre de désespoir comique sur ses traits. “Comment ont-ils pu (me) faire ça ?? Qui donne des noms à sa basse-cour, à part moi je veux dire...”

Il secoua la tête comme si la fin du monde était proche. “Depuis je l’entends chanter sans cesse à n’importe quelle heure du jour. Si je me trouve un nouveau nom, je serai peut-être délivré de cette malédiction.” Il prit une grande inspiration, comme s’il venait de se rappeler que respirer pour parler pouvait s’avérer utile. Il s’arrêta d’un coup, un air faussement paniqué sur le visage. “Non, ne pense même pas à m’aider à conjurer le sort… Je sais comment tu appelles tes chats…”


Son expression devint rapidement taquine, lancer Anders sur la question des chats, un moyen sûr de le déclencher, enfin du moins c’était le cas il y a quelques années. Surtout moins risqué que sur la question des mages… Sa menace de lire son manifeste en miaulant tenait toujours si l’envie lui reprenait de le déclamer… Quoique… Il n’en avait plus tellement besoin pour se faire entendre, un bel écho retentissant lui avait répondu par-delà les Marches Libres… Il ne pouvait plus se permettre de ne voir qu’un mage idéaliste, ce serait commettre les mêmes erreurs. D’ailleurs il l’avait constaté plus tôt… Justice/Vengeance veillaient. Quand il regardait son ami, il devait apprendre à le considérer dans son entièreté, c’est à dire en colocation permanente.


MANIFESTEMEMENT, ses colocataires avaient leur mot à dire. Il lâcha un soupir. Le passé devait rester à sa place, il cherchait surtout à ne pas récidiver, leur retrouvailles le permettraient peut-être. Ses réflexions atténuèrent ses traits amusés, plus qu’un demi sourire sur les lèvres, il se décida à lancer un autre sujet de conversation, un peu moins drôle, mais il ne doutait pas d’alléger le ton de leur conversation.


“A la place si tu me disais plutôt ce que tu as fait pendant tout ce temps, ou ce que tu fais maintenant.”
[Flashback] [SMJ - PV Anders] Keep calm and be a Motherhawke. Latest?cb=20150523145513


Voir le profil de l'utilisateur
Anders
Ennemi public n°1
- Mages Libertaires -
Messages : 403
Mar 2 Avr - 14:48




Keep calm and be a Motherhawke



La claque dans le dos me fit presque chanceler, mince j’avais oublié à quel point ce homme pouvait être fort… ou alors c’était moi qui pesait tellement léger que je tenais à peine debout… Allez savoir. Et le discours qui s’en suivit eut pour effet de m’arracher un rire silencieux… Sérieusement, il était parfaitement incapable d’aligner deux phrases sans plaisanter, mais cela faisait son charme et cela m’avait atrocement manqué.

- « … oui j’ai un peu foutu le bordel… Mais en même temps ils l’ont cherché. Cette unité de templiers a torturé et tué une veille apostate qui vivait dans la région et aidait les femmes à accoucher dans les villages les plus reculés des Marches…. Il fallait qu’ils paient…. Mais tu as raison autant s’en aller. »

Je m’écartais des cadavres et un mouvement dans mon sac attira mon attention, Pounce avait finit sa sieste et sortit la tête de mon sac avec intérêt, visiblement le combat ne l’avait pas beaucoup diverti mais il reniflait l’air avec bonhomie. Glissant comme de l’eau hors de la besace, il se réceptionna gracieusement sur le sol alors que Hawke me prenait en otage avec son histoire de coq.

- « Je me suis fait discret les deux premières années, je me suis caché, j’ai repris mon nom de baptême… J’ai gagné ma vie en tant que guérisseur itinérant. Et puis les cercles ont voté la dissolution, la guerre a commencé et je n’ai pas pu rester sur la touche…. C’est nous qui avons déclenché tout ça, Hawke, et je pense toujours que c’était la seule solution pour faire avancer les choses mais je ne peux pas rester sur le banc de touche à regarder les autres se battre pour leur liberté sans rien faire. »

Je fus secoué d’un petit rire en pensant aux noms de chats que j’aurais pu donner à Hawke.

- « Et pourquoi pas Ser Barbe Noire ? Ça t’irait plutôt bien. » dis-je en ramassant Pounce qui était revenu vers moi en trottinant et qui demandait à être pris dans les bras. Je le mis sur mes épaules où il se coucha en écharpe avant de regarder Hawke avec de grands yeux interrogateurs. - « Ser Barbe noire, je vous présente Ser Pounce a Lot, le plus brave de tous les chats de Thedas ? Il a même griffé un genlock sur le nez une fois. Pas vrai Ser Pounce a Lot ? »

- « mreow » répondit joyeusement Pounce qui, content d’entendre sa Personne prononcer son nom s’était mis à lui ronronner dans les oreilles.

Je guidai Hawke à travers les bois jusqu’à une caverne dans laquelle j’avais installé un feu de camps maintenant éteint. Je le rallumai par magie et m’asseyais près du feu, me laissant lourdement tomber sur le sol avec un soupire. Pounce ne bougea pas d’un poil et frotta sa tête contre ma joue avec contentement jusqu’à ce que je lève une main pour le gratter derrière les oreilles.

- « Essentiellement mon rôle ici se résume à courir entre les différents points chauds des marches afin de secourir les mages en difficulté et de tuer les templiers qui les chassent...pas tellement différent de Kirkwall, juste beaucoup plus étendu comme champs d’action… j’espère que nous arrivons à faire une différence, mais les variables sont trop grandes, je n’ai aucune idée des forces en présence… et je n’ai pas vraiment l’impression que le nombre de templier diminue…. Je me demande d’où ils sortent…. »

je sorti de mon barda une gourde d’eau que je tendis à Hawke, c’était à peu près tout ce que je pouvais partager pour le moment. J’avais appris à chasser avec la magie, foudroyant du petit gibier ça et là mais encore fallait-il en croiser avec tout le bazar que la guerre engendrait dans la région. Parfois j’avais la chance d’être accueilli quelque part et nourri, ou bien je trouvais des campements de mages mais souvent ils n’avaient eux-même que peu de vivres.

La situation n’était pas idéale, mais elle avançait. Les mages étaient dehors à se battre pour leurs droits, et c’était déjà ça. Justice vint caresser les abords de mon esprit de sa chaleur, mon désarroi l’avait certainement atteint. J’observais les craquelures bleues qui apparurent momentanément sur ma peau. Cela devenait compliqué de cacher sa présence parfois…

- « Quelle est ta prochaine destination ? Quels lieux insolites pars-tu découvrir ? »
[Flashback] [SMJ - PV Anders] Keep calm and be a Motherhawke. Latest?cb=20150523145513



Anders s'exprime en #cccccc
Justice s'exprime en #ccffff
Vengeance s'exprime en #9999ff

Voir le profil de l'utilisateur
Garrett Hawke
Aimant à ennuis
- Civils -
Messages : 53
Dim 21 Avr - 17:45



Keep calm and be a Motherhawke



“Heureusement que toutes mes disputes avec Carver et Bethany ne se finissait pas comme ça. Cela étant je ne pense pas qu’ils aient réellement voulu me tuer… Enfin je crois ?”


Sûr que les combats entre Mages et Templiers dépassaient de loin la relation entre un frère aîné et les plus jeunes. C’est pour cela qu’il laissait le sujet en suspens sans insister, les disputes d’enfants ou leurs taquineries… ne finissaient clairement pas de la même façon qu’un combat à mort. Peut-être que rendre les Templiers infirmes ou inaptes au combat aurait pu suffir à les empêcher de nuir, voire même être une punition plus terrible que celle d’une mort brusque. S’ils avaient rejoint le Créateur, au moins ils pourraient lui dire d’aller se faire voir. Aussi efficace qu’une blague bien placée, un passager clandestin fit son apparition alors qu’il venait de raconter son histoire de coq.


Bien sûr qu’Anders ne se baladait pas seul, oui bon il l’était jamais vraiment, mais là une présence physique, un chat roux. Non pas exactement un chat mais LE chat roux ! Ce chat aurait pu être aussi célèbre que lui, si, si. Qui avait passé un tant soit peu de temps avec le mage, avait forcément entendu parler de ce chat. Il faillit lui dire que les présentations étaient inutiles, mais il ronronnait déjà de fierté et d’affection. Hawke étouffa son rire en apprenant quel nom de chat il lui aurait donné… Ah… Ser Barbe Noire, et ça lui plaisait, mais ça hors de question qu’il lui dise parce que ça remettrait en cause l’aptitude douteuse du blond à nommer les animaux… Après cela même les Mabari seraient perdus !


Donc il ne l’admettrait jamais, mais le garderait en tête, le jour où il voudrait s’en servir, et comme pour l’instant il n’y avait qu’Anders qui connaissait ce nom… Et bien ce serait un code. S’il s’en souvenait le moment voulu. Il afficha un air sceptique juste pour appuyer sa remarque précédente sur les noms douteux avant de grommeler mollement pour protester, signe que cela ne lui déplaisait pas tant que cela.

“Qu’est-ce que je disais… Fais gaffe tu commences à radoter ou alors tu pensais que je ne t’écoutais pas quand tu m’a raconté les prouesses de Ser Pounce. Au moins je peux faire sa connaissance maintenant.” Il se tourna vers le chat tout en lui tendant sa main pour qu’il puisse le sentir. “Tu sais qu’il n’y en avait que pour toi à Kirkwall ? Oui bon Anders a bien cajoler d’autres chats quelques fois, mais sache qu’il ne t’a jamais trompé avec la race canine, et même si je sens le mabari, je n’en suis pas un. Je suis Féreldien mais la plupart des gens pensent que c’est la même chose.”



Il ne fit pas mention de Fenris, bien que les loups fassent partie de la race canine, cependant, il n’était pas certain que le mage apprécie la référence. D’ailleurs il se demandait comment Fenris et Varric ne l’avait pas déjà trouvé, vu comme il n’était pas discret. Sans chercher, Hawke était tombé par hasard sur lui… Il espérait que rien ne leur soit arrivé en cours de route. Mais vraiment Anders n’avait fait aucun effort pour se dissimuler dans le conflit actuel. Alors il se demandait ce qui retenait ses deux amis. Et lui se retrouvait à demander la permission à Ser Pounce de le gratouiller derrière les oreilles, c’est de cette manière qu’il apprit pourquoi Anders n’avait pas été si repérable auparavant. La vie qu’il avait mené jusqu’à l’éclatement de ce conflit.



Une ombre fugitive passa dans ses yeux à l’évocation de cette fichue responsabilité, son sourire s’estompa alors qu’il hochait gravement de la tête. Essayant de se distraire de l’emploi dérangeant du “nous”, en agitant ses doigts de bûcheron sous le museau de Ser Pounce. Il avait failli manquer ce “nous”, au début il avait même pensé qu’il parlait de lui et de Hawke, avant de saisir l’entièreté de ce “nous”. Il était possible qu’Anders ait déjà fait cela par le passé, mais il n’avait pas prêté attention. A cause de l’explosion de la Chantrie, peut-être qu’il notait ce genre de différence maintenant. Il glissa un regard circonspect vers son “ami”. Ander avait l’air présent malgré tout, où était-ce une façade ? Hawke ne lui avait donné aucune raison d’agir ainsi… Il soupira, à anticiper les motivations du blond, ne lui apportait pas le même réconfort et la même complicité qu’ils avaient partagé par le passé. Bien sûr ils avaient eu leurs désaccords, mais là c’était différent.



“Tu n’as jamais été du genre à rester les bras croisés sans rien faire de toute façon. Cela aurait été le comble de l’ironie, qu’après Kirkwall tu ailles te terrer dans un coin. De plus, je suppose que Justice ne t’aurait laissé aucun répit…”
Il reprit sur un ton plus léger en se remémorant des souvenirs. “Il ne te laissait même pas prendre de cuite !” Quand Anders lui tendit sa gourde, il poussa un cri de satisfaction et d’indignation. “Tu vois qu’est-ce que je disais ?! On ne va pas fêter nos retrouvailles comme ça !”


Arrivés à la caverne, il s’asseya et s’empressa de sortir une bouteille contenant un liquide doré, qu’il semblait avoir gardée pour une occasion spéciale. “C’est-ce qu’il nous faut, et non… Tu ne veux pas savoir ce qu’il y a dedans. Mais pas de boire sans avoir mangé un peu avant, c’est bien beau d’être épris de Justice, mais sans rien sur les os, tu tiendras pas longtemps. J’ai de quoi faire de mon côté alors ne te prive pas.” C’était plus facile de repartir en mode “motherhawke”, il sortit de son sac de voyage quelques fruits, de la viande sechée, qu’il lui offrit, avec un regard ne souffrant d’aucune protestation. Le regard de Léandra quand le blond venait manger au manoir familial.


Il avait vraiment le sentiment de replonger des années en arrière, ce n’était pas la première fois qu’ils avaient ce genre d’échange, ou qu’ils campaient en pleine nature. L’entendre dire que l’explosion de la Chantrie avait permis de faire bouger les choses, lui rappelait que les circonstances actuelles les séparaient. Toutefois, il avait compris qu’il ne servirait à rien de partir sur ce sujet, et parce qu’il était trop sobre pour cela, et parce qu’il laissait cela à Fenris. Il sonnerait l’alerte, le jour où ces deux-là cesseraient de se disputer pour un oui ou pour un non… Même s’il y avait peu de chances pour que cela arrive désormais. Il devrait écrire à Varric sur sa rencontre avec Anders, histoire qu’il le retrouve avant Fenris et que ce dernier n’accomplisse sa mission d’exécuteur.


“Alors comme ça tu as repris ton nom de baptême, avant même de me l’avoir donné ? Dire que des étrangers ont connu ton nom avant moi…” Ce discours avait tout du “je suis ta mère quand même.” Il posa une main sur son coeur faisant mine de souffrir atrocement.

“Regarde je souffre tellement que j’en suffoque…" Il feignit la crise cardiaque, roulant des yeux et vacillant sur ses fesses, avec exagération bien évidemment. Et puis un éclair de lucidité lui rappela que le mage maîtrisait la magie de la foudre et qu’il pourrait être tenté de le remettre de sa crise avec quelques chocs. Il l’avait déjà vu faire, avec un patient en particulier, ou bien s’agissait-il d’une blague entre eux ?


“D’accord je plaisantais! Je suis vivant ! Et je peux même te dire d’où ils sortent tous ces Templiers ! A ce rythme, ils ne peuvent venir que d’un endroit…” Il pointa le ciel du doigt. “La preuve  que même le Créateur a besoin d’évacuer la connerie. Il a du avoir une sérieuse indigestion…”


Il sortit quelques douceurs de son sac, et les lui présenta avant de suspendre son geste à l’apparition de motifs bleutés sur la peau du mage. Quoi son sens de l’humour ne plaisait toujours pas à Justice ?


“Toujours aussi rabat-joie… Elle était pas si mauvaise en plus ! Avant de critiquer les blagues de quelqu’un sans avoir de sens de l’humour soi-même, on dit bonjour, c’est la moindre des choses ! Et ça ne veut pas dire que j’ai envie qu’il le fasse hein ! Quand je te vois comme ça, je me demande comment tu es parvenu à faire le mort pendant si longtemps, ou si ce changement est récent…”


Il acheva sa remarque sur un ton moins crispé, en vérité l’inquiétude revenait plus forte, ainsi que le sentiment de perte. Il avait choisi d’épargner Anders en échange d’une autre vie, sa soeur. Mais s’il n’existait plus qu’en surface servant à dissimuler une autre entité bien plus dangereuse… Peut-être qu’il aurait du le tuer… Raaah voilà qu’il virait Fenris, juste parce qu’il craignait d’affronter la réalité de la perte d’un ami.


“Y a un protocole pour éviter que je ne me fasse descendre à la minute où je serai considéré comme une menace sans raison que celle de Justice ? Simplement pour me préparer à l’éventualité.” Il ne pouvait s’empêcher d’être amer, il restait persuadé que sans Justice, son ami ne serait pas allé aussi loin dans ses sombres projets. Il ouvrit la bouteille pour ensuite la lui tendre non sans se mettre à rire avec ironie.

“Je suis dans un lieu insolite, en compagnie insolite, beaucoup d’insolite pour trouver une nouvelle destination si vite, mais si tu as des idées je suis preneur.”

[Flashback] [SMJ - PV Anders] Keep calm and be a Motherhawke. Latest?cb=20150523145513


Voir le profil de l'utilisateur
Anders
Ennemi public n°1
- Mages Libertaires -
Messages : 403
Sam 27 Avr - 17:58




Keep calm and be a Motherhawke



Hawke ne prenait jamais rien au sérieux, ce n’était pas nouveau et ça n’avait pas vraiment d’importance non plus. Quand vient la question sur son nom de baptême, il haussa les épaules.

J’esquissai un petit rire en le voyant parler à mon chat. Non en fait je ne pensais pas qu’il m’écoutait, pour être honnête je ne pensais pas que qui que ce soit m’écoutait vraiment. Quand je parlais des mages, de ses patients, de chats… Quelque part au fond de sa tête il y avait toujours cette impression de parler dans le vide. Je savais que c’était d’avantage à cause de lui même que des gens qui l’entouraient, cette impression. Mais je n’arrivais pas à s’en défaire, j’étais donc généralement surpris quand quelqu’un se souvenait de choses triviales que j’avais pu dire.

Pounce vint tranquillement sentir la main du barbu et se frotta à lui en ronronnant bruyamment. Il n’avait pas l’air tres intéressé par les nouvelles mais en tout cas les grattouilles, elles, trouvaient leur public.


- « Rester sans rien faire n’a pas été une option depuis presque dix ans maintenant... » Dis-je avec un petit rire fatigué. « J’ai Justice la Vertu qui insiste pour utiliser chaque parcelle de mon énergie tous les jours… Et il ne me laisse toujours pas boire d’alcool. »

Je ne savais pas ce qu’il y avait dans cette gourde mais j’avais suffisamment connu Oghren pour apprendre qu’on ne boit pas un liquide dont on ignore l’origine si on ne peut pas l’identifier. Enfin, de toute façon Justice refusait de me laisser boire quelque chose de plus fort que du cidre. Il me laissait parfois boire de la bière à condition que l’eau de l’endroit où nous logions ne soit pas potable, et autant dire que c’était relativement rare.

J’acceptai néanmoins la nourriture, je n’avais aucune raison de refuser de me nourrir, au contraire. Mâchonnant la viande séchée avec reconnaissance, je l’écoutai parler avec plus ou moins de concentration. Maintenant que j’avais de la nourriture à disposition mon corps me rappelait les negligences que je lui faisais subir. Je me sentais fatigué, j’avais faim. Pounce vint se loger sur mes genoux et je lui donnais un petit bout de viande qu’il machônna avec contentement.

- « Je ne pouvais pas quitter Kirkwall en disant partout que je m’appelle Anders… je ne voulais prendre un prénom dont je risquais de ne pas me souvenir à un moment crucial mais…. C’était bizarre pour être honnête… Personne ne m’avait appelé comme ça depuis mes douze ans à part Karl… ça été compliqué de se le réapproprier et pour être honnête je ne suis pas certain que j’y sois arrivé… Je réponds quand on m’appelle Wilhelm ou juste Will mais c’est plus une habitude que j’ai prise qu’autre chose... »

J’avais baissé les yeux en parlant j’en avais conscience. Mais c’était toujours compliqué de parler de ce sujet. Hawke cependant était un peu comme de la famille, il méritait au moins que je fasse l’effort d’essayer. Son cinéma me fit quand même sourire.

- « C’est … amusant de voir que finalement le nom qui m’a été donné comme une moquerie des templiers est finalement devenu plus familier que mon vrai nom… J’ai du mal à ne pas me retourner quand on m’appelle Anders… ça m’a valu quelques ennuis avec d’anciens templiers de Kinloch… J’étais assez surpris qu’il me reconnaissent. Et ils sortent des cercles d’orlais et de ferelden, et de toutes les chantries de la région. »

Je décidai de lever le doute sur l’intervention de Justice.

- «Ce n’est pas ta faute, nos connexions sont de plus en plus difficiles à cacher, je brille pour un oui ou pour un nom…. j’imagine que c’est dû à mon état de faiblesse, où aux années de possession… surement un peu des deux… il venait simplement m’offrir du réconfort et ça … s’est vu… Pour ce qui est des protocoles, il n’y a pas grand-chose à faire, de toute façon les deux camps sont sur les nerfss et attaquent tout ce qui bouge et qui n’est pas des leurs… Si tu veux éviter de te faire taper dessus il va falloir quitter la région. »

Je souris à nouveau.

- « C’est bon de te revoir, mais je ne suis pas certain que tu veuilles rester trop longtemps autour de moi, que ce soit pour les descentes de templier ou pour attendre que l’Appel ou Justice me détruise…. Je vais faire ce que je peux ici et on verra si je survis à la guerre civile, je serai peut-être de meilleure compagnie lorsque les choses se seront calmées. »

- « Quelle est ta prochaine destination ? Quels lieux insolites pars-tu découvrir ? »
[Flashback] [SMJ - PV Anders] Keep calm and be a Motherhawke. Latest?cb=20150523145513



Anders s'exprime en #cccccc
Justice s'exprime en #ccffff
Vengeance s'exprime en #9999ff

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

[Flashback] [SMJ - PV Anders] Keep calm and be a Motherhawke.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Résolu] Remand sur un Flashback
» (#1) JEU RP ▬ the calm before the storm
» [Résolu] Talrand & Flashback, Rebound, Copy, Storm et autres...
» [Flashback] Mêlés dans le Deuil
» Retour de Ghent : Report

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Marches Solitaires-
Sauter vers: