en haut du forum
en bas du forum



Le Chant du Hahl (PV Kytha)

Argonia Coutray
Barde
- Les Amis de Jenny la Rousse -
Messages : 38
Jeu 2 Mai - 22:54

Le Chant du Hahl


Le temps était au beau fixe, le soleil filtrant à travers les feuillages des immenses arbres, et un léger vent soufflant dans un murmure divin dans la forêt. Cet endroit était... étrange... Les arbres immenses, cette contrée sauvage... il y avait une présence que même moi, en tant qu'elfe des cités, je pouvais ressentir avec émotions. Marchant depuis des jours après le dernier bastion humain, j'avais décidé d'aller dans cette contrée dont m'avait parlé Lathbora. Une place qui avait une grande importance pour les Dalatiens, les arbres représentant un passé glorieux et pourtant si triste. J'avais décidé de m'y aventurer pour deux raisons. La première, celle du devoir. En effet, quelques semaines plus tôt j'avais reçu une demande des Amis de Jenny pour enquêter sur un domaine dans lequel des serviteurs semblaient disparaitre. Je n'étais pas encore arrivée à ma destination, et avait décidé de faire un petit détour pour ma deuxième raison.

Lathbora m'avait donné espoir que tous les dalatiens n'étaient pas comme ceux que j'avais rencontrés avant. Peut être, avec un peu d'espoir, certains seraient plus enclins à me parler de leur coutumes, de leurs chansons, de leurs histoires. Même si ce n'était pas mon histoire, pas celle que je considérais comme étant celle de "mon" peuple, je trouvais le passé toujours intéressant à chanter et à imaginer. L'imagination était la clé de mon inspiration, et je voulais trouver de nouvelles mélodies, de nouvelles couleurs et émotions. La forêt répondait déjà à mes espérances, le calme des lieux, les bruits et les senteurs me donnant une nouvelle fraicheur de penser. Dans mes habits de barde des routes, ma cithare bien accroché sur le dos et ma sacoche sur mes hanches, je suivais un chemin balisé, chantonnant quelques chansons de tavernes célébrant le printemps et le renouveau. Mes yeux pétillants et rieurs regardaient autour avec curiosité, un sourire ne pouvant s'effacer de mon visage. Je me sentais bien ici, en paix et... étrangement euphorique. Le changement de la ville devait me faire du bien après tout. J'avais entendu aprlé à la dernière auberge qu'une bande de Dalatien vivaient dans ce coin de la forêt, mais qu'il fallait également faire attention aux Hommes Libre et à quelques templiers rouges. Il m'arrivait donc, parfois, de quitter les sentiers battus pour me fondre dans le décor. Bien que d'une chevelure rousse flamboyante, je savais tout de même marcher avec discrétion et observer, écouter, me cacher même. Parfois il m'était arrivé de devoir vite me dissimuler derrière un rocher, entendant des pas. Tout cela pour voir des hommes en armure passer. Clairement, c'était douteux. Il fallait que je reste sur mes gardes...

Je partais un peu plus loin dans les bois, pour finir par cet après-midi par m'enfoncer dans un bosquet. Il n'y avait rien aux alentours, à part quelques cochards, des papillons et le chant des oiseaux. La rivière qui coulait était très claire et le bruit apaisant, ses abords de gravier donnant de jolis reflets gris et argentés. Je regardais autour, me demandant si je pouvais faire une halte. L'emplacement n'était pas mal, il fallait simplement que je me mette à un endroit légèrement en retrait, surplombant si possible les lieux sans pouvoir me faire surprendre par derrière ou sur les flancs. Pourquoi autant de précaution ? Parce que j'avais envie de jouer de la musique, de chanter ce que je ressentais d'apaisant ici même. Et faire du bruit, c'est également attirer des ennuis. Je regardais le petit cirque entourant la courbe d'eau, et décidais de m'installer sur un petit surplomb, légèrement cachée par des feuilles d'arbustes. Avec souplesse, je m'asseyais en tailleur et faisais glisser la cythare de mon dos. Je la mettais sur mes genoux, faisant glisser mes doigts fin sur les cordes pour en entendre le tintement. C'est bon, elles ne se sont pas désaccordées. Je souriais, mes yeux brillant d'excitation. Je ressentais toujours ce petit picotement, ces chatouilles dans la gorge quand j'allais chanter. Je prenais en main mon instrument, fermais un instant les yeux pour écouter et trouver la bonne mélodie. Je me lançais alors, pinçant les cordes pour laisser sonner un son clair et mélodieux, frais comme cette forêt et pourtant, vivant. Je laissais ainsi mes doigts glisser sur l'instrument pour improviser une mélodie, aussi coulante et imprévisible que l'eau de la rivière. Et pourtant, toute aussi apaisante. Cela dure quelques minutes, puis enfin je me mis à chanter. Une voix douce, légère, racontant l'une de ces balades célébrant le renouveau et la vie qui s'écoule. Je souriais, appréciant ce que ma voix véhiculait, me concentrant sur ce que je ressentais, ce que je voyais dans cette forêt. La lumière qui palpite entre les branches des arbres endormis, l'herbe qui valse sous les coups de vent, un cochard qui sautille avec curiosité avant de s'enfuir au loin... L'eau, qui serpente au long de cette rivière, selon les aléas d'un cerf qui vient boire pour le perturber, une noisette qui tombe dans l'onde, ou les bottes d'un...

Je me figeais d'un coup, arrêtant de jouer et de chanter. Il y avait quelqu'un. Du moins, pas dans mon champs de vision, quelqu'un que j'avais entendu. Pas de panique... cela n'était pas forcément un ennemi... non ? J'étais dans une situation où je pouvais encore fuir, et je n'entendais plus de pas lourd. Ca ne devait pas être les hommes en armure de plus tôt. Tentant le tout pour le tout, on ne sait jamais, je me risquais à parler à voix haute, d'une voix claire et chaleureuse, souriant malgré l'inquiétude qui pouvait me prendre.

" ... Bonjour ? "  

J'espérais que personne ne réponde. Mais en même temps, si personne ne répond et que l'on m'attaque quand même.... Fait chier...



Voir le profil de l'utilisateur
Le Chant du Hahl (PV Kytha)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Tome I]: Le chant du guerrier.
» [BIONICLE] votre méchant de l'Air preferé
» Le Grand méchant Lude, votre partenaire ludique
» [Bionicle] Votre "méchant" préféré
» [Question] Chant de sagesse et tison enflammé [Résolu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Tombes Émeraudes-
Sauter vers: