en haut du forum
en bas du forum



[Mission] Son Guide, son Bouclier |TERMINÉ|

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4
avatar
Assassin fugitif
- Mercenaire -
Messages : 314
Emploi/loisirs : Assassin
Mer 5 Sep - 23:47
Mission: Son guide, son bouclier



Il fallait bien qu’ils reviennent vers les survivants, n’était-ce que pour retrouver la mage. Il testa sa cheville mais le regretta immédiatement. La chaire ouverte dans laquelle entrait le sable et le sel le fit affreusement souffrir. Il esquissa une grimace douloureuse mais aucun cri ne sortit. Récupérant sa dague et la remettant au fourreau, il prit ensuite son couteau le plus aiguisé, le glissa entre le cuir et la peau et ouvrit d’avantage sa botte, jusqu’à ce qu’il puisse entrevoir la blessure. Au moins c’était tranché net, si la mage avait des talents de guérisseuse ce serait facile à gérer. Il faillait encore qu’il lui reste de la manaa cela dit.

L’elfe fit un geste à l’Alvar signifiant de lui donner un instant. Il se pencha pour saisit sa gourde à sa ceinture et en fit couler l’eau douce qu’elle contenait avec un grognement. Il tira la manche de sa tunique et celle de la chemise qu’il portait en dessous, déchira cette dernière qui avait été épargnée par le sable et glissa l’étoffe dans sa botte pour se protéger. Ensuite seulement il tendit le bras vers Itta et se releva sur un pied.

- « Je te remercie. Mon nom est Zevran, au fait. Merci de t’être joint à la bataille malgré le résultat… »

Il passa un bras autour du cou de la jeune femme et se trouva soulagé de ne pas avoir à s’accrocher à une géante pour une fois, il avait du mal à se tenir à elle. Il jura en Antivan en espérant que cela passerait pour une façon de gérer la douleur et clopina à ses côtés comme il put. En avançant il jeta tout de même un regard à l’homme qu’il venait de tuer et repensa à Allegra. Sa poitrine se compressa d’une étrange manière mais une respiration profonde dénoua la situation. Allegra était en sécurité. Allegra était dans un clan Dalatien quelque part en Thédas, cachée des yeux du monde, elle avait des amis, une famille, elle devait sûrement chasser à cette heure de la journée…

Il repoussa Allegra à l’arrière de ses pensées lorsque quelque chose bougea au loin dans son champs de vision. A quelques dizaines de mètres, le compagnon de la mage venait vers eux. Ils continuèrent d’avancer et le rejoignirent péniblement.

- « La mage qui était avec toi ? Elle est toujours sur la plage ? Est ce que tu peux nous mener à elle ? »



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mage de soin
- Inquisition -
Messages : 253
Emploi/loisirs : Mage de soin
Sam 8 Sep - 20:53
Mission: Son guide, son bouclier



D’un pas rapide mais régulier, Edwin progressait au travers de cet environnement si tumultueux dans un calme et une indifférence surnaturelle. Il se contentait de contourner certains débris qui lui bloquaient le chemin sans y prêter plus attention, ne tournant même pas la tête quand il entendit les éclats de voix à quelques mètres sur sa gauche, à l’endroit où la proue s’était effondrée il y a seulement quelques instants de cela.

La souffrance, les blessés et les morts étaient autant de figures lointaines, simples mirages dans le monde onirique au sein duquel il évoluait. Tout semblait inconsistant et flou dans son esprit embrumé, si irréel, pareil à un rêve, si bien qu’il était difficile d’y prêter une quelconque attention.

Une seule chose parvenait à le guider dans cette vaste nébuleuse : retrouver l’elfe qu’il avait eu le temps d’apercevoir avec Lynne avant que celle-ci ne lui oemande d’aider les villageois à transporter les blessés. Son ordre agissait tel un phare qui lui donnait une raison, un but dans ce vaste non-sens qui l’entourait, lui offrant un semblant de volonté là où il n’en possédait plus.
Ses pas le guidèrent jusqu’à la plage, où il aperçu deux figures debout qui se détachaient du reste. Il reconnu de loin la longue chevelure blonde de l’elfe qu’il avait rencontré auparavant, accompagné d’une jeune femme qui ressemblait à la description que lui avait fournis sa compagne.

En quelques instants, Edwin rejoignit le duo qui avançait péniblement vers lui. L’humaine faisait de son mieux pour aider la progression de l’elfe claudiquant, qui aborda immédiatement l’Apaisé dès qu’il fut suffisamment proche.

« La mage qui était avec toi ? Elle est toujours sur la plage ? Est ce que tu peux nous mener à elle ? »

« Elle m’a demandé de voir ce qu’il était advenu de vous. » annonça-t-il d’un calme parfait qui coïncidait peu avec l’atmosphère tourmentée qu’avait insufflé le désastre de ce bâteau échoué.  « Je peux vous amener jusqu’à elle, elle n’est pas très loin. »

Edwin jeta un coup d’œil méthodique à la blessure du blond, constatant par lui-même le bandage improvisé qu’il s’était attaché en attendant de trouver mieux.

Par soucis de mener à bien son nouvel objectif avec efficacité, sans demander une quelconque autorisation au préalable, il contourna l’homme pour prendre son bras et le placer autour de son cou, à la manière de sa voisine.

« Ce sera plus rapide si je vous aide. »

C’est sur ces simples paroles qu’il aida les deux compères à retrouver le chemin du camp.

***

La magie de création faisait enfin part de ses merveilles. Le saignement de la prêtresse Kiara avait finalement cessé, au prix de quelques efforts supplémentaires de la part de la guérisseuse qui souffla doucement. Indifférente face au sang qui s’écoulait de ses bras nus encore blessés par les éraflures des clous, elle reposa son bâton à ses cotés avant de passer sa paume sur ses propres blessures d’un geste négligé, leur insufflant une légère régénération suffisante pour stopper l’écoulement du sang.
Elle se pencha finalement sur sa patiente, passant certaines de ses mèches brunes qui s’étaient détachées de sa tresse derrière ses oreilles. Si cette blessure ci était guérie, il était tout de même nécessaire de s’enquérir de l’état de la jeune femme.

« Est-ce que ça va aller ? Comment vous sentez-vous ? »

Peut-être avait-elle omis des blessures internes, aussi était-il important de s’appuyer sur le ressentis de la victime. Elle reprit finalement pour vérifier son état mental, car les blessures à la tête étaient rarement sans conséquences sur les capacités mentales de ce type de blessés.

« Vous rappelez vous de qui vous êtes ? De ce que vous faisiez dans ce bâteau ? »

Lynne observait la rouquine tandis qu’elle lui répondait, une jeune villageoise non loin d’elle la rejoignant finalement pour l’assister dans des soins plus secondaires– couvrir, réchauffer, réhydrater la malheureuse entre autres.
Bientôt, en relevant la tête, elle aperçut au loin trois figures familières s’avancer vers elle. Quand elle se fut assurée que la prêtresse était dans un état stable, ils étaient déjà parvenus à la rejoindre.

La mage de soin se releva en laissant Kiara aux mains attentives de la jeune femme pour aller accueillir le trio, prenant d’abord son bâton avec elle au préalable. Sans perdre de temps, elle vint à leur rencontre tandis que le duo aidait l’elfe à s’asseoir non loin de sa précédente patiente.

« Mais que vous est-il arrivé ? Que s'est-il passé ? »

Lynne vint s’agenouiller à ses cotés, regardant alternativement les deux individus pour constater leur état physique et attentive à la réponse qu’ils allaient lui fournir. Edwin, quant à lui, observait le trio sans mot dire.



#99ccff


(PNJ) Edwin Nachtigall : Un jeune homme d'une trentaine d'années au regard absent. Il s'exprime sur un ton à la fois monocorde et neutre. Un bandeau masque habituellement sa marque d'Apaisé.

Edwin s'exprime en #ccffff

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Augure Alvar
- Civils -
Messages : 48
Mer 19 Sep - 23:52

   Zevran & Lynne Lenhardt

Reinigung
Façonné comme un golem

   

Les doigts de l'alvare se refermèrent en prise sûre, sur l'avant bras de l'elfe. Iel le redressa d'un geste ferme, en même temps que se faisait entendre sa réponse. Concise. Direct. A l'image d'un peuple, que la nature ardu, avait délesté de ces astragales. Seul l'essentiel avait valeur à quitter leur lèvre.
- Je n'aurais pas dû participer à ce combat. C'était un acte inconsidéré. Une pulsion juvénile. Une impudence indigne de l'Augura. Et si vous n'aviez pas été là... je l'aurais payé de ma vie, Zevran.
D'une lenteur délibéré, iel laissa ce nom s'étirer sur ses lèvres. Marquant, gravant chaque syllabe dans cette mémoire qui lui faudrait étendre par delà son existence. Les noms étaient précieux. Des syllabe empruntes d’une force. D’une magie. D'une identité. Des mots que l'on prononçait devant les dieux’ pour en préserver leur porteur. Itta n'oublierait pas cette dette là. L'elfe serait dans ses prières ce soir.
-Je me nomme Itta, et je vous suis reconnaissante de m'avoir épargné la honte, de mourir ainsi. Les dieux ne pardonnent pas la bêtise.
Iel accompagna alors Zevran dans son mouvement, s'efforçant de réduire sa pesanteur sur sa propre blessure. Le poids de l'elfe lui pesait sur le corps. Raviveur de la douleur qui en-cloisonnait son épaule déboîté. De contusion et de sang, leur deux corps disjoint lui imposait le fardeaux de son inconscience; un poids qu'elle acceptait de porter. Un poids qui lui semblait moins lourd que sa culpabilité naissante. Le goût du sang. L'appel du combat. Ce désir fiévreux, d'inscrire sa propre épopée, dans la mémoire ancestrale, avaient prévalue sur son devoir. L'arrogance avait guidé son geste. Et si l'orgueil était le pêché originel des alvars, iel ne se lpardonnerait pourtant pas cet écart moral. Alors itta scella ses lèvres, à ses gémissement de douleurs et referma son bras autour de l'elfe. En l'attirant contre iel, iel espérait réajuster le poids de son corps, vers sa hanche plutôt que sa nuque. La douleur s'en atténuerait peu. Iel ne se faisait pas d'illusion. Les prochains pas lui serait pénible. Acceptant ce juste retour de châtiment, iel entreprit de marcher jusqu'à la silhouette qui s'avançait.

Un pas.

Puis un autre.

Un pas.

Puis un autre.

Pour ne relever les yeux de ses pas, qu'une fois l'homme parvenu à leur hauteur. Quelque chose semblait lui manquer. Son timbre dénué d'émotionnel la faisait tressaillir. Une absence, qui rendait son calme trop profond. Porteur d'une malédiction. D'un secret. Ou d'une illumination. Les possibilité était une multiplicité qu'iel ne parvenait à trancher. Il était une figure, dont l'étrangeté n'avait de similitude dans sa tribu. L'alvar le laissa pourtant prendre les choses en main. Iel n'en doutait pas : ses directives lui avaient été soufflé par la thaumaturge. Une mage qu'elle n'avait qu'entraperçu, mais dont les soins leur serait nécessaire.

-Nous te suivons., souffla simplement Itta, avec reconnaissance. Iel laissa alors l'apaisée, prendre sa part de charges, dans un soulagement qui se lut sur ses traits. Ainsi soutenu de leur deux forces, le corps de l'elfe lui pesait moins. Et c'est en clopinant que la jeune Augure se laissa entraîné vers sa consœurs.

Le campement était semblable à la misère humaine qui avait frappé la plage. Emprunt du sang et de la peur, des survivants. Un recueil de tristesse et de deuil, cloisonné hâtivement en un espace qui se voulait serein mais où résonnait pourtant la lourdeur des morts et disparus. Une structure primitive qui n'était pas faites pour perdurer. Mais un structure pourtant donné un système organisationnel, dont la mage semblait le coeur. La débâcle apparente était une illusion qui se rompait dès lors que le regard se posait sur elle. La thaumaturge. Une femme capable en pareil circonstance, d'instaurer de l'ordre. De tendre les désœuvrés en une force, tendu et mis au service des blessés. Cela forçait le respect. Un respect qui se ressentit dans le ton qu'adoptant Itta en lui répondant.
- Nous sommes venu à la rencontre des assassins. Le combat nous fut rudes. Probablement autant qu'a dû l'être la mise en place de votre camps. Vous avez fait merveille. Nous aurions besoin de soin, ... si vous l'acceptez?
   
AVENGEDINCHAINS
   



L'âme d'un peuple est dans sa mémoire.


ITTA : # Powderblue
ARLATH : # Burlywood


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 428
Mar 25 Sep - 19:06
Mission: Son guide, son bouclier

La prêtresse mit de longues minutes à donner le moindre la moindre réponse ou le moindre signe d'émotion, et si Lynne n'avait pas appris sa fonction plus tôt elle aurait pu aisément la méprendre pour une Apaisée. Son corps était malmené par la fatigue et la faim, et la constellation de tâches de rousseur sur ses joues tranchait d'autant plus avec sa peau pâle comme un linge. Son visage était inexpressif et confus, une ardoise effacée par le choc du réveil et la perte, qui retombaient sur son esprit comme le brouillard s'enfuit après la tempête.
Lorsque Lynne l'interrogea directement la rouquine sursauta, ses yeux reprenant tout à coup la vivacité qui leur était propre. Son corps lui demeurait lourd et muet, comme si parler lui demandait des forces qu'elle n'avait plus. Ses sourcils se froncèrent tels deux serpents, ses méninges s’emboîtant péniblement dans un amas d'engrenages mal huilés. Sa bouche s'ouvrit une première fois, mais se referma aussitôt, les mots semblant n'avoir aucun sens, aucun poids. Finalement le premier mot franchissant ses lèvres sèches ne fut pas une réponse à la question qui lui avait été posée.

« Merci. »

C'était à peine audible, mais c'était là, quoi que cela puisse bien signifier au milieu de ce chaos de vies perdues. Un des villageois lui tendit alors une gourde d'eau et Kiara but trop vite, ce qui lui valut de s'étouffer sans grâce aucune, mais cela ne l'empêcha pas de boire encore. Finalement elle tendit le contenu à moitié plein à Lynne, répondant à ses premières questions de la même manière, toujours hésitante mais plus claire. Est-ce que ça irait ?

« Je ne sais pas. »

Ce n'était peut-être pas ce que la mage souhaitait entendre et cela ne l'avancerait sans doute pas, mais c'était là la sincérité brutale de quelqu'un qui venait de tout perdre, ses biens et ses gens soit avalés par la mer, soit ensevelis sous les décombres,... sous une icône dont la grandeur les dépassait tous. La jeune femme frissonna des pieds à la tête et porta une main maladroite à sa tempe, maintenant d'apparence presque guérie grâce à l'intervention de Lynne.

« Je suis Kiara Edelweiss, missionnaire de la Chantrie à Kirkwall, de retour à ma Férelden natale pour la première fois depuis deux ans... bien que ce soit de la plus tragique des façons. Je vous dois la vie, je ne l'oublierai pas. » Dit-elle calmement, la mémoire encore vive des risques pris pour la sauver, Killian et elle. Des sacrifices qu'elle se devait d'honorer.

Enfin lorsque la mage s'en fut s'occuper d'autres blessés ainsi qu'épauler ses deux malheureux compagnons d'infortune, la religieuse se mura à nouveau dans son silence, traversant le banc de sable d'un pas chancelant, à la recherche d'un endroit où oublier l'image horrible qui menaçait de lui faire perdre la raison. Quelque part où elle pourrait se rendre utile à son tour, quelque part où elle pourrait oublier. Le visage d'Elias l'accompagnerait pour le restant de ses jours. Elle soupira pensivement, se mettant à la recherche de Killian et des autres blessés.

« Son Guide et son Bouclier... » Les mots se perdirent entre la brume soufflée par la côte et le regard hanté de Kiara, qui observait l'océan comme si ce dernier pouvait lui rendre ce qu'il lui avait volé. Néanmoins dans sa voix éteinte et presque brisée retentissait le poids de la responsabilité et l'envie d'incarner ces saintes paroles dans l'adversité, maintenant plus que jamais auparavant. Son combat ne faisait que commencer. « Ses Racines et son Épée. »



Ceci est la conclusion d'un premier chapitre de missions. Certains seront peut-être amenés à participer à la suite, mais d'ores et déjà merci de votre participation et votre entrain !
Vous êtes maintenant libres de passer à autre chose ou de poursuivre un rp chronologiquement proche entre vous, si vous le souhaitez. Pour avoir tenu jusqu'au bout, 30 points seront versés à chaque joueur. Si vous avez des dernières questions, joignez-moi sur discord.



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

[Mission] Son Guide, son Bouclier |TERMINÉ|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 4Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4
Sujets similaires
-
» Guide barbare trombe arme/bouclier
» Mission Classique : Semaine Kangourou [Toutes plateformes]
» [Guide] Donjon bulbes et sort de capture d'ames
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [RP] Guide de l'Eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Côte Orageuse-
Sauter vers: