en haut du forum
en bas du forum



[Mission] Le signe du Triomphe - Tullia, Blackwall, Wylliam

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
avatar
Templier perturbé
- Civils -
Messages : 67
Dim 2 Sep - 18:26
Le signe du triompheWylliam & Combattants

Il ignora les propos des deux nains, cela ne lui servait à rien de répliquer sous la colère. Rien qu’il ne pourrait dire les empêcheraient de se moquer de lui et de sa piètre performance à moins de leur prouver le contraire dans l’arène. Ce qu’il avait bien l’intention de faire dès les premières secondes. Il n’avait pas l’habitude de donner un spectacle aussi navrant. Il vallait mieux que ça. Il vallait mieux que des horribles moqueries.

Wylliam avança dans l’arène dès que la porte s’ouvrit pour aller prendre place avec les autres combattants pour l’annonce du deuxième tour. Pour le moment, il ne regardait plus ses adversaires. Son regard traînait vers le sol et ensuite il le relevait pour regarder vers le ciel tout en s’étirant le dos. Il devait se concentrer, parce qu’avec un voleur dans le combat, il allait devoir rester attentif à ses arrières. Le mieux serait d’affronter le voleur en premier pour le mettre hors d’état de nuire, ainsi, il pourrait avoir un combat dans les règles de l’art avec l’autre nain. Le problème c’est qu’il risquait d’avoir des moments de faiblesse face à Bereral en se concentrant seulement sur l’autre, il trouverait sûrement un moyen de venir l’attaquer dans le dos.

Cela allait être plus compliqué que prévu et ses précédentes stratégies ne fonctionneraient peut-être pas aussi bien, parce qu'il n'avait pas de renfort derrière lui. Cette habitude de foncer tête baisser demandait d'avoir quelqu'un derrière lui pour le couvrir. Il ne trouverait pas un tel allié ici, alors il devait penser différemment. Il sortit son épée de son fourreau avant le début pour être prêt. La longueur de sa lame allait tenir le voleur à l'écart, du moment qu'il avait toujours un oeil sur lui.

Il prit une grande inspiration lorsque le combat commença et il observa d’abord la réaction de ses adversaires quelques instants. Il devait s’en tenir à son premier instinct de vouloir se débarrasser du voleur. Il aurait beaucoup plus de chance par la suite. Enfin, s’il avait plus de chance que son premier combat. Il devait utiliser ses atouts naturels, sa grande force, mais aussi son importance stature face au nain. Il n’aurait qu’une chance d’attaque avant de devoir changer de position pour se retirer d’un mauvais pas.

Il compta sur ses grands pas rapides pour rejoindre son adversaire dans une vitesse étonnante pour sa stature. Il n’avait qu’une armure légère sur lui alors qu’il avait l’habitude d’en porter une lourde de Templier, alors il arrivait à bouger plus vite que ce que les gens pouvaient s’attendre d’une montagne comme lui. La différence de grandeur était aussi un point que le voleur s’attendait surement à devoir palier, il s’attendait certainement à des coups venues du ciel et pas ceux venu d’en bas de la ceinture. Dans sa course, il se jeta sur ses pieds au sol, en allant déposer son arrière train sur le sable, lui permettant ainsi de glisser jusqu’à son adversaire et de finir accroupie devant lui et lui apporter un coup sur les jambes de manière horizontale.

1. Dés pour acrobatie/surprise : Échec
2. Dés pour attaque : Réussite critique

©️  YOU_COMPLETE_MESS


I can't remember your eyes, your face

#ff0000

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 403
Dim 2 Sep - 18:26
Le membre 'Wylliam Winters' a effectué l'action suivante : Faire appel au hasard...


'Destin' :

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Garde-Commandeur d'Orlaïs
- Gardes des ombres -
Messages : 373
Dim 2 Sep - 20:18

Le Signe du Triomphe

Le chevalier ne goûta guère à mes paroles, pourtant relativement sympathiques venant de ma part. Mentionner le meurtre et taquiner sur Blackwall ne lui plut pas du tout, et je fus surprise de le voir me parler avec dureté et colère. Une froideur qui n'avait que la couleur du mépris, un regard perçant qui n'était que le reflet du rejet. Ma première réaction naturelle fut de rire et de le moquer, le regardant avec un peu plus de froideur mais un sourire de prédateur s'étirant sur mon visage charmant.

"Hooooo ~... Mais c'est qu'on s'échauffe le sang on dirait ? Si vous me traitez de bête sauvage, n'attendez pas à ce que j'obéisse et que je me taise, fu fu fu fu  ~...."

On pouvait entendre la foule acclamer de dehors, commençant à s'agiter alors que l'hôte de ce tournois annonçait les règles. Mais je n'écoutais guère. Car c'était à mon tour de lui lancer avec mépris et froideur son ignorance à la face, ainsi que son manque de flexibilité d'esprit.

"Mais je vous prierais de ne pas me défier sur la Loyauté. Ma Loyauté est celle du sang et de la vie pour la Garde, tout comme pour Blackwall. Ce que j'ai dit ce n'était pas pour l'insulter, juste déplorer sa perte momentanée. Le sang des Gardes nous lient tous au niveau suprême de la loyauté, comme des frères et des soeurs d'armes, quoi qu'il fasse il est et restera toujours un Garde. Même s'il souhaite fuir ce destin, aussi terrible soit il. Aussi ne parlez pas de choses dont vous ne connaissez rien, surtout pour les Gardes. Vous m'insultez, tout comme vous insultez Blackwall et les Gardes qui ont donné leur vie pour le peuple de Thédas contre les Enclins. J'ai peut être une langue de Vipère, mais la votre est celle de l'Ignorance."

Je le perçais de mon regard étrange, alors que les portes s'ouvraient devant nous sous l'annonce d'Elyseo et l'ovation de la foule. Je me mis à sourire, parlant de nouveau comme si de rien n'étais mais avec une menace à peine voilée.

"Dansons vous et moi, et réglons cette insulte que vous venez de faire à la Garde."

Nous avancions dans l'arène, allant nous mettre dans notre coin dédié. Se trouvait dans les gradins quelques gardes des ombres, qui à ma vue s'excitèrent et lancèrent encore plus de clameurs. Je leur répondis par un grand sourire et les saluais de la main, me promettant de leur porter honneur. Il y avait également des chevaliers qui encouragèrent leur champion. Grand bien leur en face. Me mettant face à mon adversaire, je prenais un peu de distance et marchais un peu, l'observant. Il était bien battit, musclé et sans doute véloce malgré son attirail lourd. L'épée longue était un handicap face à moi, mais son bouclier s'il était bien manié allait être un problème. Il allait également s'attendre à des coups par derrière, ce qui était son point faible. Mon seul moyen de gagner, c'était de l'épuiser, le faire jouer mon jeu et ma danse. Car il allait vraiment s'agir du danse. Eviter, contre, utiliser sa vitesse et son poids contre lui. Là étaient mes chances.

Soudain, le son du début du deuxième tour retentit. Souriant et sentant mon sang bondir dans mes veines, je dégainais mes deux dagues solides à mes hanches et me ruais vers le combat. Mes couteaux d'appoints, face à son épée et ses boucliers en face à face, ne seraient pas efficaces. Au mieux ils se briseront, au pire ils pourraient glisser et me mettre dans une situation délicate. Je courais donc à lui, et le combat commença. Ses mouvements étaient rapides pur sa carrure, ses mouvements précis et il enchaînait bien. Mais étant plus agile et rapide, je compensais mon manque de force en contrant et feintant avec autant de rapidité. Evitant le bouclier, faisant glisser la lame de son épée contre celle de mes dagues pour la dévier. Je tournais autour pour arriver à son angle mort, pour le faire bouger, le tourmenter. Heureusement pour moi, j'avais de l'endurance, le sang d'engeance dans mes veines me donnant cet avantage en plus d'une force plus prononcée. Mais elle ne pouvait être comparable à celle d'un chevalier tout en muscle. J'entendais l'ovation de la foule à nos oreilles, alors que j'enchaînais et sentais de plus en plus mon sang bouillir de désir et mes muscles se défroisser avec plaisir. Assez rapidement, un grand sourire s'affichait sur mon visage, suivit par des rires d'extases et d'amusement.

"Ha ha ha ha !"

Je prenais vraiment mon pied... Ne m'occupant pas de ce qui était autour, je dansais avec mon partenaire, prenant des risques et y échappant de peu à chaque fois. Le Chevalier méritait sa place dans ce tournoi, et je prenais vraiment plaisir à le combattre. Mais l'équilibre ne pouvait tenir indéfiniment. Le Destin doit bien à un moment frapper. Commençant à comprendre le schéma d'attaque et de défense de mon adversaire, je tentais une technique culottée. Profitant d'un de ses attaques de l'épée vers l'avant, je glissais l'une de mes dagues contre cette lame et... me retournais vivement pour glisser contre son bras. Le petit bouclier rond dans mon dos glissa également contre la lame et la garde, mon bras libre était tendu, tentant d'atteindre avec ma dague le défaut de son casque au niveau du cou. Un petit espace entre le casque et la tunique. Normalement parfait pour atteindre les vertèbres et donner un coup fatal. J'étais exposée pendant un moment sur le côté, mais son épée et son bouclier ne pouvaient m'atteindre pendant un bref instant. Un bref instant...

(jet 1 : feinte , jet 2: attaque sournoise)





* ~ Fight to the Warden Rythm ~ *





code dialogue: #cc0033

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 403
Dim 2 Sep - 20:18
Le membre 'Tullia E. Von Raijer' a effectué l'action suivante : Faire appel au hasard...


#1 'Destin' :


--------------------------------

#2 'Destin' :

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 403
Lun 3 Sep - 19:53

Le signe du triomphe


Blackwall

Askhanat fronça ses sourcils épais en le dévisageant un instant, ses lèvres s’amincirent dans une expression de colère.

- « Il acceptent les candidatures des chien-chiens de l’Inquisitrice, il faut bien de tout dans la basse cour. C’est bien dommage qu’elle ne soit pas là, ton Inquisitrice. Elle aurait peut-être fait un adversaire intéressant.» Il esquissa un sourire mauvais. « Et tu aurais pu aller pleurer dans ses jupes après ce combat, remarque elle te consolera sûrement en te laissant lui tremper ce qu’elle a sous ses jupes avec ta bave. »


Ils foulèrent le sable de l’arène lorsque leur porte s’ouvrit. Le Qunari avait nombre de supporters dans le stade, il était un challenger connu et réputé, il fit tournoyer sa lance sous le soleil. Ce geste le fit paraître encore plus grand et plus large encore. A ce stade de la compétition, les concurrents n’étaient plus impressionnés par ce genre de choses, mais le public était toujours en émoi devant les démonstrations de force ou d’adresse. Bien qu’il ne l’avouerait surement jamais, Askhanat aimait les acclamations du public.

Il se positionna face à Blackwall, son large bouclier en forme de goutte solidement soutenu par son bras et son genou, sa lance levée au niveau de son oreille, les phalanges vers le haut. Cette position était inconfortable pour la plupart des humains, elle demandait de la force, de la résistance et de l’adresse, généralement aucun guerrier ne la gardait comme position d’attente. Le Qunari n’avait l’air gêné ni par la position, ni par le poids de son arme, il attendait, patiemment que la corne retentisse, fixant Blackwall de son regard Onyx. Lorsque l’instrument résonna dans le stade il laissa volontiers l’initiative à l’humain. Le gardant à distance en piquant violemment le bouclier de l’Inquisition avec sa lance, il repoussa le guerrier avant de faire tournoyer pour le faucher en profitant de son allonge. Au pire, il frapperait suffisamment fort dans son bouclier pour le sonner, s’il parvenait à toucher l’homme caché derrière il lui briserait sans doute plusieurs côtes.

dé1> Askhanat défense [réussite critique]
dé2> Askanat Attaque  [réussite critique]



Wylliam

Au moment où la corne retentit, les deux nains se mirent en mouvement, Jerric se tourna immédiatement vers Wyll qui était le combattant le plus rapide après lui. Sa tactique porta ses fruits car il put se tenir prêt à l’attaque. Cela ne l’empêcha pas de se prendre l’épée dans les jambes avec une violence telle qu’il se retrouva fauché. Il chuta en arrière, ce qui fit manquer son attaque à Bereral qui arrivait par au dessus avec son marteau et rencontra du vide. La jambe de Jerric le faisait souffir mais elle n’avait pas l’air cassée, par chance ses protections avaient pris le plus dangereux du choc.

Le rire sifflant du Géant se fit entendre et il cria « Bien joué gamin ! » à Wyll avait de faire tournoyer son marteau dans l’autre sens et viser le bras de ce dernier avec son marteau. Il aurait sûrement beaucoup plus de mal à lever sa grande épée avec une seule main s’il ne parvenait pas à esquiver le coup.

dé3> Jerric défense contre Wyll  [réussite]
dé4> Jerric  Défense contre Bereral [Réussite Critique]
dé5> Bereral Attaque sur Jerric [Echec]
dé6> Bereral Attaque sur Wyll [Réussite]



Tullia

Arrun parut encore plus raide, si cela était toute fois possible avec sa stature. Il toisa Tullia avec un regard désintéressé et déclara :

- « Vous ne combattez pas des engeances, ici Commandant, c’est un tournoi, pas les tréfonds, il y a des règles d’honneur à respecter. Votre combat contre le l’engeance est certes honorable mais il ne vous dispense pas de vous montrer capable de retenue et de discipline. Par ailleurs, si vous en êtes incapable cela fait de vous une bien piètre guerrière. »

Une fois dans l’arène il prit position, embrassa la lame de son épée et la leva, sous les acclamations d’une foule clairsemée de tabars blancs et rouges.

- « Venez donc laver votre honneur si vous en avez un, et lavez le dans les règles pour le prouver . »

Leur danse dura quelques instants, Arrun restat en défense, attendant de voir ce que le Commandant avait dans le ventre. Son attaque inhabituelle n’eut cependant pas l’effet escompté, bien qu’il fut incapable de l’empecher de se rapprocher, il leva son bouclier et l’abattit brutalement sur la silhouette plus petite de la jeune femme, la projetant à terre alors qu’il reculait en reprenant sa position de combat. Il attendait visiblement que Tullia se relève pour continuer.

dé11> Arrun esquive [Echec]
dé12> Arrun Attaque [Réussite critique]


-----------------------------

Dans le quatrième pool, les choses se passèrent très vite, Il sembla tout d’abord qu’Irina et Elysa s’étaient alliées contre Lando, qui dansait entre leurs attaques et trouvait même le temps de faire des effets de capes comme si le combat avait été chorégraphié. Mais rapidement, la guerrière ressentit une douleur cuisante sur la joue. Une estafilade profonde lui entaillait la pommette droite, Lando l’avait distrait et d’un petit poignard dissimulé sous sa chemise, il l’avait atteinte au visage tout en parant la dague d’Irina avec sa rapière. Le blond ne s’attarda pas sur son succès et se tourna vers son duel pour la finale.

- «  Dansez vous, Madame ? »

- « Pas avec les paons enfarinés dans ton genre. » rétorqua Irina en roulant des yeux.

La rousse lança une bombe fumigène, que l’Antivan scinda en deux d’un coup dépée, la poudre à l’intérieur se répandit dans le sable de l’arène. Valsant avec la surprise de la jeune femme, il asséna un coup perçant pour la faire reculer. S’accordant une seconde de répis, il prit ses distances, mais son adversaire ne l’entendait pas de cette oreille, elle lança une de ses dagues au visage de Lando, qui la para avec autant d’habilité.  Leur duel allait certainement durer longtemps, ce n’était pas pour leur déplaire.


dé7> Lando de Calvio  Attaque
dé8> Lando de Calvio Défense contre Irina
dé9> Irina Attaque sur Lando
dé10> Irina lance bombes aveuglantes

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Garde des Ombres
- Inquisition -
Messages : 117
Lun 3 Sep - 20:02

Le Signe du Triomphe


Blackwall avait bien écouté les paroles d'Ashkanat. Il vociférait des insultes tel un loup enragé. Non, pas un loup. Snow était bien plus civilisé. Un cochard à qui on avait piqué la queue lors d'une course. Oui, la seule fois où Blackwall avait été témoin d'une course de cochard, c'était le plus grand désastre qu'il n'ait jamais vu.

Sa rage ne fut d'aucune aide contre la force d'Ashkanat. Le bougre avait grandit en force et en talent depuis la dernière fois, et Blackwall vit le coup arriver bien trop tard. Le plat de la lance s'enfonça dans le torse non protégé de Blackwall, avec une vitesse et une force phénoménale. Il y eut un appel d'air, et alors qu'Ashkanat se préparait pour mettre un autre coup, l'Agent de l'Inquisition sentit clairement un de ses os craquer. Comme lorsque on casse une brindille. Une énorme douleur se répandit dans son torse, et il lui fallut mobiliser toute sa volonté pour se ressaissir. Par les poils de couilles d'Andrasté ! Cela faisait mal, putain ! Il serra les dents, si fort qu'il eut peur de s'en casser une. Il n'avait pas besoin de ça.

Mais il sentait bien que Ashkanat était satisfait de son coup, et qu'il savait que Blackwall était dans une mauvaise passe. Pour l'instant, le guerrier ne pouvait pas faire grand chose. Il devait se ressaissir. Et pour ça, il devait gagner du temps. Mettant à profit tout le savoir qu'il a gagné lors de son temps dans le mercenariat, et même dans l'armée Orlésienne, il se concentra sur son bouclier pour se défendre. C'était une très mauvaise solution sur le long terme, mais il n'avais pas le choix. Il devait trouver une occasion en or pour donner à Ashkanat ce qu'il méritait.

Le bouclier était devenu une extension de son bras, et il négligea quelque peu l'attaque avec sa lame. Il profitait de toute les occasions pour parer, et tenter de repousser Ashkanat quelque peu afin qu'il s'expose en une attaque trop rapide. Les coups de bélier -Blackwall ne pouvait décrire que comme ça les coups de lance sur son bouclier- frappaient contre le métal, et chaque secousse éveilla une douleur immense, comme si on avait pris un fer chauffé à blanc, et qu'on lui avait planté dans les couilles. Bordel, il devenait vulgaire avec la douleur.

Il devait trouver une occasion de frapper, et vite. Sinon c'en était fini.

Dés 1 : Défense contre attaque [échec]
Dés 2 : Défense pour récupérer [réussite]



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 403
Lun 3 Sep - 20:02
Le membre 'Blackwall' a effectué l'action suivante : Faire appel au hasard...


#1 'Destin' :


--------------------------------

#2 'Destin' :

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Templier perturbé
- Civils -
Messages : 67
Lun 3 Sep - 20:48
Le signe du triompheWylliam & Combattants

Il savait qu’il avait visé juste, directement dans les jambes, de quoi donner une bonne douleur à son adversaire pour le reste du combat, ainsi il serait beaucoup plus facile à éliminer, si seulement la masse du nain avait réussi à l’atteindre, cela se serait terminé très rapidement. Presque tout se passait comme prévu à vrai dire. Si le nain n’avait pas manqué son coup. Un très beau coup même, Wylliam le vu au première loge passer par-dessus sa tête et celle de Jerric. Un coup puissant et brutale, il allait devoir s'abstenir d’être dans son chemin pour un tel coup. Par chance, en déployant un coup pareil, cela lui demandait beaucoup d’effort et il ne pourrait pas contrer une attaque en même temps.

En voyant son adversaire tombé au sol, il eut le plus grand des sourires sur le visage. Il était au sol, c'était le temps de l'achever. Il n'avait qu'à planter son épée n'importe où pour le faire saigner, ce ne serait plus bien bien difficile maintenant, le pauvre aurait dû mal à se relever. Étant trop concentré sur l'homme au sol, le Templier oublia qu'il y en avait un juste devant lui qui était bien debout. Il n'aurait pas dû rester accroupie au côté de sa cible et se relever pour être près à la suite. Une autre erreur, lui allait lui coûter cher.

Dés 1 Esquive de Bereral : Echec

Incapable d’esquiver le coup ou bien de le contrer, il le sentit sur le haut de son bras. L’impact fut si grand qu’il sentit tout son corps être propulsé sur le côté. Son cris de douleur capta probablement l’attention de plusieurs personnes. La douleur le prit d’un seul coup dans tout son bras, assez pour lui donner l’impression que son bras était mort sous le coup. Incapable de le bouger, il le gardait contre lui en respirant fortement au sol. Il était dans une position délicate et il ne devait pas laisser la douleur lui faire oublier son objectif. Il devait se débarrasser de l’homme au sol. Sauf que pendant un court instant, la douleur, c'est tout ce qu'il ressentait avec son bras cassé. Il pouvait sentir les 2 morceaux être séparer et déplacer.

- Sale fils de pute !

Il releva la tête pour apercevoir le nain debout tourner son attention vers celui au sol. C’était le moment ou jamais de prendre sur lui et de tenter une attaque lui aussi. À deux, peut-être allait-il l’avoir finalement. Même si Bereral lui avait brisé le bras, il devait quand même faire équipe avec lui l’espace de quelques instants pour sortir le voleur de ce combat, ensuite il se demanderait comment il allait survivre avec un handicap aussi majeur pour son style de combat. Il se releva rapidement, utilisant sa concentration de Templier pour rester focaliser sur la tâche qu’il devait accomplir. Une fois sur ses pieds, il utilisa son épée pour essayer de la planter quelque part sur le voleur. Il ne se tenait trop près de Bereral, mais pour ce court instant, leur attention se portait sur un autre ennemi, il aurait l’occasion de reprendre ses distances ensuite pour évaluer sa situation. Il ne pourrait pas tolérer cette douleur pour un long combat épuisant dans le sable.

Dés 2 Attaque sur Jerric : Echec

©️ YOU_COMPLETE_MESS


I can't remember your eyes, your face

#ff0000

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Tout-Puissant
- PNJ -
Messages : 403
Lun 3 Sep - 20:48
Le membre 'Wylliam Winters' a effectué l'action suivante : Faire appel au hasard...


'Destin' :

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Garde-Commandeur d'Orlaïs
- Gardes des ombres -
Messages : 373
Lun 3 Sep - 21:29

Le Signe du Triomphe

La chance n'était pas de mon côté. Alors que j'avais en visuel tout mon mouvement, que je voyais le trajet parfait de ma garde, la vitesse calculée et élégante... mais pas assez rapide. Je sentis une partie de mon dos et de mon flanc se faire percuter par le bouclier du chevalier, me propulsant sur le côté et me coupant presque le souffle. Je roulais boulais dans le sable, accélérant même pour m'éloigner le plus de cet homme. Mon bouclier de dos avait amorti en partie le choc, et à part quelques bleus je pouvais m'estimer heureuse. Enfin, j'avais quand même mangé du sable. En position de défensive, les cheveux un peu éparpillés en dehors de ma natte, me donnant un air plus sauvage. Je recrachais les quelques grains de sable, fusillant du regard mon adversaire.

"Pheu ! Pheu ! Euuurk... je déteste le sable !!"

Je l'observais de mes yeux perçants, voyant que le chevalier n'attaquait pas. Ainsi, il préfère éviter de se salir les mains sur une proie à terre. Voilà qui était chevaleresque... Mais bien inutile à mes yeux et non pas d'une marque particulière de compassion. L'honneur au combat... rien ne vaut une vie, la sienne de sauvée. Je devais hâter les choses maintenant. Il allait sans doute penser que j'allais me précipiter, ou me remettre de la blessure. Mais rien n'est plus terrible qu'une bête sauvage blessée, excitée par la frustration et le sang. Oui, cette envie de sang. Je souriais, sauvage et galvanisée par le démon qui se réveillait en moi, voyant en ce chevalier un ennemi à abattre. J'interpellais de ma voix chantante et joyeuse Arrun, avec une petite pointe d'amusement et de moquerie.

"Il est temps de prendre plus de risques... Una danza veloce, mio caro ~ ?"

En un éclair j'étais déjà debout, me ruant en avant. Avec une vélocité accrue, je chargeais pour attaquer de nouveau. Vive, agile, je misais sur ma vitesse pour le surprendre, le forcer à reculer et à être en défensive. Et soudain, je frappais avec ce que ma réputation m'avait octroyé. Cette furie agressive, riant aux éclats de ce que je manquais de le frapper. Un démon était de sortie dans cette arène, un démon né du fin fonds des Tréfonds et de la folie meurtrière des Corbeaux. Je bondissais, mes deux dagues de sortie. Et agrémentant mon enchainement d'une petite acrobatie, je lui donnais un coup de talon dans l'angle de son genoux pour le déstabiliser, repoussait de ma dague la lame de son épée pour avoir l'ouverture. Le bouclier était là, prêt à me frapper et à me repousser. Mais j'allais à sa rencontre. Prenant appuuit sur sa jambe puis sur son bouclier, je sautais par dessus lui pour basculer et effectuer un soleil. Je me retrouvais dos à lui, et avant qu'il n'ait le temps de se retourner mes dagues frappèrent vers l'arrière, visant ses reins.

(jet 1 : échappe au coup de bouclier , jet 2: attaque de la Danse de l'Enclin)





* ~ Fight to the Warden Rythm ~ *





code dialogue: #cc0033

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

[Mission] Le signe du Triomphe - Tullia, Blackwall, Wylliam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 7Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Centre de Thédas :: Nevarra :: Combrelande-
Sauter vers: