en haut du forum
en bas du forum



Le trésor de Razikale, partie 2 [PV Zuan Taenarel]

Andras de Palencia
Navigatrice du Revanche
- Felicissima Armada -
Messages : 60
Mer 26 Sep - 14:31

Le trésor de Razikale


Si je connaissais le chemin? Bien entendu que je le connaissais. J'ai sorti ma carte d'une poche de mon habit et ai jeté un oeil à l'itinéraire.
L'endroit était surprenant, il était l'heure du déjeuner donc la plupart des marchands mangeaient en comptant leurs recettes de la matinée et la foule qui aurait dû nous accueillir en temps normal n'était pas au rendez vous. Ce qui était tant mieux, je n'avais pas envie que l'armement de Zuan nous fasse repérer.
Mais il nous fallait bouger rapidement si nous ne voulions pas nous faire remarquer.

Il fallait qu'on atteigne l’îlot de la discorde, et de là il nous faudrait arriver à l’île qui nous intéressait. Un voyage en deux étapes.
Autour de nous étaient à quais plusieurs bateaux, dont un de guerre appartenant au Qun. Celui là semblait près à larguer les amarres pour partir en renfort sur l’îlot, il nous suffirait d'y monter et de décarrer discrètement une fois arrivés.
Je l'ai désigné du menton et ai fait à mon camarade:

Tu vois le navire de guerre? Je pense qu'on peut mettre à exécution la première partie du plan, il nous faut juste un de ces masques que les Bas portent.


Puis j'ai sortit de mon sac une paire de menottes reliées par une chaîne à une laisse en cuir.

J'ai ce qu'il faut pour rendre la comédie convaincante. Je pense que les marins te donneront un de ces masques pour s'assurer de mon bon comportement


A contre cœur je lui tendis mon bâton pour qu'il le garde sur lui. Mais l'appel du butin était plus fort que ma fierté en ce moment précis.



J'écris en #996666

Le trésor de Razikale, partie 2 [PV Zuan Taenarel] Giphy

Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
Ven 28 Déc - 13:49
Séhéron n’était peut être pas son endroit favori, mais il ne pouvait le nier : son statut d’elfe devenait soudainement confortable. On ne le soupçonnait pas d’être esclave ou domestique, on le traitait en égal, même s’il était souvent confondu avec un membre du Qun. Il préférait cela plutôt que les crachats sur le sol quand on comprenait qu’il était libre.
Andras semblait un peu pressée, mais il pouvait comprendre : son vieil arc n’était pas des plus discret. Les mages avaient toujours cet avantage non négligeable qui les rendaient si discrets : ils n’avaient pas besoin d’arme.
Leur destination s’appelait « l’îlot de la discorde ». Ironique si on regardait leur duo de près. Mais ce n’était pas leur destination finale.
Un coup de vent secoua ses cheveux, et Zuan passa quelques mèches derrières ses longues oreilles. Si on filait la métaphore de leur duo, la destination finale pourrait s’appeler « l’îlot de la cupidité ». Après tout, c’était ce qui primait sur la discorde, n’est ce pas ?
Les bateaux amarrés donnaient aux quais une ambiance que Zuan aimait toujours autant. Celui qu’ils devaient prendre faisait partie du Qun. Première difficulté.

Tu vois le navire de guerre ? Je pense qu’on peut mettre à exécution la première partie du plan, il nous faut juste un de ces masques que les Bas portent.


Les masques de Saarebas. S’ils avaient été plus malins que cela, ils en auraient emprunté un à Sekmet, qui aime les trimballer par pure provocation.

Un bruit de menotte retentit à ses oreilles. Il baissa les yeux sur les outils de fer, un pli de dégoût entre ses sourcils.

J'ai ce qu'il faut pour rendre la comédie convaincante. Je pense que les marins te donneront un de ces masques pour s'assurer de mon bon comportement.


Il prit le bâton que Andras lui tendait et lui passa les menottes. Peut être de manière inconsciente, il lui laissa un peu de lâche autour des poignets. Pas par compassion, non (c’était d’Andras et de Zuan dont on parlait !) mais parce qu’il espérait qu’elle serait aussi clémente quand viendrait son tour. L’esclavage était comme un cauchemar récurent chez lui.
Il la poussa légèrement entre les omoplates, afin qu’ils atteignent le bateau.

Avance, Bas !


Siffla-t-il.
Le capitaine s’approcha, les regardant étrangement, comme s’il tentait de comprendre le puzzle de la scène se déroulant devant lui.

Une Saarebas ? Comment as-tu eu cela ? Qui es tu ?


Zuan parla d’une manière neutre, comme il avait l’habitude de le faire, et comme les Qunaris le faisaient souvent :

Je suis Beresaad. J’ai capturé ce Saarebas alors qu’elle dormait. Je viens la présenter à mon réfèrent, c’est pourquoi je dois aller sur l’île de la Discorde. Peux tu m’y conduire ?


Le Qunari hocha la tête, lâchant quelques mots supplémentaires :

Il faudra lui donner un masque… Va en chercher dans la soute, on doit en avoir.


Zuan se tu et acquiesça, poussant Andras dans le dos un peu plus fermement afin qu’elle avance.

Le trésor de Razikale, partie 2 [PV Zuan Taenarel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Résumé partie XXVI et impressions
» Partie hordes : Yann vs fx
» Scénario pour la prochaine partie SDA ?
» Comment charger une partie en pgn de l'ICCF
» Partie scénarisée 40k en mode Apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Age Resurrection :: Palais des perles noires :: Rps abandonnés-
Sauter vers: